Getty Images

LeBron, roi du choc gagné par les Lakers contre les Celtics

LeBron, roi du choc gagné par les Lakers contre les Celtics

Le 24/02/2020 à 07:28Mis à jour Le 24/02/2020 à 09:44

NBA - Superbe duel au sommet entre Los Angeles et Boston, une affiche historique conclue par un panier pour la gagne de LeBron James (29 pts) et donc une victoire des Lakers au bout du suspense (114-112). Autre carton de la soirée, les 53 points de Bradley Beal malgré la défaite des Wizards contre les Bulls (126-117).

Le match : LeBron James décisif contre les Celtics

Plus de quarante ans de rivalité, d’anecdotes et une trentaine de titres compilés à chaque fois que les Celtics et les Lakers prennent place sur le parquet pour s’affronter. L’une des plus belles affiches de la NBA. Et une nouvelle ligne de l’histoire des duels entre les deux plus grandes franchises du basket US qui s’est écrite hier soir, avec la victoire in-extremis de Los Angeles sur Boston (114-112). Un succès décroché au terme d’une rencontre disputée, serrée et donc décidée dans les derniers instants. Avec, comme un symbole, un panier assassin de LeBron James pour faire repasser les Californiens devant dans les toutes dernières secondes. Alors que son équipe était menée d’un point, le King a hérité du ballon sur le côté droit de la raquette, à mi-distance. Jaylen Brown était dans son dos. James a fait mine de vouloir se retourner pour faire face au panier et déborder son vis-à-vis. Mais il a finalement fait marche arrière pour planter un tir à reculons (fadeaway, en VO) décisif.

La conclusion d’une très belle performance du quadruple MVP, auteur de 29 points, 8 rebonds et 9 passes. Anthony Davis a ajouté 32 points et 13 rebonds. Les deux superstars des Lakers n’ont pas été de trop pour contrer les 41 points – record en carrière égalé – du jeune Jayson Tatum. Mais le néo-All-Star des Celtics a marqué l’essentiel de ses pions en première mi-temps avant d’être très bien contenu par Kentavious Caldwell-Pope sur les 18 dernières minutes. C’est donc une belle victoire de Los Angeles, toujours en tête de la Conférence Est.

La performance : Record en carrière pour Bradley Beal

Seul All-Star de son équipe en l’absence d’un John Wall toujours convalescent, Bradley Beal est entouré de jeunes et joueurs de seconde zone. Alors ça peut l’encourager à croquer la balle et à se débrouiller comme il peut pour marquer des paniers. Il ne s’est pas fait prier hier soir. L’arrière des Wizards a pris 27 tirs, pour 15 réussis. Et surtout 53 points au compteur ! La meilleure prestation chiffrée de sa carrière. Un sacrée carton qui n’a toutefois pas débouché sur une victoire. Plus collectifs, les Bulls l’ont emporté 126 à 117.

Bradley Beal and Andre Drummond

Bradley Beal and Andre DrummondGetty Images

Le joueur : Zion Williamson rapproche les Pelicans des playoffs

Mais quels seraient donc les résultats de New Orleans si Zion Williamson avait joué dès le coup d’envoi de la saison ? La question mérite d’être posée. La franchise de Louisiane grimpe petit à petit au classement depuis les débuts de son rookie superstar. Ce dernier a encore compilé 28 points et 7 rebonds cette nuit. Dans son sillage, les Pelicans ont battu les Warriors. Ils sont toujours dixièmes à l’Ouest mais seulement à 3 victoires des Grizzlies, qui occupent actuellement la huitième place.

Le duo : McCollum et Anthony maintiennent Portland

Sans Damian Lillard, blessé à l’aine, les autres joueurs phares des Blazers doivent hausser leur niveau de jeu pour permettre à leur équipe de croire encore aux playoffs. Message reçu 5 sur 5 par C.J. McCollum et Carmelo Anthony. Le premier a flirté avec le triple-double (41 points, 9 rebonds et 12 passes) tandis que le second a inscrit 33 points. Portland a battu Detroit de justesse (107-104), avec justement un panier de Melo dans les dernières secondes pour sécuriser la victoire. L’ancien All-Star n’avait plus atteint la barre des 30 pions depuis trois ans.

La stat : 46

Comme le nombre de points d’écart entre les Pacers et les Raptors cette nuit (victoire de Toronto, 81-127). Un carnage. Et même un record de franchise pour l’équipe canadienne, qui n’avait jamais gagné un match aussi largement.

Les Français : Sekou Doumbouya continue son apprentissage

24 minutes de temps de jeu pour 7 points et 3 rebonds de Sekou Doumbouya, toujours titulaire avec les Pistons.

Tous les scores

Lakers – Celtics : 114-112
Raptors – Pacers : 127-81
Nuggets – Timberwolves : 128-116
Bulls – Wizards : 126-117
Thunder – Spurs : 131-103
Warriors – Pelicans : 101-115
Trail Blazers – Pistons : 107-104

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313