Une autre conséquence de la pandémie de coronavirus. Les audiences des quatre premiers matches de la finale NBA se sont effondrées par rapport à l'an dernier, résultat principalement d'un calendrier, qui fait se téléscoper les événements sportifs comme jamais. Le Game 3 de la série opposant les Lakers et au Heat n'a réuni que 5,9 millions de téléspectateurs aux Etats-Unis, un record depuis que les matches de la finale ont commencé à être diffusés systématiquement en direct, en 1982.
Aucun des quatre premiers matches de cette finale n'a dépassé les 8 millions de téléspectateurs, ce qui les classe aux quatre premières places des plus mauvaises audiences de l'ère moderne. Plusieurs élus républicains et commentateurs conservateurs ont immédiatement attribué cette dégringolade à ce qui correspond pour eux à "la politisation de la NBA". Après un dialogue avec ses joueurs, la ligue de basket nord-américaine a choisi de faire figurer les mots "Black Lives Matter" sur ses parquets cette saison. "La NBA cherche sciemment à insulter ses fans, transformer chaque match en leçon de politique de gauche", a tweeté le sénateur Ted Cruz. Fin août, Donald Trump avait indiqué ces actions allaient "détruire le basket".
NBA
Murray out pour la saison : Denver perd très gros
13/04/2021 À 16:23
Mais pour Patrick Crakes, consultant et ancien cadre du réseau Fox Sports, la chute des audiences tient avant tout à la "forte concurrence" à laquelle fait face la NBA. Fait sans précédent dans l'histoire des sports majeurs américains, les quatre ligues majeures, NBA, MLB (base-ball), NHL (hockey) et NFL (football américain) ont joué en même temps en septembre. La course hippique Preakness Stakes, qui est très renomée, a également vu son audience amputée de 55% samedi dernier.

10ème finale NBA pour Lebron : Le retour du King

Tous les événements sportifs des dernières semaines ont enregistré des baisses sensibles. La NBA a aussi dû faire face à l'actualité politique actuelle : le test positif de Donald Trump et les élections début novembre. Mais mardi soir, lors du retour du président américain à la Maison Blanche, les audiences du Game 4 se sont redressées, à 7,54 millions de téléspectateurs. Lors d'un entretien à la chaîne ESPN dimanche, le patron de la NBA, Adam Silver, a renouvelé l'engagement de la ligue pour la justice sociale et l'égalité raciale, mais a indiqué s'attendre à "un retour à la normale" la saison prochaine, avec moins de messages visibles à l'antenne. "Je comprends les gens qui disent : je suis avec vous, mais je veux voir un match de basket", a conclu Adam Silver.
NBA
Les Lakers bis s'offrent les ambitieux Nets, des cartons à la pelle
11/04/2021 À 06:19
NBA
Comment des armadas comme celle des Nets peuvent voir le jour en NBA
05/04/2021 À 06:35