Getty Images

Le "Big Four" des Sixers est déjà impressionnant !

Le "Big Four" des Sixers est déjà impressionnant, les Lakers peuvent en témoigner

Le 11/02/2019 à 07:22Mis à jour Le 11/02/2019 à 07:32

NBA – Deuxième match et deuxième victoire éclatante pour cette équipe remodelée de Philadelphie. Les Sixers ont écrasé les Lakers (143-120) sous l’impulsion de leurs titulaires stars dont Joel Embiid (37 pts) et le nouvel arrivant Tobias Harris (22 pts).

Le cinq majeur : Philadelphie, l’effectif le plus costaud à l’Est ?

La phase d’adaptation aux Sixers se passe bien pour Tobias Harris. Fraîchement arrivé en provenance des Clippers, il fait déjà preuve d’efficacité avec par exemple 21 points inscrits, 9 sur 14 aux tirs, 6 rebonds et 6 passes pour son deuxième match avec Philadelphie cette nuit. Pour un résultat similaire à sa première sortie : une belle victoire. Et pas contre n’importe qui. La franchise de Pennsylvanie a étrillé les Lakers (143-120) malgré les 39 points de Kyle Kuzma.

Harris n’est pas le seul à avoir brillé contre LeBron James (18 pts, 10 rbds et 9 pds). Joel Embiid a marché sur la raquette adverse toute la soirée. Le Camerounais a fini avec 37 points, dont 25 en première mi-temps, et 14 rebonds. Il n’a manqué que quatre tentatives (12 sur 16) au long de la partie. J.J. Redick a ajouté 21 points, Jimmy Butler 15 et Ben Simmons a fini avec 8 points et 7 passes. L’Australien est celui qui souffre le plus - individuellement parlant - de l’arrivée d’Harris. Mais ce cinq majeur a un sacré potentiel et il est déjà très performant !

C’est peut-être la meilleure association de titulaires à l’Est. Du moins sur le papier. Parce que les joueurs ont encore des automatismes à trouver malgré ces deux belles victoires. Ils n’ont pas autant d’alchimie que les groupes mis en place à Milwaukee ou Toronto. Pas pour l’instant. Mais les Sixers ont gagné le droit de rêver.

Le match : Superbe fin de match entre les Warriors et le Heat

Le thriller de la soirée ! Les Warriors ont d’abord compté 19 points de retard dans le premier quart temps. Ils sont revenus assez rapidement. Et en fin de match, ce sont les Californiens qui possédaient 8 points d’avance ! Match plié ? Et bien non. Justice Winslow a planté un énorme trois-points. Josh Richardson et Dwyane Wade ont ensuite donné trois longueurs d’avance au Heat à moins d’une minute de la sirène (118-115). Décidément plein de ressources, les champions en titre sont revenus grâce à Kevin Durant, auteur d’un trois-points décisif. DeMarcus Cousins a ensuite donné la victoire aux siens grâce à deux lancers cruciaux à cinq secondes de la fin du match (120-118 score final).

Un match haletant et plein de suspense. Au niveau des performances, Durant a terminé avec 39 points. 29 pour Klay Thompson et 25 pour Stephen Curry. En face, Josh Richardson a fini avec 37 points pour Miami. Golden State creuse l’écart en tête de la Conférence Ouest avec cette victoire, la quarantième de la saison.

Le joueur : Luka Doncic mène la révolte des Mavericks

Ce match, Dallas allait le perdre. Les Mavericks étaient menés de 14 points à l’entame du quatrième et dernier quart temps. Puis un homme, un jeune homme, a décidé de prendre les choses en main. Luka Doncic a inscrit 13 de ses 28 points dans les douze dernières minutes et son équipe l’a finalement emporté sur le fil contre Portland (102-101). Le Slovène a d’ailleurs réussi une action à trois-points, le panier avec la faute, pour mettre les siens devant pour de bon dans les derniers instants du match. La nouvelle recrue Tim Hardaway Jr a ajouté 24 points.

Les Blazers peuvent s’en mordre les doigts. Ils étaient au contrôle une large partie de la rencontre. Damian Lillard, auteur de 30 points, les avait mis en bonne position pour gagner. Mais ils se sont effondrés au pire moment.

Le rookie : Marvin Bagley commence à cartonner

Le deuxième choix de la draft, Marvin Bagley, n’est pas le joueur le plus impressionnant de sa promotion. Parce qu’il est issu de la même cuvée que le prodige Luka Doncic, que le séduisant Trae Young ou le solide Jaren Jackson Jr. Opposé au seul joueur pris avant lui en juin dernier, Deandre Ayton des Suns, l’ancien joueur de Duke a réalisé le meilleur match de sa jeune carrière. Il a marqué 32 points et pris 7 rebonds, le tout en sortant du banc, pour mener Sacramento à la victoire contre Phoenix (117-104).

Ayton a tout de même fini avec 16 points et 9 rebonds. Devin Booker a ajouté 27 points. Mais les Suns ont encore perdu. C’est déjà leur quatorzième défaite de suite ! Cette victoire fait évidemment les affaires des Kings, à la course pour les playoffs. Surtout que les Lakers se sont inclinés dans le même temps. Sacramento occupe pour l’instant la neuvième place mais se rapproche de l’autre équipe de Los Angeles, les Clippers, qui possède une victoire de plus.

Les Français : Evan Fournier met 17 points

Orlando a battu Atlanta cette nuit (124-108) et Evan Fournier a contribué en inscrivant 17 points. Elie Okobo a compilé 6 points, 3 rebonds et 3 passes avec Phoenix.

Tous les scores

  • Mavericks - Trail Blazers : 102-101
  • Sixers - Lakers : 143-120
  • Kings - Suns : 117-104
  • Hawks - Magic : 108-124
  • Warriors - Heat : 120-118
0
0