Getty Images

NBA - LeBron en triple-double, les Lakers enfin lancés

LeBron en triple-double, les Lakers enfin lancés

Le 26/10/2018 à 08:32Mis à jour Le 26/10/2018 à 08:37

NBA - Invaincus après quatre matches, les Denver Nuggets ont été stoppés nets par les Los Angeles Lakers (121-114), menés par un LeBron James polyvalent, un Lance Stephenson décisif et un Lonzo Ball précieux.

Le match : Les Lakers stoppent les Nuggets

Il y avait peu de rencontres au programme cette nuit mais le choc entre les Los Angeles Lakers et les Denver Nuggets était LE match à ne pas manquer. Et l’affiche a tenu ses promesses. La partie a été serrée tout du long avec des Angelenos finalement sortis vainqueurs au bout du suspense (121-114). C’est un mini exploit en soit parce que leurs adversaires n’avaient toujours pas perdu depuis le coup d’envoi de la saison.

C’était pourtant mal engagé à six minutes de la sirène. Denver venait de prendre son plus grand avantage du match, +8, et LeBron James a rejoint le banc de touche. C’est justement en l’absence du King que les Californiens sont revenus dans la partie. Par l’intermédiaire du show Lance Stephenson. Le joker offensif des Lakers a enchaîné deux paniers à trois-points (avec quelques mouvements de danse dont il a le secret) pour ramener son équipe à -2 (104-106). Les Nuggets ont pris un temps mort mais ça n’a pas calmé Stephenson. Dès la reprise, il inscrivait un panier supplémentaire avant d’envoyer une passe laser à James. Ce dernier a dunké avec puissance pour redonner l’avantage aux siens ! Il a d’ailleurs fini avec un triple-double (28 points, 11 rebonds, 11 passes).

Ce fut ensuite une vraie vague de paniers des Lakers. Lonzo Ball, discret dans les stats (et encore quand même 12 points, 6 rebonds, 8 passes, 5 interceptions) mais terriblement précieux, a enchaîné plusieurs actions défensives importantes avant de planter un trois-points crucial. Los Angeles a passé un 15-2 en à peine trois minutes. Et cette fois-ci, les joueurs de Luke Walton ont tenu jusqu’au bout pour décrocher une deuxième victoire de suite.

Le joueur : Damian Lillard s’enflamme contre Orlando

Mais quel virus a piqué Damian Lillard à la mi-temps du match entre Portland et Orlando ? Méconnaissable pendant les 24 premières minutes (7 points à 2/8 aux tirs), le meneur All-Star s’est réveillé au retour des vestiaires. Et de quelle manière ! Il a inscrit 11 de ses 15 tentatives après la pause dont un excellent 5 sur 8 à trois-points. Soit 34 pions en deux quarts temps pour mener les Blazers à la victoire (128-114). Son compteur personnel s’est donc arrêté à 41 points, son plus haut total depuis le début de la saison.

Le sophomore Zach Collins (17 points) a tenu la baraque pour son équipe pendant que Lillard peinait à trouver son rythme en première période. Les Blazers menaient de 10 points (58-48) malgré les difficultés de leur meilleur joueur. Le Magic est alors revenu au contact en début de quatrième quart temps, pendant que Lillard se reposait sur le banc. Il n’y avait plus que trois points d’écart (102-99) quand il a repris place sur le terrain. Il a alors enchaîné les paniers – bien aidé par C.J. McCollum (22 pts) pour enterrer Orlando. Portland a ainsi décroché une troisième victoire en quatre matches.

La série : Quatrième défaite de suite pour OKC

Le Thunder cherche toujours à lancer sa saison. C’était bien parti cette nuit. Bien en place contre des Celtics complètement amorphes en première période, Paul George (22 points) et ses coéquipiers menaient de 16 points à la pause (50-34) ! Mais ils n’ont pas su tenir cet écart. Ils ont même complètement craqué au retour des vestiaires. Boston a resserré la vis en défense et Jayson Tatum a détruit quiconque se trouvait sur son passage en attaque. Le jeune ailier star a inscrit 24 points pour terminer une nouvelle fois meilleur marqueur de son équipe. 95-101, score final.

Les Celtics ont ainsi passé un terrible 40-23 dans le troisième quart temps pour se retrouver au contrôle du match. Maladroits, Westbrook (13 pts, 15 rbds, 8 pds et un vilain 5/20 aux tirs) et George (7/22) n’ont pas su empêcher le naufrage. C’est le problème de cette équipe sans vrais systèmes de jeu, sans identité, qui se repose essentiellement sur les capacités individuelles de ses meilleurs éléments. Quand ils ont un jour sans, tout déraille. Et c’est ce qui se passe actuellement à Oklahoma City. La franchise a perdu ses quatre premiers matches et elle est dernière à l’Ouest.

Le Français : Evan Fournier manquait d’efficacité

Evan Fournier a livré une belle ligne statistique contre Portland : 17 points et 6 passes. Mais il a manqué 10 de ses 16 tirs et le Magic s’est incliné. Timothé Luwawu-Cabarrot n’a pas joué avec le Thunder contre Boston.

Tous les scores

Pistons – Cavaliers : 110-103
Magic – Blazers : 114-128
Thunder – Celtics 95-101
Lakers – Nuggets : 121-114

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0