Lillard et les Blazers créent déjà l’exploit

Lakers – Blazers : 93-100
Portland mène 1-0
NBA
Le patron surpris d'entrée : Orlando s'offre Milwaukee
18/08/2020 À 21:12
Damian Lillard et ses coéquipiers ont peut-être fini huitièmes de la Conférence Ouest mais ils valent mieux que ça. Ils ne sont pas à prendre à la légère. Peut-être le pire duel pour une tête de série. Et hier, ils l’ont prouvé en battant les Lakers dès l’ouverture du premier tour. Une victoire 93 à 100 pour marquer les esprits d’entrée et plonger les Californiens dans le doute. Toujours aussi chaud et confiant, Lillard a marqué 34 points pour répondre aux 23 points, 17 rebonds et 15 passes de LeBron James.
Les Blazers ont d’abord compté jusqu’à 16 points d’avance dans le premier quart temps. Mais les Lakers sont revenus à hauteur à la pause (56-57). Anthony Davis (28 pts) et les siens ont même fini par prendre l’avantage dans le quatrième quart temps (78-84). Moment choisi par Lillard, évidemment, pour booster son équipe. Il a égalisé à 87 partout avec un tir lointain. Puis un autre quelques instants plus tard, suivi par un trois-points de Gary Trent Jr. Portland a gagné la bataille dans les moments clés de la partie pour finalement creuser le dernier écart.
Les Lakers vont devoir trouver des solutions pour ralentir la superstar de l’Oregon. Mais aussi mieux répartir le scoring. Offensivement, ils ont peiné. Hormis Kyle Kuzma (14 pts), aucun joueur n’est vraiment en mesure de contribuer en attaque derrière James et Davis. Danny Green (2 sur 8 à trois-points) et Kentavious Caldwell-Pope (0 sur 5) ont particulièrement été maladroits. La série contre Portland promettait d’être très difficile. Après un match, les Lakers partent désormais avec un handicap. Rien n’est fini. Mais il va vite falloir se ressaisir.

Harden démarre en fanfare

Thunder – Rockets : 108-123
Houston mène 1-0
Pas de Russell Westbrook, pas de problème. Sans son coéquipier star, touché au quadriceps, James Harden a pris le relais pour faire exploser la défense du Thunder, son ancienne équipe, cette nuit. 37 points pour le MVP 2018 et la victoire pour les Rockets (123-108), pas vraiment inquiétés.
Appliqués, collectifs, les Texans ont pris le meilleur départ. Ils menaient de 8 points après le premier quart temps et de 16 à la pause (68-52). Oklahoma City a fini par recoller à 10 points sous l’impulsion de Chris Paul (20 pts) au cours du troisième quart. Mais Houston a remis le pied sur l’accélérateur et l’écart est passé à 20 longueurs. Le Thunder ne pouvait pas lutter contre le jeu en mouvement de ses adversaires. "Notre circulation de balle était excellente. Les gars étaient en confiance en prenant leurs tirs", notait Harden.
Il a marqué 37 points mais il n’était pas le seul à briller. Jeff Green en a ajouté 22 et Eric Gordon a fini avec 21 points. Un démarrage idéal pour Houston, qui espère tout de même récupérer rapidement Westbrook, toujours incertain pour la suite de la série.

Butler fait la différence pour Miami

Heat – Pacers : 113-101
Miami mène 1-0
Enfin. Jimmy Butler a enfin écouté les demandes de son coéquipier Bam Adebayo, qui lui répète sans cesse de tirer à trois-points. Devenu timide derrière l’arc, l’arrière All-Star du Heat a marqué deux paniers primés très importants dans les dernières minutes pour assurer la victoire de Miami contre Indiana cette nuit (113-101). Il n’avait plus planté de loin depuis le 2 mars dernier avant de faire un 2 sur 2 mardi soir !
La première banderille a étendu l’écart des Floridiens à 9 points (104-95) à un peu plus de 3 minutes de la sirène. Quelques instants plus tard, il en claquait une autre pour tuer le match. Pour 28 points, 4 passes et 4 interceptions à l’arrivée. Butler a gagné son duel avec T.J. Warren, scoreur bouillant dans la bulle et auteur de 22 pions sur ce Game 1.
Goran Dragic a ajouté 24 points pour le Heat tandis que Bam Adebayo compilait 17 points, 10 rebonds et 6 passes. Les Pacers ont eux manqué de puissance offensive. Malcolm Brogdon pointait aussi à 22 unités mais Victor Oladipo n’a pu jouer que 9 minutes avant de se blesser à l’œil.
NBA
La tuile pour les Celtics : Hayward absent un mois
18/08/2020 À 18:11
Basketball
Attention les Monstars, LeBron James se dévoile avec la tenue de Space Jam 2
18/08/2020 À 09:58