AFP

NBA : Durant enflamme le Madison Square Garden, Houston a un problème

Durant enflamme le Garden, Houston a un problème
Par AFP

Le 27/10/2018 à 08:48Mis à jour Le 27/10/2018 à 09:14

NBA - Kevin Durant a pris feu dans le "money time" pour permettre aux Warriors de s'imposer sur le parquet des Knicks de New York la nuit dernière et d'enchainer une cinquième victoire de suite. Toronto, Milwaukee et New Orleans sont eux toujours invincibles en ce début de saison. En revanche, rien ne va plus à Houston, battu pour la quatrième fois en cinq matches.

Kevin Durant a sorti Golden State d'un mauvais pas face aux Knicks avec ses 41 points vendredi à New York (128-100), tandis que Houston, surclassé par les Clippers (133-113), court toujours après sa première victoire à domicile de la saison.

Deux jours après les 51 points de Stephen Curry face à Washington (144-122), c'est cette fois Durant qui a fait son show au Madison Square Garden. Au début du 4e quart temps, les Warriors étaient menés de trois points par les jeunes Knicks, portés par le Français Frank Ntilikina, titularisé pour la première fois au poste de meneur et auteur de 17 points. C'est alors que Durant s'est réveillé et a écoeuré les New-Yorkais avec 25 points pour un total de 41.

"Contents d'avoir posé des problèmes au champion pendant trois quarts temps"

"J'ai simplement essayé d'être agressif et de marquer. Après notre 3e période qui a été mauvaise, il fallait une étincelle et c'est ce que j'ai essayé d'apporter", a souligné l'ailier qui devrait être l'été prochain l'objectif prioritaire de la cellule recrutement... des Knicks. Avec cette cinquième victoire en six matches, Golden State est deuxième de la conférence Ouest, derrière La Nouvelle-Orléans qui a préservé son invincibilité (4 v-0 d) de justesse face à Brooklyn (117-115).

Les Knicks ont eux perdu leurs cinq derniers matches (1 v-5 d) et paient leur inexpérience : "J'ai senti pendant le match qu'ils étaient contents d'avoir posé des problèmes au champion en titre pendant trois périodes, il faut qu'ils jouent à ce niveau pendant 48 minutes", a regretté David Fizdale.

Houston ne répond plus

Meilleure équipe de la saison régulière en 2017-18, Houston est avant-dernier de la conférence Ouest avec une seule victoire pour quatre défaites, dont trois à domicile. Les Rockets étaient certes privés de leur meilleur marqueur et MVP en titre, James Harden, blessé à un ischio-jambier, et ils ont sombré, pour la deuxième fois en moins d'une semaine, face aux Clippers (133-113).

Seul point positif de la soirée, Carmelo Anthony, titularisé pour la première fois depuis son arrivée dans le Texas, a marqué 24 points. "Notre défense a été catastrophique, il n'y a pas eu de continuité tout au long du match", a reconnu l'entraîneur des Rockets Mike d'Antoni. "On va avoir deux jours pour remettre les choses en place à l'entraînement. On s'est mis nous-mêmes dans cette situation, à nous de nous en sortir maintenant", a-t-il prévenu.

Toronto et Milwaukee gardent le cap

A l'Est, le leader s'appelle Toronto. La franchise canadienne a débuté pour la première fois dans son histoire une saison avec six victoires de suite après son succès (116-107) face à Dallas. L'intégration de Kawhi Leonard se poursuit sans heurts après sa saison 2017-18 quasi blanche avec San Antonio en raison d'une mystérieuse blessure à une cuisse. L'ailier a encore terminé meilleur marqueur de son équipe avec 21 points, soit un de plus que Kyle Lowry, une nouvelle fois excellent (20 pts, 12 passes). "Il ne faut pas s'emballer, c'est le début de saison", a rappelé Nick Nurse, qui a succédé en juin à Dwane Wasey, remercié après sept saisons à la tête des Raptors et cinq participations aux playoffs.

Dauphin de Toronto, Milwaukee est également resté invaincu (5 v-0 d) après sa démonstration (125-95) sur le parquet de Minnesota, plus que jamais miné par les envies de départ de Jimmy Butler.

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0