Eurosport

60 points pour l'un, 52 pour l'autre : Lillard et Russell ont affolé les compteurs... en vain

60 points pour l'un, 52 pour l'autre : Lillard et Russell ont affolé les compteurs... en vain

Le 09/11/2019 à 08:57Mis à jour Le 09/11/2019 à 10:10

NBA - Damian Lillard (60 points) et D'Angelo Russell (52 points) ont revêtu leurs habits de lumière dans la nuit de vendredi à samedi. Mais en dépit de ces performances individuelles exceptionnelles, le joueur des Blazers comme celui des Warriors ont été battus, respectivement par les Nets (115-119) et les Timberwolves (125-119 a.p.).

Marquer cinquante points ou plus au cours d'un match de NBA est une performance loin d'être banale. Que deux joueurs parviennent à le faire lors d'une même soirée, c'est encore plus rare. Cela ne s'était d'ailleurs plus produit depuis le 23 décembre 2005, soirée au cours de laquelle Allen Iverson (53 points) et Vince Carter (51 points) avaient régalé les supporters de Philadelphie et de New Jersey. Près de quatorze ans plus tard, ce 8 novembre 2019, l'exploit a été réédité.

Damian Lillard (60 points) et D'Angelo Russell (52 points) ont en effet été les deux hommes forts de la nuit de l'autre côté de l'Atlantique, faisant chacun tomber leur record personnel en carrière. Le premier cité a même battu le record de sa franchise, rejoignant d'ailleurs LeBron James, Devin Booker, James Harden, Kemba Walker et Klay Thompson dans le cercle très fermé des joueurs encore actifs ayant atteint la barre des 60 points dans un match.

Du jamais-vu depuis 1978

Mais le plus improbable, c'est que le meneur des Trail Blazers comme celui des Warriors ont tous les deux perdu malgré leur prestation hors-normes, respectivement contre Brooklyn (115-119) et Minnesota (125-119 a.p.). C'est juste la deuxième fois, dans toute l'histoire de la NBA, que deux joueurs ayant inscrit 50 points ou plus le même jour connaissent tous deux la défaite. Le seul précédent remonte au 9 avril 1978. Ce jour-là, le Nugget David Thompson (73 points) et le Spur George Gervin (63 points), alors à la lutte pour le titre de meilleur marqueur, avaient dû s'incliner contre Detroit (139-137) et Utah (153-132).

David Thompson (Denver Nuggets) - George Gervin (San Antonio Spurs), en 1978

David Thompson (Denver Nuggets) - George Gervin (San Antonio Spurs), en 1978Eurosport

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0