AFP

NBA : Les Pelicans et les Pistons sont tombés, les Lakers d'un LeBron historique encore frustrés

Les Pelicans et les Pistons sont tombés, les Lakers encore frustrés
Par Eurosport

Le 28/10/2018 à 09:07Mis à jour Le 28/10/2018 à 09:49

NBA - Les New Orleans Pelicans et les Detroit Pistons ne sont plus invaincus cette saison. Les deux équipes sont tombées la nuit dernière, respectivement face à Utah et Boston. Les Lakers ont eux perdu une nouvelle fois contre les Spurs, malgré les 35 points de LeBron James, devenu le sixième meilleur marqueur de l'histoire de la ligue. De leur côté, les Bucks poursuivent leur sans-faute.

Utah a infligé à New Orleans sa première défaite de la saison (132-111) et Boston en a fait de même face à Detroit (109-89) samedi, tandis que LeBron James est devenu le sixième meilleur marqueur de l'histoire de la NBA lors de la défaite des Lakers à San Antonio (110-106).

Le Jazz est la première équipe à dominer les Pelicans, qui avaient débuté la saison avec quatre victoires consécutives et qui étaient la dernière équipe de la conférence Ouest encore invaincue. Mais l'absence d'Anthony Davis, touché à l'épaule droite la veille contre Brooklyn (117-115), a rappelé aux Pels leur ultra-dépendance à leur joueur-vedette. Elle a été d'autant plus flagrante que le pivot français d'Utah Rudy Gobert s'est régalé, en son absence, avec ses 25 points (11 sur 13 au tir), 14 rebonds et quatre contres.

Utah a pris le contrôle du match en début de 2e quart temps avec un cinglant 18-4, et n'a plus été inquiété. La franchise de Salt Lake City, 7e de la conférence Ouest, affiche désormais à son bilan de la saison trois victoires, toutes acquises en déplacement, pour deux défaites, à domicile. Selon Gobert, son équipe peut viser haut. "On ne veut pas se mettre de limites, on a le sentiment qu'on ne doit craindre personne, on progresse saison après saison, on peut surprendre pas mal de gens", a-t-il prévenu.

La défaite de La Nouvelle-Orléans, désormais 3e (4 v-1 d), a propulsé le double champion en titre et grand favori Golden State en tête de la conférence Ouest, sans jouer (5 v-1 d).

Les Spurs frustrent encore les Lakers, malgré un LeBron historique

Les Lakers sont eux 11es avec deux victoires en six matches. Contre San Antonio, porté par un superbe DeMar DeRozan (30 points, 12 rebonds, 8 passes), ils sont à nouveau passés tout près d'un succès (110-106), mais ont manqué de "lucidité dans le final", a regretté LeBron James. Ils avaient déjà chuté contre ces mêmes Spurs la semaine passée, après prolongation et au terme d'une fin de match complètement folle (143-142).

Le King ne s'est pourtant pas économisé : il a marqué 35 points, ce qui lui a permis, avec un total de 31 202 points en saison régulière, de déloger l'Allemand Dirk Nowitzki de la sixième place du classement historique des marqueurs. Il est aussi passé au sixième rang du classement des paniers marqués (11 339), devant Shaquille O'Neal (11 330). "Dirk et Shaq sont des joueurs que j'ai toujours admirés quand je regardais leurs vidéos, quand je les affrontais. Dirk a toujours été l'un des mes joueurs préférés, Shaq a été l'un des joueurs les plus dominateurs de l'histoire", a insisté le triple champion NBA.

Selon Nowitzki qui, à 40 ans et convalescent, n'est pas encore apparu cette saison sous le maillot de Dallas, James pourrait dépasser à terme Kareem Abdul-Jabbar meilleur marqueur de l'histoire avec 38 387 points inscrits entre 1969 à 1989. "Ses stats sont incroyables, il ne semble pas ralentir", a déclaré l'Allemand, interrogé sur ESPN.

Six sur six pour les Bucks, les Celtics font tomber les Pistons

Dans les autres rencontres de la nuit, Damian Lillard a marqué 41 points, mais n'a pas pu empêcher la défaite à Miami (120-111) de Portland qui reste 4e de la conférence Ouest (3 v-2 d). Il ne reste plus que deux équipes encore invaincues en NBA, pensionnaires de la conférence Est, Toronto (6 v-0 d) qui ne jouait pas samedi et Milwaukee. Les Bucks ont surclassé Orlando (113-91) pour signer leur sixième victoire de la saison avec 21 points en seulement 19 minutes de jeu de Giannis Antetokounmpo, qui a rapidement quitté ses coéquipiers après avoir reçu un coup de coude.

L'autre équipe qui affichait encore un bilan parfait à l'Est, Detroit, a concédé sa première défaite de la saison face à Boston (109-89). Sur leur parquet, les Pistons ont subi la loi des Celtics, qui ont fait la différence dès la première mi-temps, bouclée avec 22 points d'avance (63-41). Ensuite, les C's ont géré leur avantage, grâce à leur profondeur de banc. Marcus Morris (18 points), Daniel Theis (17 points) et Terry Rozier (14 points) ont assuré la marque alors que Kyrie Irving (3 points, 7 rebonds, 5 passes), Jayson Tatum (6 points, 3 rebonds) et Al Horford (4 points, 4 rebonds) se sont eux montrés très discrets. Du côté de Detroit, Blake Griffin a rendu sa plus mauvaise copie de ce début de saison avec 7 points (2/13 au tir) et 6 rebonds.

Enfin, Cleveland s'est de nouveau lourdement incliné à domicile (119-107) face à Indiana. Les Cavaliers qui, sans surprise, ont du mal à tourner la page LeBron James, ont perdu leurs six premiers matches de la saison et réalisent leur plus mauvais début de saison depuis 1995-96.

(Avec AFP)

0
0