Paul George et Kawhi Leonard mènent la révolte des Clippers

Clippers – Nuggets : 113-107

NBA
Antetokounmpo, MVP logique à l'avenir incertain
IL Y A 8 MINUTES

Los Angeles mène 2-1

Pas toujours à la fête depuis le début des playoffs, Paul George a rappelé cette nuit pourquoi il était une superstar et l’un des douze meilleurs basketteurs du monde. Auteur de 32 points, l’ailier des Clippers a été décisif dans le quatrième quart temps pour permettre à son équipe de l’emporter sur le fil contre les Nuggets (113-107). Kawhi Leonard, mais aussi Lou Williams et Marcus Morris, ont également été très importants dans les moments clés du match.

Denver menait 97 à 90 à 8 minutes de la fin du match. Doc Rivers a alors pris un temps mort pour calmer ses troupes et les remettre dans la bonne direction. Et les joueurs californiens sont revenus sur le parquet beaucoup plus appliqués et conquérants des deux côtés du parquet. Un 8-0 rapide – avec un panier à trois-points de PG – leur a permis de repasser devant. Nikola Jokic (32 pts, 12 rbds, 8 pds) résistait mais les Clippers ont fini par se détacher pour finalement se mettre à l’abri sur un layup de Lou Williams. Leonard a alors pris le relais en attaque… et en défense, à l’image de ce contre décisif et absolument ahurissant de l’index.

L’équipe de Los Angeles alterne le bon et le moins bons depuis le début de la série (et même des playoffs) mais elle se retrouve tout de même au contrôle à chaque fois qu’elle appuie sur l’accélérateur.

Boston décroche un Game 6 décisif

Celtics – Raptors : 111-89

Boston mène 3-2

Charles Barkley disait que le "vainqueur du Game 5 détermine souvent le vainqueur de la série". Bon, il ajoutait aussi "sauf si mon équipe perd le Game 5 ". Mais l’idée est juste et l’Histoire le confirme : dans une majeure partie des cas, l’équipe qui gagne la cinquième manche d’une série équilibrée à 2-2 finit par se qualifier. Les Celtics le savent et c’est pourquoi leur coach, Brad Stevens, voulaient qu’ils débutent la partie avec le plus de sérieux et de détermination possible. Ses joueurs l’ont écouté pour aller chercher une large victoire contre les Raptors lundi soir (111-89).

La rencontre était cruciale mais Boston n’a pas réellement été inquiété. Jamais mené. Devant d’entrée, comme l’avait demandé l’entraîneur. Sous l’impulsion du cinq majeur, la franchise du Massachussetts a rapidement pris 14 points d’écart (25-11). Avec des titulaires en petite forme, Toronto n’a jamais été en mesure de revenir. Le chiffre est très parlant, il résume la partie à lui tout seul : 93 points pour le cinq des Celtics, 45 pour celui des Raptors. Un écart ahurissant.

Avec 27 points pour Jaylen Brown mais aussi 21 pour Kemba Walker et 18 pour Jayson Tatum. Les stars ont déroulé. Les voilà en bonne position pour aller chercher la qualification pour les finales de Conférence, avec deux balles de série. A moins que Charles Barkley soit sorti de sa retraite pour jouer aux Raptors ?

NBA
Davis et les Lakers démarrent fort contre les Nuggets
IL Y A 3 HEURES
NBA
LeBron vexé par le vote pour le MVP : "Ca m'a fait fait ch... plus que tout"
IL Y A 3 HEURES