Getty Images

NBA : Ecarté du All-Star Game, Rudy Gobert a fondu en larmes devant la presse

Ecarté du All-Star Game, Gobert a fondu en larmes devant la presse

Le 01/02/2019 à 21:03Mis à jour Le 02/02/2019 à 00:30

NBA - Au lendemain de sa non-sélection pour le All-Star Game qui aura lieu dans la nuit du 17 février, Rudy Gobert n’a pu retenir son émotion devant la presse, touché de ne pas avoir été choisi, une nouvelle fois, pour le match des étoiles.

Aucun joueur du Jazz de Utah n’a été sélectionné pour le prochain All-Star Game. Alors que la franchise de Salt Lake City figure à la septième place de la conférence Ouest, ni l’arrière Donovan Mitchell ni le pivot Rudy Gobert n’ont été sélectionné pour l’occasion. Un coup très dur vécu par la franchise, que ce soit par le General Manager, Dennis Lindsey, son coach, Quin Snyder, et surtout pour le Français, désabusé par la situation et qui, visiblement très ému, ne s’en est pas caché devant la presse.

"J’ai été surpris. On sait tous comment la ligue fonctionne et la direction qu’elle prend. Je pensais que j’avais une chance d’être choisi… C’est irrespectueux. En tout cas, je ne me sens pas respecté, a déclaré Gobert en marge de l’entraînement, alors que le Jazz affronte les Hawks d’Atlanta cette nuit (3h, heure française). C’est irrespectueux, pas seulement pour moi mais aussi pour l’équipe, la franchise et le jeu. Tous les entraîneurs parlent de la défense, chaque jour ils évoquent l’honneur qu’il y a à arrêter l’adversaire, à gagner. Et quand il s’agit de voter, ils ne sont pas capables de récompenser le meilleur défenseur du monde", a-t-il ajouté.

" Ma mère m'a appelé en pleurant"

Puis le pivot du Jazz a expliqué comment il avait vécu personnellement sa soirée. "Ma mère m’a appelé en pleurant, c’était dur", a-t-il avoué, avant d’admettre avoir pensé plus d’une fois à réagir via Twitter puis de se raviser préférant garder finalement ses pensées pour lui. S’il peut encore espérer profiter d’une blessure pour figurer à l'événement, même si "ce ne serait pas la même chose que d’être sélectionné", à la question de savoir si cette situation n’allait pas lui donner un surplus de motivation pour donner tort aux coachs qui ne l’ont pas choisi, le Français a fini par craquer. Pour rappel, à l'Ouest, les coachs lui ont préféré Anthony Davis, Nikola Jokic, LaMarcus Aldridge et Karl-Anthony Towns.

Nommé "Défenseur de l’Année" la saison dernière, lors de cet exercice 2018-2019, Rudy Gobert réalise la saison la plus accomplie de sa carrière avec une moyenne de 15 points, 12.8 rebonds et 2.2 contres.

Rudy Gobert lors de Utah Jazz / Houston en Playoffs NBA

Rudy Gobert lors de Utah Jazz / Houston en Playoffs NBAGetty Images

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0