Getty Images

Antetokounmpo en démonstration contre les Clippers

Antetokounmpo en démonstration contre les Clippers

Le 07/11/2019 à 06:58Mis à jour Le 07/11/2019 à 08:54

NBA - Dominateur sur le terrain, Giannis Antetokounmpo a compilé 38 points, 16 rebonds et 9 passes décisives pour mener les Bucks à une victoire in-extremis (129-124) contre des Clippers qui jouaient sans Kawhi Leonard.

Le joueur : Giannis Antetokounmpo en mode MVP

Giannis Antetokounmpo a été privé de son duel avec Kawhi Leonard, laissé au repos par les Clippers cette nuit. Mais ça ne l’a pas empêché de jouer avec détermination pour mener Milwaukee à la victoire à Los Angeles (129-124). Le Grec était absolument partout sur le terrain et les Californiens sont restés sans solutions devant le MVP en titre. Attaques du cercle en dribble, création pour les autres, tir de loin… la superstar a étalé un arsenal offensif de plus en plus complet. Giannis a fini avec 38 points, 16 rebonds et 9 passes décisives. Malgré sa performance et l’absence de Leonard, les Bucks ont été accrochés jusqu’au bout par des Clippers combatifs. Les Californiens sont revenus au score dans les dernières minutes du match sous l’impulsion d’un excellent Lou Williams (34 pts) et d’un Landry Shamet déchainé dans le quatrième quart temps. Mais Antetokounmpo et ses coéquipiers ont résisté pour l’emporter. La superstar s’est notamment appliquée sur la ligne des lancers-francs pour assurer le succès des siens.

Le match : Le Jazz prend le dessus sur les Sixers

Une belle affiche Est-Ouest entre Philadelphie et Utah cette nuit. Les Sixers ont rapidement perdu Ben Simmons, blessé à l’épaule après avoir joué dix minutes. Mais ils ont récupéré Joel Embiid, suspendu lors des deux dernières rencontres. Le Camerounais, auteur de 27 points et 16 rebonds, n’a cependant pas suffit à mener son équipe à la victoire. Le Jazz de Donovan Mitchell (24 pts) l’a emporté (106-104). Bojan Bogdanovic (20 pts) a aussi fortement contribué à ce succès. Le croate a notamment inscrit un panier très important à trois-points pour creuser l’écart à moins de deux minutes de la fin du match (106-101). C’est la deuxième défaite de suite pour Philadelphie après cinq victoires consécutives en ouverture de la saison.

L’action clé : Luka Doncic fait gagner Dallas

Les Mavericks ont battu le Magic sur le fil cette nuit (107-106). Comme souvent, voire presque tout le temps, Luka Doncic a été au cœur de ce succès en terminant avec 27 points, 7 rebonds et 7 passes décisives au compteur.

La revanche : Les Rockets étrillent les Warriors

Battue en playoffs par Golden State deux années de suite, l’équipe de Houston tenait à prendre sa revanche pour les retrouvailles entre les deux formations cette nuit. Ils l’ont donc largement emporté (129-112). Mais l’adversaire des Texans n’avaient plus rien à voir avec celui affronté en demi-finales de Conférence Ouest en mai dernier suite aux départs de Kevin Durant, Shaun Livingston, Andre Iguodala et aux blessures de Stephen Curry, Klay Thompson et Draymond Green ! James Harden ne s’est pas prié pour faire exploser la défense jeune et inexpérimentée des Warriors qui assurent l’intérim. Le MVP 2018 a inscrit 36 points et il a délivré 13 passes décisives. Russell Westbrook a ajouté 18 points, 8 rebonds et 6 passes.

La performance : Tony Snell reçu à 100%

Tony Snell était en état de grâce cette nuit. L’ailier des Pistons a converti ses neuf tentatives pour finir avec 24 points. Dans son sillage, Detroit a battu New York (122-102). Il est le premier joueur de l’Histoire de la franchise du Michigan à finir avec 100% de réussite à trois-points sur un match parmi tous ceux ayant tenté au moins 6 fois leur chance derrière l’arc. Niveau performance, celle d’Andre Drummond n’était pas mal non plus. Le pivot All-Star a encore noirci la feuille de statistiques : 27 points, 12 rebonds et 7 passes décisives.

Les Français : Frank Ntilikina se met en valeur

Depuis qu’il a été lancé dans le cinq majeur, après avoir ciré le banc lors de la première semaine de la saison, Frank Ntilikina continue d’avoir de plus en plus de temps de jeu. Il a été aligné 39 minutes contre les Pistons cette nuit. Les Knicks ont perdu (102-122) mais le jeune meneur a tout de même compilé 11 points à 5 sur 7 aux tirs avec 4 passes décisives. De quoi convaincre son coach David Fizdale de continuer à lui donner sa chance. Son compatriote Evan Fournier a connu moins de réussite. L’arrière du Magic a été limité à 9 points lors de la courte défaite du Magic contre les Mavericks (106-107). Rudy Gobert a été le grand bonhomme de la soirée parmi les représentants tricolores. Non seulement il a cumulé 14 points, 16 rebonds, 3 passes et 3 interceptions mais en plus il a été décisif au cours de la victoire du Jazz contre les Sixers (106-104) en défendant sur la star adverse Joel Embiid.

Tous les scores

Pistons - Knicks : 122-102
Pacers - Wizards : 121-106
Hawks - Bulls : 93-113
Raptors - Kings : 124-120
Rockets - Warriors : 129-112
Grizzlies - Timberwolves : 137-121
Mavericks - Magic : 107-106
Jazz - Sixers : 106-104
Clippers - Bucks : 124-129

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0