Phénoménal, Luka Doncic achève les Clippers au buzzer !

Clippers – Mavericks : 133-135
Les deux équipes sont à égalité 2-2
NBA
Murray out pour la saison : Denver perd très gros
13/04/2021 À 16:23
Un moment spécial. Pour Luka Doncic, mais aussi pour toute la NBA. "Je ne peux pas expliquer mes émotions. J’ai vu la balle rentrer… puis toute l’équipe foncer vers moi. C’était vraiment spécial. L’un des meilleurs moments de ma carrière." Encore ému, le prodige se remettait à peine de son action héroïque. Quelques instants auparavant, il donnait un coup de massue sur le crâne des Clippers en plantant un tir à huit mètres pour la gagne… et au buzzer ! Une victoire in-extremis, 135-132, des Mavericks qui reviennent donc à hauteur de leurs adversaires dans la série.
Un scénario hollywoodien pour un succès texan. Parce que Dallas doutait et transpirait à grosses gouttes avant le début de la partie. Son maestro était incertain en raison d’une cheville douloureuse – une entorse contractée lors du Game 2 – tandis que le lieutenant Kristaps Porzingis déclarait forfait à cause d'un problème au genou. Même si le Slovène a finalement pu tenir son rang, ce sont bien les Clippers qui ont démarré en trombe pour prendre jusqu’à 21 points d’avance dans le deuxième quart !
Les Californiens n’ont pas tenu sur la durée. Ils ont encaissé un 0-16 au retour des vestiaires et ce sont eux qui se sont mis à courir après le score, sous l’impulsion de Kawhi Leonard (32 pts) et de Lou Williamson (36). Des cartons nécessaires pour compenser la maladresse (encore !) de Paul George, limité à 9 points et 3 sur 14 aux tirs malgré 46 minutes passées sur le terrain.
A force de se répondre à coup de trois-points, les deux formations ont fini par se retrouver en prolongation. Et c’est donc dans les ultimes secondes que Doncic a achevé ses adversaires avec un superbe "step-back" derrière l’arc. 43 points, 17 rebonds et 13 passes pour la superstar de 21 ans. Une nouvelle performance historique : il est le plus jeune joueur à réussir pareil triple-double en playoffs. Mais aussi le premier joueur depuis Michael Jordan à marquer 40 points tout en réussissant un panier aussi décisif au buzzer à ce stade de la compétition. Un moment spécial pour un basketteur décidément à part.

Toronto élimine Brooklyn sans forcer

Raptors – Nets : 150-122
Toronto gagne la série 4-0
Les champions en titre sont au rendez-vous. Et ils n’ont pas été inquiétés par les Nets, privés de sept joueurs à Disney ! En gagnant la quatrième manche 150 à 122, les Raptors ont tranquillement validé leur ticket pour le deuxième tour. En laissant les remplaçants faire le boulot. 29 points pour Norman Powell, 27 pour Serge Ibaka. 100 points du banc. Un record absolu en NBA. Beaucoup trop pour Brooklyn et pour un Caris LeVert (35 pts) esseulé en l’absence de Kyrie Irving, Spencer Dinwiddie ou encore Kevin Durant.
Seule ombre au tableau pour Toronto, la blessure au pied de Kyle Lowry. Le meneur va profiter des prochains jours pour se reposer. L’équipe canadienne aura besoin de son capitaine pour un deuxième tour qui s’annonce déjà beaucoup plus compliqué. En effet, les Raptors vont retrouver les Celtics, vainqueurs des Sixers, eux aussi en quatre manches sèches.

Donovan Mitchell remporte un duel de titans contre Murray

Nuggets – Jazz : 127-129
Utah mène 3-1
On ne marque pas 50 points tous les jours. Jamal Murray en sait quelque chose. La gâchette des Nuggets a atteint cette barre mythique pour la première fois de sa carrière cette nuit. Et pourtant, ça n’a pas suffit. Ça n’a pas suffit parce que ses Nuggets se sont inclinés pour la troisième fois de suite contre le Jazz (127-129). Ça n’a pas suffit parce qu’en face, un homme, Donovan Mitchell, en a inscrit 51. 51 points pour faire gagner les siens.
Contrairement aux deux dernières rencontres, la partie était serrée de bout en bout. Rythmée par le duel entre les deux snipers. Mitchell, déjà auteur de 57 points lors du Game 1, s’est montré plus décisif dans les moments clés. Mais aussi mieux épaulé. Avec 17 points et 11 rebonds de Rudy Gobert ou encore 26 points de Mike Conley. Utah mène donc désormais 3 à 1 et se retrouve à un succès de la qualification pour le second tour.
NBA
Les Lakers bis s'offrent les ambitieux Nets, des cartons à la pelle
11/04/2021 À 06:19
NBA
Comment des armadas comme celle des Nets peuvent voir le jour en NBA
05/04/2021 À 06:35