Giannis Antetokounmpo, victorieux avec Milwaukee, et LeBron James même défait avec les Lakers, ont montré qu'ils étaient déjà dans un bon rythme jeudi pour leur retour sur les parquets chez Disney World, en matches amicaux préparatoires à la reprise de la saison NBA.

James n'a joué que 15 minutes, toutes en première période, contre Dallas, le temps d'inscrire 12 points (4/6 aux tirs) et délivrer 5 passes qui ont permis à L.A. de virer en tête à la pause (55-44), bien aidé par Anthony Davis (12 pts) qui n'a pas non plus joué les deux derniers quarts-temps. Sans leurs deux stars, les Lakers ont évidemment été moins performants ensuite et les Mavericks se sont rebiffés pour finalement s'imposer (108-104), grâce notamment aux 23 points de Seth Curry, impeccable dans sa zone de prédilection derrière l'arc (6/6).

NBA
Un buzzer beater et Davis écœure Denver
IL Y A 15 HEURES

Luka Doncic a également été solide pour sa reprise (14 points, 6 passes, 5 rebonds, 3 interceptions en 16 minutes). Si la victoire est évidemment encourageante pour Dallas, le revers n'a rien de dramatique pour Los Angeles, compte tenu des bonnes dispositions affichées sur le plan collectif.

Giannis ne rigole déjà pas

De son côté Milwaukee, autre prétendant au titre, fort du meilleur bilan de la saison régulière (53 victoires, 12 défaites), s'est aisément imposé aux dépens de San Antonio (113-92). Antetokounmpo, favori à sa propre succession pour le titre de MVP que lui conteste James, a montré qu'il tenait déjà la forme. Il a fini avec 22 points (à 9/13 aux tirs), 4 passes, 3 rebonds et 3 interceptions en 21 minutes. Son lieutenant Khris Middleton s'est lui aussi distingué avec 16 points et 5 passes, tout comme le pivot Brook Lopez (17 pts, 4 rbds, 2 contres).

En face, les Spurs n'ont pas pesé bien lourd, notamment à l'intérieur où ils sont privés de LaMarcus Aldridge blessé. Le meneur Dejountay Murray (13 pts) n'a pas suffi à combler la discrétion de la star DeMar DeRozan (8 pts). Les Texans, 12e à l'Ouest, devront vite se ressaisir s'ils veulent offrir à Gregg Popovich une 23e participation d'affilée aux play-offs.

Indiane s'impose de peu devant Portland

Utah, quelque peu rouillé, s'est incliné quant à lui (101-88) face à Phoenix. Le pivot français Rudy Gobert a peu pesé (5 points, 6 rebonds) plus de quatre mois sans jouer après son test positif au coronavirus qui a entraîné l'interruption de la saison le 11 mars. Enfin, Indiana est venu à bout de Portland (91-88). Le collectif des Pacers (50 points du banc, dont 16 du seul Justin Holiday) s'est montré légèrement plus au point que celui des Trail Blazers où la star Damian Lillard est restée en sommeil (4 pts à 1/5 aux tirs, 7 passes).

La saison redémarrera à huis clos dans une semaine dans la bulle de Disney World près d'Orlando (Floride). Chacune des 22 équipes en lice disputera huit matches de saison régulière. Suivront ensuite des play-offs au format classique au meilleur des sept rencontres, et des finales devant couronner un champion le 13 octobre au plus tard.

NBA
Les Celtics se donnent de l'air
HIER À 05:46
NBA
Antetokounmpo, MVP logique à l'avenir incertain
19/09/2020 À 08:57