Getty Images

Un buzzer beater de folie et Leonard envoie Toronto au paradis

Un buzzer beater de folie et Leonard envoie Toronto au paradis

Le 13/05/2019 à 07:43Mis à jour Le 13/05/2019 à 08:58

NBA – Auteur de 41 points, Kawhi Leonard a crucifié Joel Embiid et les Sixers d’un tir fantastique inscrit à la toute dernière seconde. Il a ainsi mené les Raptors à la victoire lors de cet ultime Match 7 (92-90) et il a qualifié du même coup la franchise pour les finales de Conférence à l’Est.

Raptors – Sixers : 92-90

Toronto gagne la série 4-3

Un rebond. Deux. Puis trois. Et enfin quatre rebonds avant que la dernière tentative miraculeuse de Kawhi Leonard rentre finalement dans le cercle. Des dixièmes de seconds qui ont semblé longs, très longs. La salle a retenu son souffle. Les supporters de Toronto, présents en masse dans leur enceinte pour encourager leur équipe favorite. Les joueurs, les coaches. Tous avaient les yeux rivés sur le ballon. Jusqu’à ce que celui-ci finisse finalement sa trajectoire dans le panier. La délivrance pour les Raptors, les pleurs pour Joel Embiid et les Sixers. Victoire 92-90 et qualification de la franchise canadienne pour les finales de Conférence à l’Est.

Le joueur : Kawhi Leonard, quel patron !

Cela fait déjà trois ans que Kawhi Leonard est comparé à Kobe Bryant. Mais les rapprochements ont pris une nouvelle dimension pendant ses playoffs. Au point où les médias US, toujours avides de sujets provocateurs, commencent même à oser débattre pour savoir lequel est le plus fort des deux. Ce qui est sûr, c’est qu’il y avait du Kobe dans la performance de Kawhi hier soir. Les isolations. La domination de son adversaire direct. Physiquement et techniquement. Des deux côtés du parquet. Les 41 points, presque la moitié de son équipe, lors d’un Match 7 décisif. Les 39 tirs tentés (16 réussites). Et puis ce tir pour la gagne, à reculons. Pour l’éternité.

Leonard est le grand bonhomme des playoffs pour Toronto. Il a prouvé que Masai Ujiri, le président des Raptors, a eu raison de prendre le risque de sacrifier DeMar DeRozan, icône de la franchise. Son successeur l’a déjà fait oublier, à coup de performances cultes. L’ailier All-Star a raté plusieurs tentatives importantes en fin de match hier. Mais il a marqué celui qu’il fallait.

Quelques instants auparavant, Jimmy Butler avait arraché l’égalisation à 90 partout. Encore un panier décisif pour lui, qui a peut-être joué son dernier match avec Philadelphie. Il sera libre de signer où bon lui semble cet été. Les dirigeants des Sixers devront se poser des questions. Ils sont passés si proches d’une finale de Conférence Est. Et pourtant, c’est une nouvelle désillusion pour la franchise. Embiid, malade pendant une partie de la série, a fini ce match 7 avec 21 points et 11 rebonds. Mais à 6 sur 18 aux tirs. Une nouvelle fois bien défendu par Marc Gasol. Il a quitté le terrain en larmes.

Pendant ce temps, les Raptors jubilaient. Ils vont retrouver les finales de Conférence après leur dernier passage en 2016. Sauf que cette fois-ci, ils font vraiment figure de candidats au titre. Grâce à un homme. Kawhi Leonard.

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0