Rondo revient aux Lakers : un vétéran de plus pour aller au bout ?

C'est un nouveau come-back pour les Lakers. Et non des moindres. Un an après son départ, Rajon Rondo revient à Los Angeles. Comme Dwight Howard avant lui. Quelques jours après avoir signé un buyout avec Memphis, le meneur de jeu de 35 ans s'est engagé avec les Californiens pour un an et 2,6 millions de dollars. Il va retrouver LeBron James ou encore Anthony Davis. Avec le même but : s'offrir une nouvelle bague.
Passé de 2018 à 2020 aux Lakers, l'ancien meneur des Celtics avait séduit à L.A. par son QI basket et sa capacité à répondre présent. Jamais aussi précieux que dans les moments clefs – il avait notamment su élever son niveau de jeu en playoffs pour être clef dans la course au titre en 2020 -, il va encore apporter son expérience et son poids dans le vestiaire pour aider LeBron dans sa quête.
NBA
Un autre Français débarque en NBA : Cornelie signe aux Nuggets
17/09/2021 À 21:22
Avec ce nouveau renfort qui va permettre à Russell Westbrook de souffler à la mène, les Lakers complètent en tout cas encore une fois leur effectif de belle manière avec un ancien All-Star. Mais aussi avec un joueur vétéran dont la carrière est plus derrière lui que devant. Encore une fois.
En plus de Rondo, Carmelo Anthony (37 ans), Trevor Ariza (36), Dwight Howard (34), Russell Westbrook (32) et Wayne Ellington (33) ou encore Kent Bazemore (32) ont en effet déjà rejoint les Purple and Gold cet été. Heureusement que Kendrick Nunn (26 ans) et Malik Monk (23 ans) ont aussi signé pour faire baisser un peu la moyenne d'âge. Qu'importe, LeBron James peut avoir le sourire. Les Lakers vont maintenant devoir trouver la bonne alchimie. Et… réussir à garder tout le monde en forme pour les playoffs. "C'est un super effectif", annonce Rondo qui prévient sur son rôle : "Mon but de gagner, rien ne m'importe d'autre". Le ton est donné.

Simmons ne veut jouer pour les Sixers

Ben Simmons a pris sa décision : il ne veut plus jouer pour les Sixers. Selon le Philadelphia Inquirer, l'Australien a annoncé à sa franchise qu'il ne voulait plus évoluer sous son maillot. Sous les feux des critiques depuis les demi-finales de conférence perdues face à Atlanta où il n'a pas montré son meilleur profil (et c'est un doux euphémisme), le meneur de jeu n'aurait pas vraiment goûté le comportement de ses dirigeants dans la tempête. A ses yeux, ils n'ont pas été là pour le soutenir. Aujourd'hui, Ben Simmons veut donc s'en aller. Et a prévenu qu'il était prêt à ne pas se présenter au camp d'entrainement pour la reprise de la saison.
Mis sous pression, Philadelphie va donc maintenant devoir s'activer pour trouver une porte de sortie. Jusqu'à présent, le General Manager des Sixers, Daryl Morey, désireux de récupérer la meilleure contrepartie possible pour épauler Joël Embiid - se montrait gourmand pour son All Star de 25 ans. Et les prétendants ne se bousculaient pas vraiment au portillon pour le meneur de 2m11 qui n'aime pas shooter de loin. Cette annonce va-t-elle changer la donner ? Réponse dans les prochaines semaines.
NBA
Jordan 1993, O’Neal 2000, LeBron 2016 : Antetokounmpo et ces autres performances historiques
21/07/2021 À 09:32
NBA
Les Bucks privés de Giannis pour le Game 5
01/07/2021 À 17:43