AFP

Encore impérial avec Dallas, Luka Doncic a déjà fait taire tous ses détracteurs

Doncic a déjà fait taire tous ses détracteurs

Le 05/12/2018 à 07:56

NBA - Encore étincelant cette nuit lors de la victoire des Mavericks contre les Blazers (111-102), Luka Doncic (21 pts) s'affirme comme le meilleur joueur d'une équipe en course pour les playoffs. De quoi faire taire tous les sceptiques, de plus en plus séduits par le prodige slovène.

Le joueur : Luka Doncic, encore en patron

Absent lors du dernier match gagné par les Mavericks contre les Clippers, Luka Doncic a fait son retour dans la rotation et il a immédiatement repris son rôle de leader. Il a beau être un rookie, c’est lui le meilleur joueur de cette équipe de Dallas. Et c’est sous son impulsion – il a marqué 21 points – que les Texans ont battu les Blazers (111-102) malgré les 33 points de Damian Lillard. C’est déjà la troisième défaite de suite pour Portland, franchise qui continue de dégringoler au classement. Les Mavericks sont d’ailleurs passés devant avec ce succès et occupent désormais la septième place à l’Ouest avec 12 victoires et 10 défaites. Ils ont gagné 8 de leurs 10 derniers matches.

Cette formation monte en puissance… derrière Luka Doncic. C’est dire le niveau de jeu du prodige slovène. Ce cela peut paraître peu surprenant pour tous ceux qui croyaient en lui. Mais le jeune homme avait tout de même son lot de détracteurs avant d’arriver aux Etats-Unis. Des passionnés de basket américains qui sous-estimaient ses performances en Euroleague. Le plus grave, c’est que même certains scouts et dirigeants NBA restaient sceptiques. Ils sont tous en train de retourner leur veste. Parce que Doncic n’est clairement pas un rookie comme les autres. Il pointe déjà à plus de 18 points, 6 rebonds et 4 passes par match. Des moyennes compilées par seulement dix joueurs lors de leur première saison dans la ligue. Dont quelques légendes comme Michael Jordan, Larry Bird, Oscar Robertson ou Magic Johnson. Ça vous classe le bonhomme. Puis ce ne sont pas seulement les statistiques. C’est aussi la façon dont Luka Doncic paraît finalement aussi facile en NBA qu’il l’était en Europe. Illiustration.

Ceux qui doutaient de lui ne l’imaginaient pas être en mesure de prendre le dessus sur ses adversaires en raison d’un soi-disant manque de qualités athlétiques. Il est temps de casser les stéréotypes. C’est que fait le jeune Slovène en dominant soir après soir. Il aurait dû être drafté en premier. Et il est aujourd’hui le meilleur joueur d’une équipe qui se mêle à la lutte pour les playoffs.

Le match : Utah écrase San Antonio

La saison régulière est encore longue mais, vu la densité de la Conférence Ouest, il est sans doute préférable de ne pas prendre trop de retard dans la course aux playoffs. Surtout que quasiment chaque équipe – sauf Phoenix – est finalement un concurrent pour le top huit. Les Spurs ont donc fait une mauvaise opération en s’inclinant lourdement contre le Jazz cette nuit (105-139). Donovan Mitchell a inscrit 20 points tandis que Rudy Gobert compilait 18 points, 10 rebonds, 4 passes et 3 blocks. Utah remonte à la douzième place. San Antonio (11-13) est deux rangs derrière mais reste à portée de tir de Portland, huitième (13-11).

Les débuts : Boylen perd pour sa première sur le banc de Chicago

Les Bulls ont remplacé Fred Hoiberg par Jim Boylen avant-hier. Un changement de coach qui ne devrait pas révolutionner l’équipe, du moins pas en matière de résultat. Les taureaux se sont inclinés pour la première sur le banc de leur nouvel entraîneur. Ils ont perdu contre les Pacers (90-96). Lauri Markkanen, le Finlandais prometteur des Bulls, était en revanche titulaire pour la première fois de la saison et il a compilé 21 points et 10 rebonds.

Les Français : Okobo est dans le cinq

Evan Fournier a inscrit 13 points sans forcer (5/10) aux tirs lors de la victoire du Magic contre le Heat (105-90). Elie Okobo était titulaire et il a marqué 6 points lors de la défaite des Suns contre les Kings. Double-double pour Rudy Gobert avec le Jazz contre San Antonio (18 points, 10 rebonds).

Tous les scores

Pacers – Bulls : 96-90
Heat – Magic : 90-105
Mavericks – Trail Blazers : 111-102
Suns – Kings : 105-122
Jazz – Spurs : 139-105

0
0