Getty Images

Suspense total : Philadelphie et Portland arrachent un Match 7 !

Suspense total : Philadelphie et Portland arrachent un Match 7 !

Le 10/05/2019 à 07:15Mis à jour Le 10/05/2019 à 07:23

NBA - Menés par leur star Jimmy Butler (25 pts) et Damian Lillard (32), les Sixers et les Blazers ont sauvé leur peau en battant respectivement les Raptors (112-101) et les Nuggets (119-108) cette nuit. Ces deux séries se joueront donc au terme d'une ultime septième manche.

Sixers – Raptors : 112-101

Les deux équipes sont à égalité 3-3

Dix-huit ans après une série mémorable entre les Sixers d’Allen Iverson et les Raptors de Vince Carter, au même stade de la compétition en 2001, les deux franchises vont à nouveau disputer un Match 7 pour accrocher une place en finales à l’Est. Philadelphie a ainsi réussi à éviter l’élimination en battant Toronto (112-101) hier soir. L’équipe de Pennsylvanie reste en vie et elle cherchera à créer l’exploit en terres canadiennes lors de l’ultime manche des demi-finales de Conférence.

Le joueur : Jimmy Butler, c’est pour ça qu’ils l’ont fait venir

Les dirigeants des Sixers ont pris le risque de sacrifier deux jeunes joueurs prometteurs, importants de la rotation et appréciés de tous – Dario Saric et Robert Covington – pour mettre le grappin sur Jimmy Butler en début de saison. Il est arrivé avec sa réputation de diva au caractère instable. Mais aussi celle d’un joueur au sang glacé dans les moments décisifs. Exactement ce dont l’équipe de Philly avait besoin. Ce statut flatteur, il l’a confirmé depuis le début des playoffs. Et encore plus hier soir.

L’arrière All-Star a mené son équipe à la victoire en compilant 25 points (9 sur 18 aux tirs), 6 rebonds et 8 passes. Avec plusieurs paniers spectaculaires. Il a notamment inscrit 19 points en première mi-temps, moment où les Sixers ont pris 15 points d’avance (58-43). Sans jamais être rejoints. Butler a donné le ton et ses partenaires ont suivi.

Le facteur X : Ben Simmons s’est réveillé !

L’Australien a bien épaulé ‘Jimmy Buckets’. Ce dernier l’avait critiqué sur son manque d’agressivité balle en main. Pas pour l’enfoncer mais pour l’encourager à attaquer beaucoup plus. Le premier choix de la draft 2016 l’a écouté. Bien plus entreprenant, il a marqué 21 points. Soit plus que son total cumulé lors du Match 4 et 5. Simmons a été tranchant (9 sur 13 aux tirs) et ça a fait toute la différence pour une formation des Sixers qui peinent parfois à trouver un équilibre. Le jeune homme a aussi fait du bon boulot en défense. Il a limité Kawhi Leonard à 29 points (9 sur 20), ce qui est presque un exploit vu l’état de forme de la superstar des Raptors.

Les Canadiens n’ont pas su se remettre de ce début de match raté. Ils ont manqué d’adresse à trois-points sur l’ensemble de la partie, ce qui les a empêché d’effacer le déficit. Leonard et les siens devront se montrer beaucoup plus appliqués lors du Match 7 pour éviter de subir le même sort que Vince Carter et ses coéquipiers en 2001…

Trail Blazers – Nuggets : 119-108

Les deux équipes sont à égalité 3-3

Avant même le coup d’envoi de la série, c’était écrit que Portland et Denver joueraient leur place en finales de Conférence sur un Match 7. C’est dire le faible écart de niveau entre les deux équipes combatives, courageuses, offensives et séduisantes. Les Blazers étaient en mission cette nuit et ils ont donc accroché l’ultime manche en l’emportant devant leur public (119-108).

Le joueur : Damian Lillard ne s’est pas caché

Malmené lors des matches précédents, Damian Lillard savait que son équipe avait besoin de lui. Il a sorti une grande prestation, et ce malgré l’agressivité défensive des Nuggets à son égard. 32 points, avec 6 tirs primés, et 5 passes décisives. Une performance nécessaire pour guider ses coéquipiers. Il a encore perdu des ballons (5) et manqué des tirs (11 sur 23) mais il a répondu présent quand il fallait.

Le facteur X : Rodney Hood encore décisif

Rodney Hood était décidément mal utilisé aux Cavaliers l’an dernier. Le jeune homme s’affirme de plus en plus comme l’un des joueurs déterminants de cette série pour Portland. C’est déjà lui qui avait inscrit le panier pour la gagne lors d’un Match 3 marathon conclu après 4 prolongations. Il n’a pas eu à récidiver hier cette nuit – les Blazers ont plié la partie avant – mais il a planté de nombreux tirs importants. Notamment dans le quatrième quart temps, quand Denver poussait pour revenir au score. Au total, Hood a planté 25 points en sortie de banc !

Portland était à +21 sur les 32 minutes qu’il a passées sur le parquet. Crucial. Notons aussi l’apport de Zach Collins, troisième joueur de l’Histoire à compiler plus de 10 points (14) et 5 blocks en sortie de banc sur un match de playoffs. Il a provoqué des fautes, notamment celles de Nikola Jokic, finalement exclu à cinquante secondes de la sirène. Le pivot serbe a tout de même compilé 29 points, 12 rebonds et 8 passes. Mais ça n’a pas suffi pour les Nuggets. Ça nous promet encore une belle bataille au match suivant.

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0