Le match : Westbrook et Houston font chuter le numéro un

Petits mais… combatifs ! Les Rockets, qui évoluent uniquement avec des extérieurs sur le terrain dans un système "ultra small ball" ont réussi à piéger les Bucks hier soir. Une victoire 120 à 116 décrochée avec les tripes, grâce à une défense collective et courageuse mais aussi sous l’impulsion d’un très bon Russell Westbrook.

NBA
Une folle remontée et le surprenant Miami fait le break !
18/09/2020 À 05:23

L’ancien MVP a inscrit 31 points pour prendre le relais d’un James Harden moins en vue que lors du dernier match. Après un départ canon dans la "bulle" (49 points contre Dallas), l’arrière All-Star a été limité à 24 points et 5 sur 14 aux tirs. Son compère a donc pris le relais. En plus de ses 31 unités, Westbrook a aussi capté 6 rebonds et distribué 8 passes décisives. Il a surtout fait preuve de sang froid pour convertir tous ses lancers-francs dans les derniers instants de la partie.

Parce que Milwaukee menait encore de 8 points (104-112) à trois minutes du buzzer. Avec encore une fois un excellent Giannis Antetokounmpo (36 pts, 18 rbds, 8 pds), bien épaulé par Khris Middleton (27 pts) et Brook Lopez (23 pts). Mais les Texans n’ont pas baissé les bras. Ils sont revenus au score en resserrant la vis en défense, tandis que Westbrook finissait les Bucks sur la ligne réparatrice. Un beau succès pour des Rockets qui montent en puissance à l’approche des playoffs.

Le joueur : Jayson Tatum se remet dedans

Le réveil après le cauchemar. Complètement hors du coup lors de la rentrée des Celtics vendredi dernier, Jayson Tatum, qui avait fini avec 7 points et 2 sur 18 aux tirs, s’est bien repris cette nuit contre les Blazers. Le jeune ailier All-Star a marqué 34 points lors de la victoire de Boston contre Portland (128-124). Sans réel stoppeur face à lui, il en a profité pour harceler la défense adverse (11 sur 22 aux tirs) tout en jouant juste (8 passes, un record personnel).

"Il faut bien lire le jeu lors de chaque situation. Sentir les prises à deux arriver. Et faire le bon choix. Souvent, Jaylen était ouvert et il fallait faire la passe", confiait Tatum après coup. Jaylen Brown, justement, en a profité pour finir avec 30 points en étant bien alimenté par son coéquipier. Mêmes totaux pour Damien Lillard et Jusuf Nurkic, les deux stars des Blazers. Le tandem s’est accroché jusqu’au bout. Mais en vain. Car si le score est serré à l’arrivée, les Celtics ont compté jusqu’à 24 points d’avance dans le deuxième quart temps. Et même encore 10 longueurs à une minute de la fin du troisième. Ils s’en sont finalement sortis de justesse.

L’équipe : San Antonio revient à deux victoires des playoffs !

Les Spurs sont arrivés dans à Disney en occupant la douzième place de la Conférence Ouest. Deux victoires plus tard, voilà que les hommes de Gregg Popovich sont remontés au neuvième rang. Après avoir battu Sacramento, ils sont venus à bout de Memphis, huitième, cette nuit. Un succès in-extremis (108-106) sur une dernière action décisive de DeMar DeRozan.

L’arrière All-Star a sauvé les siens en provoquant une faute avant de convertir deux lancers-francs à moins de 10 secondes de la sirène. Juste avant, Jaren Jackson Jr avait égalisé pour les Grizzlies. La conclusion d’une longue série au cours duquel les joueurs de Memphis ont remonté 11 points. Mais le jeune intérieur a manqué son ultime tentative à trois points après les deux lancers de DeRozan. Son coéquipier Ja Morant a pour sa part frôlé le triple-double (25-9-9).

Les Texans étaient eux menés par Dejounte Murray, auteur de 10 points dans le dernier quart et de 19 au total. Avec cette victoire, San Antonio – toujours en course pour une vingt-troisième qualification consécutive en playoffs, ce qui constituerait un record NBA – revient à deux matches de son adversaire du soir et dépasse Portland. Tout est encore possible.

La performance : Luka Doncic, 40 points dans l’eau

Même après des mois d’interruption et un confinement passé dans sa Slovénie natale, Luka Doncic affole toujours les compteurs. Le prodige des Mavericks était particulièrement inspiré cette nuit : 40 points, 8 rebonds et 11 passes. Mais ça n’a pas suffit pour faire gagner son équipe. Dallas a perdu contre Phoenix (117-115). Les Texans se sont relâchés. Ils menaient de 13 points à la pause avant de subir les foudres de Devin Booker (30 pts), pourtant sorti pour six fautes, et Ricky Rubio (20 pts, 7 pds). Cette défaite n’a rien de dramatique pour autant puisque le revers des Grizzlies permet à Dallas de valider son ticket en playoffs après trois ans d’absence.

Les Français : Evan Fournier assez discret mais Orlando vainqueur

Evan Fournier n’a pas eu besoin de forcer son talent cette nuit. L’international tricolore a inscrit 4 points (2 sur 6 aux tirs) lors de la large victoire du Magic contre les Kings (132-116). Un match au cours duquel les Floridiens ont perdu Jonathan Isaac, sorti sur blessure. Autre Français engagé sur les parquets, Timothé Luwawu-Cabarrot a marqué 8 points pour contribuer au succès des Nets contre les Wizards (118-110).

Tous les scores

Nets - Wizards : 118-110
Celtics - Trail Blazers : 128-124
Grizzlies - Spurs : 106-108
Magic - Kings : 132-116
Rockets - Bucks : 120-116
Suns - Mavericks : 117-115

NBA
Dix ans après, les Lakers retrouvent la finale de la conférence Ouest
13/09/2020 À 06:18
NBA
Boston élimine le champion en titre Toronto, Denver s'offre un sursis
12/09/2020 À 06:18