Getty Images

Pendant qu’Harden force, Stephen Curry (48 points) régale !

Pendant qu’Harden force, Curry régale avec 48 points !

Le 14/01/2019 à 07:52Mis à jour Le 14/01/2019 à 07:53

NBA - James Harden a encore une fois marqué plein de points cette nuit (38) mais il a arrosé derrière la ligne à trois-points et ses Rockets ont perdu contre le Magic. Dans le même temps, Stephen Curry se montrait plus prolifique et plus efficace en claquant 48 points pour faire gagner les Warriors sur le parquet des Mavericks (119-114).

Le joueur : Stephen Curry a fait du Stephen Curry

Il y a des soirs comme ça. Des matches au cours desquels Stephen Curry rappelle le nombre de record qu’il pourrait battre s’il ne devait pas constamment partager la gonfle avec plusieurs autres All-Stars. Il sacrifie la gloire individuelle pour des titres. Et il en est évidemment pleinement satisfait. Mais imaginez un monde où le double-MVP jouerait autant de picks-and-roll que James Harden. Un monde où il prendrait plus de 30 tirs par match tous les soirs. Et bien cela donnerait beaucoup plus de cartons similaires à celui de cette nuit. Il a inscrit 48 points, à 17 sur 32 aux tirs, pour faire exploser la défense des Mavericks (119-114).

Avec notamment 11 paniers à trois-points au compteur de Curry. Dont un très important, alors que le score était encore de 114 partout, pour débloquer la situation à 42 secondes de la sirène. Draymond Green a bloqué la tentative de pénétration du jeune Jalen Brunson sur l’action suivante et les Warriors ont scellé leur succès. Kevin Durant a ajouté 28 points pour les doubles-champions en titre. En laissant justement soin à son meneur de continuer à shooter parce qu’il avait la main chaude.

Luka Doncic a compilé 26 points, 6 rebonds et 5 passes pour Dallas. C’est son quatrième consécutif à plus de 25 unités.

La performance : James Harden égale Kobe Bryant

James Harden a un record à aller chercher et, si l’on en croit son attitude sur le terrain, il n’y a plus que ça qui compte. Alors, certes, la superstar est privée de son coéquipier Chris Paul. Mais le MVP en titre a quand même tendance à forcer le jeu ces derniers temps. Histoire d’aller chercher ses points. Il en a encore inscrit 38 cette nuit, ce qui porte son total de matches consécutifs avec 30 pions ou plus à 16. La plus longue série de la sorte, à égalité avec celle de Kobe Bryant (en 2003). Plus qu’une rencontre avec 30 unités et il sera le nouveau détenteur du record. Sauf qu’en attendant, ses Rockets ont perdu contre le Magic (109-116).

Parce qu’Harden a vendangé. 32 tirs tentés, seulement 11 réussites. Sans compte le 1 sur 17 à trois-points qui fait vraiment tâche. Il a aussi pris 9 rebonds et délivré 12 passes décisives. Bien sûr qu’il sait être altruiste. Mais c’est surtout que le jeu passe uniquement par lui à Houston. Les Texans n’ont pas beaucoup d’autres créateurs en l’absence de CP3. Mais le système repose uniquement sur le génie d’un joueur, certes historiquement exceptionnel en termes de statistiques. Ça peut montrer ses limites de temps à autre. Cette série est en train d’épuiser le bonhomme. Mais vu qu’il s’apprête à battre un record individuel, ce qui compte pour lui – gagner un deuxième MVP est l’une de ses priorités – ça vaut peut-être le coup… et encore.

Le match : Toronto survit contre Washington après deux prolongations

Oh que les Raptors ont eu chaud. Et pourtant, ce match contre les Wizards, ils l’ont vite tenu entre leurs mains. Ils ont marqué les 9 premiers points de la partie. Ils menaient de 19 points dans le premier quart temps, de 23 dans le second puis encore de 17 à l’entame du dernier. Puis Bradley Beal et ses coéquipiers ont (presque) fait des miracles. L’arrière All-Star de Washington, bombardé patron suite à la blessure de John Wall, continue de s’imposer comme un leader apprécié de ses coéquipiers.

Il a été excellent cette nuit. 43 points, 10 rebonds et 15 passes. C’est lui qui a arraché la première prolongation avec un panier primé à 20 secondes au compteur du temps réglementaire (124-124). C’est encore lui qui a envoyé la partie en deuxième prolongation avec un tir décisif à 6 secondes de la fin du temps supplémentaire (131). Mais c’est Serge Ibaka qui a finalement fait la différence. L’intérieur des Raptors, assez discret jusqu’alors, a planté un tir assassin derrière l’arc pour finalement donner la victoire à son équipe (140-138).

Une superbe fin de rencontre pleine de suspense. Avec 41 points, 11 rebonds et 5 passes pour Kawhi Leonard. Ou encore 24 points et 19 rebonds pour l’excellent Pascal Siakam. Du côté de Washington, quatre joueurs ont inscrit plus de 10 points en plus de Beal. Mais la victoire est donc revenue à Toronto qui reste sur cinq succès de suite et occupe toujours la première place de la Conférence Est.

L’artiste : Nikola Jokic pond un nouveau chef-d’œuvre

Une catégorie créée spécialement pour Nikola Jokic. Cet homme donne envie d’aimer le basket. C’est encore sous l’impulsion d’une performance héroïque du pivot serbe que les Denver Nuggets ont battu les Portland Trail Blazers (116-113). Un match très plaisant à suivre. Avec donc 40 points, 10 rebonds et 8 passes pour la superstar du Colorado. Ses coéquipiers ont suivi son exemple, à commencer par Jamal Murray (24 points), pour l’emporter. Ils sont toujours en tête de la Conférence Ouest avec une défaite de moins que les Warriors (13 contre 14) et le même nombre de victoires (29).

La crise à venir : Les Lakers perdent encore, cette fois contre Cleveland

Cela faisait 12 matches que les Cavaliers n’avaient pas gagnés. 12 défaites de suite. Il a fallu attendre que les cancres de la ligue croisent la route des Lakers pour mettre fin à cette série peu glorieuse. Cedi Osman a inscrit 20 points, le rookie Sexton en a ajouté 17 et Cleveland a battu Los Angeles (101-95) sur le parquet du Staples Center ! Une défaite qui fait vraiment tâche pour les Angelenos. Toujours privés de LeBron James (et de Rajon Rondo), ils sont sans saveur. Les jeunes joueurs comme Kyle Kuzma (29 pts), Brandon Ingram (22) et Lonzo Ball (13 pts, 8 rbds et 8 pds) font leurs statistiques mais l’équipe ne gagne pas. Et les Angelenos sont tout près de perdre leur huitième place à l’Ouest.

Les Français : Frank Ntilikina de retour

Absent lors des derniers matches, Frank Ntilikina a fêté son retour en compilant 8 points et 6 passes lors de la défaite des Knicks contre les Sixers. Evan Fournier a marqué 19 points pour mener le Magic à la victoire contre les Rockets.

Tous les scores

  • Knicks – Sixers : 105-108
  • Wizards – Raptors : 138-140
  • Hawks – Bucks : 114-133
  • Magic – Rockets : 109-116
  • Mavericks – Warriors : 114-119
  • Nuggets – Trail Blazers : 116-113
  • Lakers – cavaliers : 95-101
Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0