Khris Middleton maintient les Bucks en vie

Bucks – Heat : 118-115

NBA
Une folle remontée et le surprenant Miami fait le break !
HIER À 05:23

Miami mène 3-1

Inexistant pendant les quatorze premières minutes du match, Khris Middleton a soudain eu le déclic. C’est après la sortie sur blessure de Giannis Antetokounmpo, victime d’une sévère entorse à la cheville, que l’arrière All-Star a retrouvé de sa superbe pour prendre le relais. Salvateur. Car c’est derrière ses 36 points que les Bucks ont enfin réussi à faire tomber le Heat hier soir. Une victoire en prolongation (118-115), la première de la série.

Middleton n’avait inscrit que 2 points avant la sortie du MVP. Et à vrai dire, c’est toute l’équipe de Milwaukee qui était à la peine. En marquant 19 points en seulement 11 minutes, Antetokounmpo était parti pour réaliser un match de mammouth. Mais Miami restait tout de même au contrôle (30-31 pour les Floridiens au moment où Giannis a rejoint le vestiaire). Comme si les joueurs des Bucks regardaient jouer leur superstar… sans vraiment la soutenir. Sa sortie les a poussés à se dépasser, à retrouver de l’agressivité et même un certain sens du collectif. Beaucoup plus dangereux, ils ont profité du relâchement de leurs adversaires pour aller chercher ce succès. "Nous ne méritions pas de gagner", admet Jimmy Butler, 17 points. "Nous nous sommes relâchés quand Giannis est sorti."

Relâchement ou non, les Bucks ont eu le mérite de ne pas baisser les bras. Car à 0-3 et sans leur meilleur joueur, la tâche s’annonçait plus que compliquée. Surtout avec 8 points de retard dans le quatrième quart temps. Mais Brook Lopez, Eric Bledsoe (14 pts chacun) et surtout Middleton ont réussi à arracher une prolongation. Ce dernier a ensuite fait la différence avec un trois-points décisif pour assurer la gagne à son équipe à quelques secondes de la fin (116-112). C’est encore lui qui finissait le match sur la ligne des lancers dans la foulée.

La franchise du Wisconsin a sans doute perdu Giannis Antetokounmpo pour un petit moment mais elle s’est maintenue en vie. Au moins un match de plus.

Davis et James portent les Lakers

Lakers – Rockets : 117-109

Les deux équipes sont à égalité 1-1

Une réaction des Lakers était attendue après la défaite en ouverture des demi-finales de Conférence. Elle n’a pas tardé et elle est venue des deux hommes forts des mauves et ors : LeBron James et Anthony Davis. 28 points, 11 rebonds et 9 passes pour le premier, au bord du triple-double. 34 points et 10 rebonds pour le second. Dans leur sillage, Los Angeles a battu Houston (117-109) pour égaliser dans la série.

Les Californiens avaient attaqué le match de la meilleure des manières, en prenant rapidement 16 points d’avance (36-20). Ils ont notamment fini le premier quart temps avec 4 paniers primés consécutifs. Même écart à la pause. Une victoire facile ? C’était sans compter sur la révolte soudaine des Rockets. James Harden (27 pts), Eric Gordon (24) et ses pairs sont revenus des vestiaires beaucoup plus conquérants. Au point de revenir au score… et de repasser devant ! Ils menaient encore d’un point à l’entame du quatrième quart temps (91-92).

LeBron James a alors pris le contrôle de la partie. Et c’est à la force de deux temps forts que les Angelenos ont repris le dessus sur leurs adversaires : un 8-0 puis un 9-0 pour prendre le large (113-101). Aérien, le King a multiplié les attaques du cercle, soit pour conclure lui-même, soit pour servir l’un de ses coéquipiers. Le plus souvent Davis. Avec ce succès, les Lakers reviennent de suite à hauteur des Rockets dans la série.

NBA
Dix ans après, les Lakers retrouvent la finale de la conférence Ouest
13/09/2020 À 06:18
NBA
Blessé et en larmes, Antetokounmpo quitte le parquet contre Miami
06/09/2020 À 21:28