Getty Images

Irving contré, Morant en feu et buzzer beater : Les Grizzlies étaient affamés

Irving contré, Morant en feu et buzzer beater : Les Grizzlies étaient affamés

Le 28/10/2019 à 07:29Mis à jour Le 28/10/2019 à 07:33

NBA – Portée par le rookie fantasque Ja Morant, auteur de 30 points et 9 passes, la jeune équipe de Memphis a renversé Brooklyn (134-133) à l’ultime seconde de la prolongation sur un panier libérateur de Jae Crowder.

Le match : Jae Crowder achève les Nets à la sirène

La rencontre entre les Nets et les Grizzlies n’était pas forcément la plus alléchante, sur le papier, des cinq matches prévus hier soir en NBA. C’est pourtant celle qui a procuré le plus d’émotions. Avec la victoire finale de Memphis (134-133), après prolongation, sur un tir à trois-points décisif de Jae Crowder à la sirène. Quelques minutes plus tôt, Brooklyn se dirigeait vers sa deuxième victoire de la saison. Kyrie Irving – 37 points, 7 rebonds et 7 passes hier soir – et ses coéquipiers menaient de 2 points avant la dernière possession des Grizzlies dans le temps réglementaire. Puis Ja Morant a offert au public du Tennessee le premier moment marquant de sa jeune carrière NBA. Le deuxième choix de la draft a agressé la défense pour un inscrire un layup au beau milieu de la défense à sept secondes de la fin de la partie. Egalité. Sur l’action suivante, il a bloqué le dernier tir d’Irving pour arracher la prolongation.

Les Nets ont une nouvelle fois pris le dessus dans le temps supplémentaire. Jusqu’à cette dernière seconde quand Jae Crowder, servi par Morant (30 pts, 9 pds), a planté un panier à trois-points pour au moment où la sirène retentissait. Les Grizzlies se souviendront de leur première victoire de la saison.

Le joueur : Damian Lillard en patron contre Dallas

Brûlant lors des deux premiers matches (67 points en cumulé), Damian Lillard a souffert lors de la première mi-temps contre les Mavericks hier soir. Mais c’est son réveil au retour des vestiaires qui a mené Portland à la victoire (121-119). Le meneur All-Star a inscrit 26 de ses 28 points après la pause. Dont le layup pour la gagne à vingt-six secondes de la sirène, alors que Dallas menait d’un point. Son action la plus décisive de la partie est venue juste après. Pas sur le terrain mais sur le banc quand il a convaincu son coach de contester un coup de sifflet – une nouvelle règle cette saison, qui permet au coach de réclamer une fois par match à ce qu’une action soit visionnée au ralenti par les arbitres.

Il venait d’écoper d’une faute sur un tir de Dorian Finney-Smith. Le joueur des Mavericks allait se rendre sur la ligne des lancers-francs avec la possibilité de faire passer son équipe devant au score. Mais Lillard a insisté auprès de Terry Stotts. Ce dernier lui a fait confiance et il a contesté la décision, quitte à perdre toute possibilité de temps mort ensuite. Les arbitres ont revu les images et ils en ont conclu que Lillard avait contré Finney-Smith sans toucher son bras. Faute annulée, entre temps. Les Blazers ont récupéré la balle et Kent Bazemore a été envoyé sur la ligne des lancers-francs pour conclure le deuxième succès consécutif de la franchise de l’Oregon.

La performance : Anthony Davis propulse les Lakers

Vainqueurs du Jazz la veille, les Lakers ont enchaîné avec un deuxième succès consécutif en battant les Hornets hier soir (120-101). Les Californiens ont été mis à mal pendant 30 minutes mais ils ont passé un 18-2 décisif à la fin du troisième quart temps. Une fois au contrôle, ils n’ont plus été rejoints. Anthony Davis a été le grand bonhomme de la soirée avec 29 points (10 sur 19 aux tirs) et 14 rebonds au compteur. Encore une belle performance pour l’intérieur All-Star. LeBron James a compilé 20 points, 6 rebonds et 12 passes tandis que Dwight Howard a pris sa revanche contre son ancienne équipe en claquant 16 points à 8 sur 8 aux tirs en plus de ses 10 rebonds et 4 blocks en sortie de banc.

Le coup de chaud : Andrew Wiggins la joue comme T-Mac

Comparé à Tracy McGrady avant son arrivée en NBA en raison de ses qualités naturelles d’attaquant et de sa… tendance à ne pas toujours se donner à fond, Andrew Wiggins nous a rappelé les heures de gloire de l’ancienne légende du championnat hier soir. L’ailier des Timberwolves a inscrit 11 points de suite en l’espace de quelques instants dans le quatrième quart temps du match contre le Heat. Un coup de chaud mémorable qui a permis à son équipe de l’emporter. La troisième victoire de suite pour Minnesota.

Tous les scores

Grizzlies - Nets : 134-133
Mavericks - Trail Blazers : 119-121
Timberwolves - Heat : 116-109
Lakers - Hornets : 120-101

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0