Getty Images

Utah fait tomber Golden State, Houston fait tomber un record

Utah fait tomber Golden State, Houston fait tomber un record

Le 20/12/2018 à 07:36Mis à jour Le 20/12/2018 à 08:52

NBA - Porté par un excellent Rudy Gobert (17 points, 15 rebonds), le Jazz a battu les Warriors mercredi soir (108-103). Au même moment, les Rockets atomisaient les Wizards (136-118) avec 26 paniers à trois-points inscrits sur un match, un exploit encore jamais réalisé en NBA.

Les Français : Rudy Gobert, bourreau des Warriors

Quand Golden State joue vite, avec Draymond Green en pivot et quatre extérieurs autour, il est habituellement compliqué pour Rudy Gobert de rester sur le terrain sans pénaliser son équipe. Mais pas cette nuit. L’intérieur du Jazz a puni ses adversaires à chaque fois qu’il en a eu l’opportunité. Et son double-double bien costaud, 17 points et 15 rebonds, a mené le Jazz vers la victoire contre les Warriors (108-103). Il a aussi bloqué quatre tirs adverses. Gobert s’est illustré d’entrée avec deux dunks qui ont nourri un 10-0 passé par Utah pour rapidement prendre l’avantage dans le premier quart temps (19-11). Les double champions en titre ont fini par repasser devant sous l’impulsion d’un Stephen Curry en réussite (32 points). Ce fut de courte durée. Les joueurs de Quin Snyder étaient au contrôle à la pause et ils ont géré jusqu’à la fin du match. Avec donc une très belle prestation pour le Français qui peut aspirer à devenir All-Star, même si cela risque d’être un peu juste vu la concurrence, cette saison.

Auteurs de 12 points chacun, Nicolas Batum et Tony Parker ont eux contribué au succès des Hornets contre les Cavaliers. Moins de réussite pour Frank Ntilikina. Le meneur des Knicks n’a converti qu’une seule de ses sept tentatives et son équipe s’est inclinée contre Philadelphie. Défaite aussi pour Evan Fournier (12 pts) et Orlando, étrillé par San Antonio.

Le record : 26 trois-points pour les Rockets

C’est littéralement une pluie de paniers extérieurs qui s’est abattue sur les Wizards. 26 au total. 26. Un record NBA ! Les Rockets ont fait parler la poudre et ils ont donc effacé des tablettes les Cavaliers, qui en avaient inscrit 25 contre les Hawks en mars 2017. Houston a surfé sur cette performance collective pour battre Washington assez nettement (136-118). Ironie de l’histoire, c’est Michael Carter-Williams, d’ordinaire piètre shooteur, qui a planté l’ultime panier primé pour battre le record à 31 secondes de la fin de la partie.

James Harden (35 points, 9 passes, 6 trois-points) et Chris Paul (21 points, 8 passes, 5 trois-points) ont été les grands artisans de la victoire et du record. Eric Gordon et Gerald Green ont ajouté quatre tirs derrière l’arc chacun. Il faut dire que les Rockets ont tenté leur chance 55 fois à trois-points. Soit les deux-tiers de leurs tentatives sur ce match ! C’est à l’image de l’évolution de la ligue. Ce record tombera certainement à nouveau dans les prochains mois. Peut-être même dès cette saison.

Le joueur : 43 points pour Paul George contre Sacramento

Le Thunder a déroulé son basket contre les Kings cette nuit. Et ça a profité à Paul George, véritable machine à scorer. L’ailier All-Star a terminé avec 43 points mais aussi 12 rebonds et 7 passes. Son équipe a profité de sa performance offensive pour écraser Sacramento (132-113). Il n’était néanmoins pas le seul à s’illustrer. Russell Westbrook a encore compilé un triple-double de mammouth (19 pts, 11 rbds et 17 pds) tandis que Steven Adams calait 20 points et 23 rebonds. Quand les joueurs de Billy Donovan pratiquent un pareil basket, ils sont particulièrement difficiles à battre et ressemblent fortement à la deuxième meilleure équipe à l’Ouest.

Le trio : Embiid, Simmons et Butler font des dégâts

Les Sixers avaient besoin d’une victoire pour se relancer. Les Knicks, adversaires du soir, faisaient figure de victimes idéales. Joel Embiid (24 pts, 10 rbds), Ben Simmons (13 pts, 11 rbds et 10 pds) et Jimmy Butler (20 pts) s’en sont donc donnés à cœur joie. Le trio de stars de Philadelphie a mené l’équipe à un succès facile qui fait du bien au moral (131-109).

La performance : Reggie Bullock claque 33 points

Vu qu’il n’y avait pas une performance absolument monstrueuse cette nuit, nous avons voulu mettre en avant l’excellente prestation de Reggie Bullock. L’ailier des Pistons a battu son record en carrière en inscrivant 33 points lors de la victoire de son équipe contre les Wolves (129-123). Il a notamment converti 7 de ses 12 tentatives derrière l’arc pour faire exploser la défense de Minnesota. Ce carton confirme son solide début de saison. Bullock, 27 ans, n’est pas une star en devenir mais il s’impose comme un joueur de rotation fiable et il tourne à 12 points et 39% derrière la ligne à trois-points.

Le rookie : Deandre Ayton choque les Celtics !

Les Suns ont frappé fort cette nuit. Non seulement ils ont décroché leur quatrième victoire de suite, ce qui peut presque sembler inespéré vu leur niveau de jeu depuis le début de la saison, mais en plus ils ont battu les Celtics (111-103). Le premier choix de la draft Deandre Ayton a brillé au cours de ce succès. Il a inscrit 23 points et pris 18 rebonds pour marcher sur une raquette de Boston privée d’Al Horford. Une très belle performance pour le rookie et pour sa franchise qui reste néanmoins dernière à l’Ouest mais progresse match après match.

Tous les scores

Hornets – Cavaliers : 110-99
Sixers – Knicks : 131-109
Magic – Spurs : 90-129
Raptors – Pacers : 99-96
Celtics – Suns : 103-111
Bulls – Nets : 93-96
Bucks – Pelicans : 123-115
Timberwolves – Pistons : 123-129
Jazz – Warriors : 108-103
Trail Blazers – Grizzlies : 99-92
Kings – Thunder : 113-132

0
0