Lakers – Nuggets : 105-103

Los Angeles mène 2-0
Comme un symbole, c’est avec un maillot spécialement conçu en la mémoire de Kobe Bryant qu’Anthony Davis plantait l’un des tirs les plus importants de sa carrière hier soir. Les Lakers jouaient avec leur tunique "Black Mamba", en l’honneur de leur légende décédée en janvier dernier, et ils ont arraché une victoire contre les Nuggets au bout du suspense (105-103) sur une dernière flèche assassine de leur intérieur All-Star.
NBA
Les Lakers bis s'offrent les ambitieux Nets, des cartons à la pelle
HIER À 06:19
"C’est un tir que Kobe Bryant aurait marqué", confiait le coach Frank Vogel. "Faire ça avec ce maillot, ça rend le moment encore plus spécial", ajoutait pour sa part le héros de la soirée. Les Lakers étaient menés d’un point à deux secondes de la fin du match, avec une ultime remise en jeu ligne de fond. Davis a déboulé depuis la tête de raquette pour recevoir la balle à 45 degrés, derrière l’arc. Profitant au passage d’une rotation défensive un peu hasardeuse des Nuggets. Il s’est retrouvé seul. Servi par Rajon Rondo, il s’est donc élevé pour inscrire le tir de la gagne sur la tête d’un Nikola Jokic qui s’est jeté pour tenter désespérément de le contrer.
La conclusion d’une nouvelle très belle prestation de la superstar californienne. AD avait déjà marqué 37 points lors du Game 1. Il en a inscrit 31 hier, dont les 10 derniers de son équipe, en patron. Le plus prolifique de la rencontre, avec une unité de plus que Jokic. Los Angeles avait pris les devants en première période et comptait même jusqu’à 16 points longueurs d’avance. Mais les Nuggets, qui n’abandonnent décidément jamais, sont revenus sous l’impulsion de leur pivot pour finalement prendre l’avantage (102-103) à 20 secondes de la sirène finale. Juste avant l’exploit d’Anthony Davis.
LeBron James a fini avec 26 points – dont 20 marqués avant la mi-temps – 11 rebonds et 4 passes. Los Angeles mène maintenant 2 à 0 et se retrouve plus qu’à deux victoires des finales NBA. Les premières de la franchise depuis 2010… année du dernier sacre d’un certain Kobe Bryant.
NBA
Comment des armadas comme celle des Nets peuvent voir le jour en NBA
05/04/2021 À 06:35
NBA
Utah et les Clippers engrangent, Williamson est bouillant
28/03/2021 À 06:20