AFP

Multitude de records pour Luka Doncic, Harden toujours chaud

Doncic plus précoce que Jordan et LeBron, Harden avait encore la bonne recette

Le 28/01/2019 à 07:41Mis à jour Le 28/01/2019 à 09:05

NBA - Malgré la défaite in-extremis des Mavericks contre les Raptors (120-123), Luka Doncic a réalisé le meilleur match de sa jeune carrière - 35 pts, 12 rbds, 10 pds - tout en battant des records de précocité. En parlant de record, James Harden a enchaîné un vingt-troisième match consécutif à 30 pts ou plus (40 pions) en menant les Rockets à la victoire contre le Magic (103-98).

Le match : Luka Doncic proche de renverser les Raptors

Dallas n’a pas encore l’étoffe d’une équipe de playoffs mais l’avenir s’annonce brillant pour la franchise texane. Aussi prometteur que l’est le joyau de l’organisation, un certain Luka Doncic. Le Slovène prouve jour après jour que tout l’engouement autour de sa personne était justifié. Et au point où ses détracteurs sont de moins en moins nombreux. Ils retournent leurs vestes ou ils se cachent. Parce que le prodige formé au Real Madrid est vraiment un joueur à part. Unique dans l’Histoire de la NBA en termes de performances à un si jeune âge (19 printemps). Il a par exemple claqué 35 points avec 12 rebonds et 10 passes lors de la défaite de ses Mavericks contre les Raptors cette nuit (120-123).

Il est le plus jeune joueur de tous les temps à compiler un triple-double tout en marquant 30 points. Il est donc logiquement aussi le premier rookie à réaliser pareil exploit. Michael Jordan détenait le record avec un premier triple-double à 30 pions (ou plus) à un mois de ses 22 ans (pour nuancer cette comparaison : MJ est arrivé en NBA à 21 ans). Doncic est aussi le premier joueur de moins de 20 ans à compter deux triples-doubles à ce stade de sa saison rookie. Même LeBron James n’en avait pas fait autant.

Néanmoins, son meilleur match de la saison n’a pas suffit à faire gagner les Texans. Menés de 12 points à la pause, ils sont revenus en force dans le troisième quart temps pour entamer le dernier quart avec une avance de 7 points (88-81). Les Raptors ont finalement fait la différence sous l’impulsion de Kawhi Leonard (33 pts et 10 rbds) pour décrocher la victoire sur le fil.

La performance : Paul George fait plier les Bucks !

5 sur 20 aux tirs pour Russell Westbrook et Oklahoma City a quand même battu Milwaukee, l’équipe qui possède le meilleur bilan NBA, cette nuit (118-112). Preuve ultime que le Thunder est de moins en moins dépendant de l’adresse et des cartons de son MVP 2017. Parce que Westbrook, souvent perçu comme un égoïste, a accepté de laisser les clés de l’équipe à Paul George cette saison. Et ce dernier est tout simplement excellent cette saison. PG a donc compilé 36 points et 13 rebonds, sur la truffe de Giannis Antetokounmpo (27 pts, 18 rbds) pour mener les siens à la victoire.

Westbrook a tout de même capté 13 rebonds et délivré 11 passes décisives en plus de ses 13 points. Un nouveau triple-double. Quatre autres joueurs d’Oklahoma City ont marqué 14 pions ou plus et c’est ça qui fait vraiment la différence : 14 pour Dennis Schroder er Steven Adams, 15 pour Terrence Ferguson et 16 pour Jerami Grant.

Paul George a été décisif dans le dernier quart temps en inscrivant 7 des 15 derniers points de son équipe. C’est notamment lui qui a planté un énorme panier primé à une minute de la sirène pour redonner six points d’avance au Thunder juste après un trois-points d’Eric Bledsoe. Les Bucks n’ont pas su revenir ensuite et s’inclinent pour la treizième fois cette saison.

Le joueur : James Harden score 40 points malgré le retour de Chris Paul

Certains pensaient que la série de James Harden prendrait fin quand Chris Paul reviendrait sur le parquet. Raté. CP3 a fait son grand retour cette nuit contre Orlando. Et il a compilé 12 points, 5 rebonds et 6 passes en 25 minutes. Mais le grand artisan de la victoire des Rockets contre le Magic (103-98) reste le même homme que d’habitude. Un Harden à 40 points avec 11 rebonds et 6 passes. C’est son vingt-troisième match de suite avec 30 points ou plus au compteur. Wilt Chamberlain est le seul joueur de l’Histoire à avoir enchaîné autant de rencontres (et même plus) de la sorte.

Plus surprenant, James Harden a aussi bloqué trois tirs cette nuit. Il a essayé de s’impliquer en défense, lui qui avait déjà stoppé Kawhi Leonard sur une dernière possession cruciale lors de la victoire de Houston contre Toronto ce week-end. Le MVP est plus que jamais en campagne.

Les Français : Okobo et Ntilikina dans le cinq majeur

Titularisé avec Phoenix, Elie Okobo a compilé 4 points et 3 passes en 22 minutes. Les Suns ont perdu contre les Lakers (102-116) mais le jeune Français commence à faire son trou dans la rotation. Frank Ntilikina a joué moins longtemps (15 minutes) mais il a aussi démarré le match de son équipe, les Knicks, battue par le Heat (97-106). Il a marqué 6 points et distribué 4 passes décisives.

Du côté des vétérans tricolores en NBA, Evan Fournier a marqué 18 points pour Orlando contre Houston et Rudy Gobert a claqué 17 pions avec Utah.

Tous les scores

Bulls – Cavaliers : 101-104
Clippers – Kings : 122-108
Thunder – Bucks : 118-112
Rockets – Magic : 103-98
Mavericks – Raptors : 120-123
Timberwolves – Jazz : 111-125
Spurs – Wizards : 132-119
Knicks – Heat : 97-106
Lakers – Suns : 116-102

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0