Nuggets - Clippers : 104-89

Denver gagne la série 4-3

NBA
Boston élimine le champion en titre Toronto, Denver s'offre un sursis
12/09/2020 À 06:18

Incroyable. Phénoménal. Historique. Les mots et les superlatifs ne manquent pas pour décrire l’exploit des Nuggets cette nuit. Ils l’ont fait. Ils ont éliminé les Clippers en gagnant encore une fois un ultime Game 7 (104-89). Comme au premier tour. Et après avoir été menés 3 manches à 1. Comme au premier tour, là encore. Cette équipe a un sacré caractère, et c’est un euphémisme. C’est la première fois qu’une franchise NBA parvient à remonter deux séries de la sorte au cours de la même campagne de playoffs.

Et comme si ce n’était pas déjà complètement hallucinant, Jamal Murray (40 points) et ses coéquipiers ont encore une fois compté plus de 10 points de retard avant la mi-temps. Pour finalement l’emporter. Trois matches de suite où ils remontent un une dizaine de longueurs pour gagner par la suite. Spectaculaire.

Los Angeles comptait donc 12 points d’avance en première période. Mais cet écart s’est vite réduit à deux petites unités à la pause (54-56). Les Californiens, soucieux de ne pas s’endormir au retour des vestiaires, ont marqué 5 points de suite dès la reprise. Avant de subir de plein fouet la déferlante de Nikola Jokic et consorts. Un 35-13 en quelques minutes. Une razzia. Offensive, défensive. Avec un triple-double du pivot serbe (16 pts, 22 rbds, 13 pds) pour accompagner le nouveau carton de son compère canadien.

C’est un échec terrible pour les Clippers. La franchise, qui n’a jamais passé le second tour, visait le titre après avoir recruté Kawhi Leonard et Paul George à l’été 2019. Aucune des deux superstars n’a été au rendez-vous sur ce Game 7. 14 points à 6 sur 22 pour le MVP des dernières finales et 10 points à 4 sur 16 pour PG. Les dirigeants vont devoir se poser les bonnes questions au moment de gérer une intersaison décisive alors que Leonard peut se retrouver sur le marché dès 2021.

Pour les Nuggets, c’est l’euphorie. Murray et Jokic ont joué quatre séries de playoffs dans leur carrière et elles se sont toutes conclues par un Game 7. Sauf que contrairement à l’an dernier, le duo dynamique s’est hissé au troisième tour. Les premières finales de Conférence de Denver depuis 2009. Et à l’époque, ils avaient déjà affronté les Lakers, leurs prochains adversaires.

Heat - Celtics : 117-114

Miami mène la série 1-0

Ce Heat - Celtics promettait d’être serré et les joueurs des deux équipes n’ont pas déçu ! C’est finalement au bout du suspense, après prolongation, que Miami a ouvert les finales de Conférence Est avec la victoire (117-114). Chaque formation a eu ses temps forts : Boston a attaqué en puissance chaque mi-temps, les Floridiens ont réagi à chaque fois. Puis, à la fin, deux actions décisives très spectaculaires ont fait pencher la balance en faveur de Jimmy Butler et de ses partenaires. L’arrière All-Star a d’ailleurs marqué le panier pour la gagne. Mais le moment le plus marquant reste ce block crucial, colossal, de Bam Adebayo sur l’ultime tentative de dunk de Jayson Tatum.

Mené par les 30 points du même Tatum, les Celtics ont mené de 8 points à l’issue du premier quart temps. Puis de 14 dans les dernières minutes du temps réglementaire. Ils ont subi le retour du Heat. 29 points pour Goran Dragic, 22 pour Jae Crowder, 20 pour Butler et 18 (avec 9 passes) pour Adebayo. Un travail d’équipe. Marcus Smart a marqué 26 points pour Boston, une performance nécessaire pour compenser la maladresse de Kemba Walker (6 sur 19).

Mais dans un mauvais jour, Walker a eu suffisamment de lucidité pour remettre les siens au contrôle à 23 secondes du buzzer de la prolongation. Miami a alors donné la balle à Butler. Son guide. Défendu par Tatum, il a attaqué le cercle pour finir avec la faute du jeune ailier adverse. +2 pour le Heat. Mais Tatum avait une occasion de se venger et d’arracher cinq minutes de plus. Les secondes ont défilé au chrono quand il a passé la défense en revue pour monter au dunk. Seul Adebayo s’est interposé.d de manière héroïque. Repoussant avec puissance la tentative du All-Star. A une main. 1-0 pour Miami, Game 2 dans deux jours. Vivement la suite.

NBA
Le coach des Nuggets en a marre de la "bulle" : "C'est limite criminel"
05/09/2020 À 09:45
NBA
Lakers et Clippers souhaiteraient l'arrêt de la saison
27/08/2020 À 05:39