Getty Images

Joel Embiid impressionne, Boston fait tomber Milwaukee

Embiid était très chaud, Boston glace Milwaukee

Le 02/11/2018 à 07:36Mis à jour Le 02/11/2018 à 10:49

NBA - Seulement six matches au programme cette nuit. Mais quelques belles performances individuelles dont celle de Joel Embiid, auteur de 41 points. Un exploit collectif, aussi, avec la victoire des Celtics contre des Bucks jusqu'alors invaincus.

Le joueur : Joel Embiid poste 41 points

Les joueurs NBA passent traditionnellement un cap lors de leur troisième année dans la ligue. C’est à ce moment-là qu’ils ont suffisamment d’expérience pour suivre le rythme effréné des rencontres tout en comprenant réellement ce qui se passe sur le terrain. Joel Embiid, bien que drafté en 2014, débute actuellement sa troisième saison après deux premiers exercices tronqués par des blessures (0 match). Et ça se sent qu’il monte en puissance. Le pivot camerounais a livré un récital contre les Clippers cette nuit (victoire des Sixers, 122-113). Il a compilé 41 points et 13 rebonds.

C’est déjà son sixième match à plus de 30 pts et 10 rbds depuis le coup d’envoi de la saison. Une barre symbolique pour les intérieurs. “Il était juste dominant“, confie son coach Brett Brown. Dominant. C’est peut-être le mot qui résume le mieux ses performances. “Il est costaud, il est technique et il peut shooter. Il peut tout faire“, insiste Doc Rivers, entraîneur resté impuissant devant la performance d’Embiid.

Le pivot All-Star a une mobilité rare pour un joueur de sa taille (2,13 m et même 2,28 m d’envergure). Il a aussi du touché et il n’est pas maladroit de loin. Il est tout simplement injouable quand il a la main chaude. Les Clippers sont les derniers à en avoir fait les frais cette nuit.

Le match : Boston fait tomber Milwaukee !

Une pluie de paniers à trois-points. C’est ce qu’il a fallu pour battre la dernière équipe encore invaincue du championnat. Les Bucks ont finalement été vaincus, par les Celtics, après sept victoires consécutives (113-117). Avec donc un carton des joueurs de Brad Stevens, très adroits de loin. Ils ont inscrit 24 tirs extérieurs. Soit une longueur de moins que le record NBA. Ils ont aussi écrasé la meilleure marque de l’Histoire de la franchise (19).

Kyrie Irving a mené la danse en plantant 28 points et 6 tirs primés. Gordon Hayward et Al Horford ont chacun ajouté 18 points. En face, Giannis Antetokounmpo, qui effectuait son retour après avoir manqué le dernier match, a compilé 33 points et 11 rebonds. Le Grec a agressé la défense adverse en inscrivant panier sur panier dans la raquette. Mais les trois-points des Celtics ont creusé l’écart. Les Bucks étaient ainsi menés de 15 points à l’entame du dernier quart temps (78-93). Ils ont passé un 12-0 d’entrée pour revenir dans le match mais sans parvenir à reprendre les devants. Milwaukee reste premier à l’Est à égalité devant Toronto et juste devant Boston.

La série : Troisième victoire de suite pour le Thunder

La crise est passée à Oklahoma City. L’opération reconquête est lancée avec une remontée au classement entamée cette semaine. Le Thunder a décroché cette nuit sa troisième victoire d’affilée en battant les Hornets (111-107). Russell Westbrook (29 pts, 8 rbds, 10 pds) et ses partenaires étaient pourtant menés de 19 points au cours du troisième quart temps. Les joueurs de Charlotte se sont alors relâchés et le Thunder en a profité pour reprendre les devants.

Westbrook a parfaitement été épaulé par deux joueurs sortis du banc : Dennis Schroder, auteur de 21 points, et Alex Abrines, adroit de loin et pointé à 25 points sur la rencontre.

La performance : Premier triple-double de De’Aaron Fox !

On n’arrête plus les Kings ! En pleine confiance actuellement, les jeunes joueurs de Sacramento ont largement dominé ceux d’Atlanta cette nuit (146-115). C’est déjà leur sixième victoire en neuf matches, soit le meilleur départ de la franchise plus de douze ans. Un succès dessiné autour de la performance de De’Aaron Fox. Le cinquième choix de la draft 2017 a sorti le meilleur match de sa jeune carrière en postant 31 points, 10 rebonds et 15 passes décisives. Il s’agit là de son tout premier triple-double.

Les Français : Tony Parker encore une fois inspiré

Tony Parker est vraiment dans une bonne période. Le vétéran des Hornets a inscrit plus de 17 points à chacune de ses trois dernières rencontres. Il a encore une fois été très précieux en sortie de banc cette nuit, même s’il n’a pas pu empêcher son équipe de s’incliner. Il a tout de même compilé 17 points et 4 passes en seulement 23 minutes. Son coéquipier et compatriote Nicolas Batum a lui cumulé 10 pts, 7 rbds et 6 pds. Guerschon Yabusele (Boston) et Timothé Luwawu-Cabarrot (Oklahoma City) ne sont pas entrés en jeu cette nuit.

Tous les scores

Sixers – Clippers : 122-113
Cavaliers – Nuggets : 91-110
Hornets – Thunder : 107-111
Hawks – Kings : 115-146
Celtics – Bucks : 117-113
Trail Blazers – Pelicans : 132-119

0
0