Getty Images

Personne ne peut arrêter les Spurs, les Warriors perdent la tête à l’Ouest !

Personne ne peut arrêter les Spurs, les Warriors perdent la tête à l’Ouest !

Le 19/03/2019 à 07:27Mis à jour Le 19/03/2019 à 07:58

NBA - Battus par les Spurs (105-111) lors d'une riche soirée de basket, les Warriors ont été rejoints par les Nuggets en tête de la Conférence Ouest. Les Californiens sont tombés contre une équipe de San Antonio en pleine forme et lancée sur une série de neuf succès consécutifs.

Le match : San Antonio enchaîne un neuvième succès de suite !

Les Spurs ne cherchent pas à faire des calculs à ce stade de la saison. Ils veulent juste gagner le plus de matches possibles, eux qui étaient un temps à la huitième place de la Conférence Ouest. Les Texans ont enchaîné neuf victoires depuis, série en cours. Dont la dernière en date cette nuit contre les Warriors, doubles-champions en titre terrassés par la bande de Gregg Popovich (105-111). De nombreux joueurs se sont illustrés, à commencer évidemment par les deux All-Stars de l’équipe. LaMarcus Aldridge a marqué 23 points tout en prenant 13 rebonds. DeMar DeRozan a flirté avec le triple-double (26 pts, 9 rbds, 8 pds).

Ensemble, ils ont mis à terre une équipe de Golden State qui enregistrait pourtant le retour de Kevin Durant. Le MVP des deux dernières finales revenait à la compétition après avoir été victime d’une blessure à la cheville. Il a terminé avec 24 points. Soit une unité de moins que Stephen Curry. Autre changement dans le cinq, la titularisation d’Andrew Bogut, membre historique des Warriors. Il était le pivot des Californiens lors du titre remporté en 2015 et la finale perdue en 2016. Il a ensuite joué pour Dallas, Cleveland et Los Angeles avant de filer en Australie. Sa saison à peine terminée il a rejoint son ancienne franchise. La blessure de DeMarcus Cousins au pied a poussé Steve Kerr à le relancer dès son arrivée. Il a joué 19 minutes, le temps de compiler 7 points et 7 rebonds.

DeMar DeRozan et LaMarcus Aldridge (San Antonio Spurs) les yeux dans le vague sur le banc

DeMar DeRozan et LaMarcus Aldridge (San Antonio Spurs) les yeux dans le vague sur le bancGetty Images

Avec cette défaite, Golden State perd la tête de la Conférence Ouest. Les Spurs remontent eux à la cinquième place, à égalité avec le Thunder sixième, grâce à leur série de victoires. Ils peuvent même encore envisager d’avoir l’avantage du terrain en playoffs.

L’hommage : Boston a chaudement accueilli Isaiah Thomas

La carrière d’Isaiah Thomas a pris du plomb dans l’aile depuis qu’il a été transféré par les Celtics. Il était une superstar adulée à Boston. Un joueur encore à 29 points par match en 2017. Puis Boston a eu l’opportunité de mettre la main sur Kyrie Irving et il a été envoyé à Cleveland. Blessé à la hanche, il n’a pu jouer que quelques matches – sans être à 100% – avant d’être envoyé à Los Angeles. Il a perdu son statut. Il est devenu un joueur de banc. Puis un vétéran signé au minimum par Denver en juillet dernier. Malone l’a même écarté de sa rotation. Mais pour son retour à Boston, son coach a fait un geste. Il a relancé IT dans le grand bain pendant sept minutes. Pile le temps qu’il fallait pour que le public des Celtics rende hommage à l’une de ses anciennes idoles.

Le joueur : Dirk Nowitzki dépasse Wilt Chamberlain

Titulaire et auteur de 8 points lors de la défaite des Mavericks contre les Pelicans (125-129), Dirk Nowitzki est devenu le sixième meilleur marqueur de tous les temps en NBA. Il a ainsi doublé Wilt Chamberlain. C’est assez cocasse parce que l’Allemand était déjà sixième du classement avant d’être doublé par LeBron James plus tôt dans la saison. Le King des Lakers est désormais quatrième tandis que Nowitzki a donc repris sa sixième place.

