AFP

Nuit de folie à Washington, soir de revanche pour George

Nuit de folie à Washington, soir de revanche pour George
Par Eurosport

Le 23/12/2018 à 09:00Mis à jour Le 23/12/2018 à 09:04

NBA - Les Washington Wizards ne vivent pas une saison réjouissante jusqu’ici. Au moins, les joueurs de la capitale fédérale se sont bien amusés samedi face à Phoenix (149 -146, après trois prolongations). Paul George a martyrisé Utah. Dallas n’y arrive plus.

Le match : Orgie offensive à DC

Les Wizards ne rigolent pas tous les soirs cette saison. Samedi, DC a trouvé une bonne raison de retrouver le sourire. Non pas parce qu'ils ont battu la pire équipe de la Ligue, les Phoenix Suns. Mais parce qu'ils l'ont fait au terme d'une soirée mémorable. Trois prolongations, 149-146. Et un sacré souvenir pour Bradley Beal qui a signé son premier triple double en carrière (40 points, 11 rebonds, 15 passes). Thomas Bryant n'oubliera pas non plus de sitôt cette soirée puisqu'il a scoré 31 points et, surtout, raté aucun shoot (14/14). Du côté des Suns, DeAndre Ayton s'en est donné à cœur joie avec 26 points, son record en carrière, et 17 rebonds. Mais ni lui ni Devin Booker (33 points, 14 passes) n'ont pu empêcher Washington de remporter la mise au terme du match le plus prolifique de la décennie en termes de points (295 unités).

Le joueur : Paul George

On pourrait vous parler de Bradley Beal, encore. Mais Paul George n'a pas démérité non plus. L'ailier du Thunder a réussi une véritable démonstration à Salt Lake City, où OKC s'est imposé sur le fil 107-106. 43 points, 14 rebonds, 6 passes et 5 interceptions : voici la feuille de stats de PG13, qui n'a toujours pas digéré l'élimination des siens par la franchise de l'Utah au premier tour des playoffs 2018 (2-4).

Le coup d’arrêt : Milwaukee en panne

Après quatre victoires consécutives, dont une lors du choc de la conférence Est face aux Celtics (120-107), les Bucks de Milwaukee ne sont pas parvenus à se défaire de Miami (94-87). Avec seulement huit points inscrits dans le premier quart-temps, les Bucks ont eu du mal à rentrer dans leur match, et malgré 30 points marqués dans le deuxième quart-temps , la franchise du Wisconsin s’est échouée à Miami. Les hommes d’Erik Spoelstra signent leur quatrième victoire d’affilée.

La stat' : 5

Quand ça va mal, mieux vaut éviter de croiser les Warriors. Pas de chance pour Dallas qui, après quatre défaites de rang, a dû faire un crochet par Oakland. A l'arrivée, une défaite 120-116 malgré le ménage fait dans la peinture par DeAndre Jordan (12 points, 23 rebonds). En face, c'est Kevin Durant (29 points, 12 rebonds) qui a mené la danse. Golden State s'est imposé 120-116, Dallas a perdu pour la cinquième fois de suite et pointe désormais au 11e rang de la conférence Ouest. Les Texans n’ont cependant pas tout perdu. Du moins Luca Doncic (19 points), qui a un nouveau fan en la personne de Draymond Green. "Ce gars est bon. Il a quelque chose. Il va être un problème. Il en est même déjà un", a lancé l'ailier des Warriors.

Les Français : Rudy Gobert bien, mais insuffisant

Rudy Gobert a tenté d’être le phare des Jazz mais ça n’a pas été suffisant. Malgré ses 20 points et 10 rebonds, le pivot d’Utah a vu son équipe perdre d’un point (106-107) face au Thunder d’Oklahoma City. Victoire que Timothée Luwawu-Cabarrot, l’arrière de 23 ans, a observée depuis le banc puisqu’il n’est pas entré en jeu. Elie Okobo a lui, assisté, à la folle soirée des Wizards contre les Suns (149-146). Malgré trois prolongations, l’arrière est resté sur le banc, tout comme son compatriote, et adversaire de la soirée, Ian Mahinmi.

0
0