Getty Images

NBA - Kemba Walker, les LA Clippers et les Memphis Grizzlies restent bouillants

Walker, les Clippers et les Grizzlies restent bouillants

Le 20/11/2018 à 07:56Mis à jour Le 20/11/2018 à 17:30

NBA - Auteur de 60 points ce week-end, Kemba Walker en a inscrit 43 points pour mener les Hornets à la victoire contre les Celtics (117-112) lundi soir. Dans le même temps, les Clippers et les Grizzlies, respectivement vainqueurs des Hawks (127-119) et des Mavericks (98-88), ont rejoint les Trail Blazers en tête de la Conférence Ouest.

Le joueur : Kemba Walker est vraiment chaud patate

Il les a fait gagner. Walker a été impressionnant tout du long du match mais il a surtout été brillant dans le dernier quart-temps. Moment choisi pour claquer 21 de ses 43 pions. 21 des 33 de son équipe sur la période. Menés de trois points à l’entame des douze dernières minutes, les Hornets ont ainsi renversé la vapeur pour finalement s’imposer. 43 points pour prendre le dessus lors de son duel avec Kyrie Irving (27 pts), considéré comme le meilleur meneur à l’Est. 43 points contre l’une des meilleures défenses de la NBA.

Une performance spectaculaire avec 11 points de suite au cours du quatrième quart puis un trois-points très lointain pour donner six points d’avance à Charlotte à une trentaine de secondes de la fin du match. Walker a désormais pris la tête du classement des meilleurs marqueurs (29,6 points) et ses cartons maintiennent sa franchise, huitième à l’Est avec un bilan équilibré de huit victoires pour autant de défaites. Chapeau.

Les équipes : Grizzlies et Clippers, fortes têtes

Mais qui aurait prédit un trio de tête composé des Clippers, des Grizzlies et des Blazers à l’Ouest après plus d’un mois de compétition ? Les trois franchises ont actuellement le même bilan : onze victoires pour cinq défaites. Memphis et Los Angeles ont battu des formations faibles pour maintenir leur cap lundi. Les Grizzlies sont venus à bout des Mavericks (98-88) grâce notamment aux 28 points de Mike Conley. Les Clippers ont disposé des Hawks (127-119) avec 25 points et 11 rebonds de Montrezl Harrell. Ce dernier illustre d’ailleurs parfaitement la mentalité de cette équipe combative de L.A.

Il n’y a pas vraiment de star aux Clippers. Mais une quantité de bons joueurs qui se donnent à fond chaque soir. Et ça paye. Les Grizzlies ont deux têtes d’affiche avec Marc Gasol et Conley mais ça n’empêche qu’ils n’étaient pas attendus aussi haut. Les deux compères rappellent à tous qu’ils forment l’un des duos les plus solides de la ligue. L’un des plus performants de leur Conférence jusqu’à présent.

Le match : Joel Embiid a donné la leçon à Deandre Ayton

Le premier choix de la draft 2018, Deandre Ayton, se souviendra de son premier duel avec Joel Embiid. Si le rookie n’a pas été mauvais (17 points et 9 rebonds), il a pris l’eau défensivement devant l’un des meilleurs joueurs NBA. Son adversaire camerounais, lui, a passé 33 points et 17 rebonds et les Sixers ont battu les Suns (119-114) malgré les 37 points de Devin Booker.

Embiid avait réfuté les comparaisons avec Ayton (évoquées le soir de la draft) en insistant sur le fait qu’il était beaucoup plus fort et plus à même de défendre. Leur première rencontre était donc attendue. Le pivot All-Star a allié les actes à la parole en prenant le dessus sur son jeune opposant. Assez aisément. Mais Ayton a été beau joueur. Il a salué la performance de son aîné : "C’était amusant de jouer contre Joel. Je vais voler des atouts de son jeu, la façon dont il bouge son corps. Merci pour la leçon. Il a beaucoup bossé et je dois faire de même." Clairement la bonne attitude. Embiid a lui aussi félicité le rookie en notant que ce dernier disposait d’un gros potentiel.

Le rookie : Aaron Holiday se fait remarquer

Voilà deux matches que le coach des Pacers se décide à donner du temps de jeu à Aaron Holiday, jeune joueur drafté en vingt-troisième position en juin dernier. Et il n’a pas à regretter son choix. Le troisième des trois frères Holiday en NBA (Jrue est aux Pelicans, Justin aux Bulls) commence à faire doucement son trou. Il avait déjà été décisif en inscrivant 12 points lors de la victoire contre Atlanta. Il a livré le meilleur match de sa carrière lundi. 19 points à 7/10 aux tirs et 7 rebonds en 21 minutes. Indiana a facilement battu Utah (121-94). Holiday doit maintenant enchaîner mais les Pacers ont peut-être trouvé un joueur de rotation de qualité supplémentaire.

Les Français : Gobert fait ses stats

Nicolas Batum (9 points et 8 rebonds) et Tony Parker (7 points et 4 passes), auteur de deux paniers consécutifs importants à 110-108 pour les Hornets, ont assisté de près au show de Kemba Walker. Ils l’ont épaulé comme ils pouvaient pour mener Charlotte à la victoire contre les Celtics. Moins de réussite en revanche pour Rudy Gobert, en double-double (12 pts, 11 rbds) lors de la défaite des siens contre les Pacers.

Tous les scores

Kings – Thunder : 117-113
Pistons – Cavaliers : 113-102
Hornets – Celtics : 117-112
Pacers – Jazz : 121-94
Sixers – Suns : 119-112
Hawks – Clippers : 119-127
Grizzlies – Mavericks : 98-88
Bucks – Nuggets : 104-98
Pelicans – Spurs : 140-126

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0