La performance : Cinquième triple-double de suite pour Payton

Les Pelicans n’ont plus rien à jouer sur le plan collectif mais leur meneur Elfrid Payton a rejoint une liste très prestigieuse cette nuit. Il a compilé 19 points, 10 rebonds et 11 passes contre les Mavericks. Soit son cinquième triple-double de suite. Seuls Russell Westbrook (quatre fois), Oscar Robertson (trois), Wilt Chamberlain (deux) et Michael Jordan avaient un jour réussi pareil exploit. Une bien belle compagnie.

Le retour : Les Nuggets officiellement qualifié en playoffs

Denver attendait ça depuis 2013. Cinq saisons de disette puis enfin un retour en playoffs. Les Nuggets ont décroché leur ticket en battant les Celtics cette nuit (114-105). Pour un retour, c’est un retour en force. Nikola Jokic (21 pts, 13 rbds et 7 pds contre Boston) et ses coéquipiers ne se sont pas juste contentés de se qualifier. Ils se sont affirmés comme l’une des meilleures équipes de la ligue cette saison. Et leur victoire de la nuit, contre un candidat aux finales NBA, va dans ce sens.

La franchise du Colorado a gagné son quarante-septième match de la saison. Elle est même revenue à hauteur des Warriors en tête de la Conférence Ouest ! Les deux formations ont le même bilan (47-22). C’est donc clairement un exercice particulièrement réussi pour les Nuggets. Un peu comme cette nuit contre Boston, le groupe de Mike Malone, candidat au trophée de meilleur coach, est tourné autour de Jokic mais il s’appuie aussi sur tout un collectif. Avec un danger qui vient de partout. Parfois ce sera Jamal Murray qui jouera les héros. Parfois ce sera Will Barton ou Paul Millsap. Sachant qu’à côté, tous les joueurs de devoir font le boulot. Cette équipe a vraiment de l’allure. Mais pour vraiment donner un sens à cette superbe saison régulière, il faudra passer au moins un tour en playoffs.

Jamal Murray (Denver) en NBA le 5 janvier 2019

Jamal Murray (Denver) en NBA le 5 janvier 2019Getty Images

Le duo : Dragic et Wade flambent

Goran Dragic et Dwyane Wade, les deux joueurs les plus expérimentés du Heat, avaient déjà porté leur équipe vers la victoire lors du dernier match contre Charlotte. Ils ont une nouvelle fois été décisifs cette nuit. Dans leur sillage, Miami a battu une formation d’Oklahoma City (116-107) privée de Russell Westbrook, suspendu après avoir écopé de sa seizième faute technique de la saison (ce qui entraîne automatiquement une suspension d’un match).

Wade et Dragic ont beau sortir du banc, ils font le boulot. Notamment dans les moments chauds. Ils ont inscrit respectivement 25 et 26 points. Avec aussi 11 passes décisives pour le meneur slovène. Ce succès permet à Miami de conserver l’avantage dans la course aux playoffs. Le Heat est toujours huitième avec une victoire de plus que son voisin floridien le Magic, neuvième.

Les Français : Rudy Gobert reçu 6 sur 6

Match quasiment parfait pour Rudy Gobert cette nuit. Le pivot du Jazz a compilé 14 points et 14 rebonds sans rater le moindre tir : 6 sur 6 ! Son équipe l’a facilement emporté (116-95) contre les Wizards d’un Ian Mahinmi limité à 2 points et 2 rebonds en 8 minutes. Un peu plus de temps de jeu pour Timothé Luwawu-Cabarrot qui a passé 14 minutes sur le terrain avec les Bulls. Le temps d’inscrire 7 points.

Tous les scores

Cavaliers – Pistons : 126-119
Wizards – Jazz : 95-116
Celtics – Nuggets : 105-114
Raptors – Knicks : 128-92
Thunder – Heat : 107-116
Spurs – Warriors : 111-105
Mavericks – Pelicans : 125-129
Suns – Bulls : 101-116
Trail Blazers – Pacers : 106-98

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0