Getty Images

Philadelphie et Portland : craquages en série

Philadelphie et Portland : craquages en série

Le 08/05/2019 à 07:40Mis à jour Le 08/05/2019 à 10:53

NBA – Les Raptors et les Nuggets ont pris un avantage conséquent en décrochant chacun à domicile un Match 5 traditionnellement décisif. Ils se sont tous les deux largement imposés, respectivement contre les Sixers (125-89) et les Blazers (124-98). Les finales de Conférence, Est pour Toronto et Ouest pour Denver, leur tendent les bras.

Raptors – Sixers : 125-89

Toronto mène 3-2

Dans l’Histoire de la NBA, l’équipe qui a gagné le Match 5 d’une série de playoffs bloquée à 2-2 avant la partie a de très fortes chances de passer au tour suivant. Les Raptors ont donc remporté la rencontre la plus importante de cette demi-finale de Conférence Est en battant les Sixers mardi soir (125-89). Ils vont désormais avoir deux opportunités d’éliminer leurs adversaires et de passer au tour suivant.

Le joueur : Pascal Siakam a bien rebondi

Pour Toronto, c’est un succès total. Les Canadiens n’ont laissé aucune chance aux Sixers. Et pour une fois, ils ne se sont pas appuyés uniquement sur Kawhi Leonard. Auteur de 33 points ou plus sur les quatre premiers matches de la série, l’ailier All-Star a terminé avec 21 unités (13 rebonds) à 7 sur 16 aux tirs. Sauf qu’il était parfaitement épaulé. Notamment par Pascal Siakam. Le Camerounais, blessé et complètement hors du coup au match précédent, a réagi en terminant meilleur marqueur de la rencontre avec 25 points. Il a donné le ton dans le premier quart temps en inscrivant deux paniers primés. De quoi se mettre en confiance.

C’est dans le second quart temps que les Raptors ont fait la différence. Ils ont étouffé les Sixers avant la pause en leur passant un 37-17 pour prendre le large. Ils n’ont jamais été rejoints par la suite. Outre Siakam, Kyle Lowry a aussi été très performant avec 19 points. Danny Green en a ajouté 17 tandis que les intérieurs Marc Gasol et Serge Ibaka ont aussi marqué 10 points ou plus. Une vraie victoire collective qui va rassurer le groupe.

La déception : Embiid et Simmons absent de ce grand rendez-vous

Pour Philadelphie, c’est une faillite complète de son équipe. Il serait donc injuste de vraiment cibler des responsables. On notera juste que Joel Embiid et Ben Simmons sont passés à côté de leur match, peut-être même de leur série (qui n’est pas finie). Le pivot camerounais est malade et ça explique sans doute en partie ses contre-performances. Il ne parvient pas à peser sur le jeu. Seulement 13 points et 6 rebonds cette nuit. Quant à Simmons, il a fini avec 7 petits points et 7 rebonds. Lui aussi sans avoir d’impact sur le match.

Jimmy Butler est le seul à s’être démené (22 pts, 7 pds). Encore une fois, Embiid et Simmons montrent leurs limites au second tour des playoffs. Peut-être que c’est une question d’expérience. Peut-être que c’est un manque de complémentarité entre les joueurs des Sixers. Toujours est-il que la franchise de Pennsylvanie est dos au mur. Elle doit absolument gagner le prochain match devant son public pour décrocher un Match 7 à Toronto.

Nuggets – Blazers : 124-98

Denver mène 3-2

Honnêtement, on le sentait venir. Déjà parce que les Nuggets n’auraient jamais dû perdre ce Match 3 disputé après quatre prolongations. Ils menaient à chaque fois. Malgré la fatigue, ils ont réussi à aller chercher le Match 4 pour égaliser dans la série. Et après deux rencontres serrées, ça sentait l’estocade. Les Blazers, moins endurants physiquement, ont fini par céder. Ça a donc tourné au carton cette nuit, avec une victoire 124-98 de Denver.

La performance : Nikola Jokic impressionnant

Souvent critiqué pour ses faibles capacités athlétiques – à l’échelle de la NBA – Nikola Jokic fait preuve d’une endurance absolument ahurissante sur ses playoffs. Il enchaîne les matches sans faiblir, et ce malgré 64 minutes de jeu lors du Match 3 par exemple. Mardi soir encore, le Serbe a été décisif pour son équipe. 25 points à 10 sur 18 aux tirs, 19 rebonds et 6 passes.

Le pivot All-Star est bien conscient qu’il n’y a personne pour le stopper en face, surtout en l’absence de Jusuf Nurkic – pivot titulaire de Portland actuellement blessé. Enes Kanter est courageux mais le Turc n’a jamais été un grand défenseur et il est limité par une forte douleur à l’épaule. Jokic en profite donc pour dominer la raquette. Et la série.

Le facteur X : Paul Millsap fait la différence

Le partenaire du ‘Joker’ dans la peinture répond lui aussi présent. Notamment dans les grands rendez-vous. Il est le seul joueur des Nuggets à vraiment être expérimenté à ce niveau de la compétition. Il a guidé ses jeunes coéquipiers en compilant 24 points et 8 rebonds. Comme Toronto, Denver est maintenant a une victoire des finales de Conférence. Ce serait une première depuis 2009 pour la franchise du Colorado.

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0