Et si ? Et si Rudy Gobert était dans le cinq majeur du All-Star Game qui aura lieu le 20 février à Cleveland ? Un honneur auquel aucun Français n'a eu droit jusqu'à présent, pas même Tony Parker avec ses six sélections au match des étoiles. Entre TP, Joakim Noah et Rudy Gobert, tous les Bleus qui ont eu le privilège de participer à ce match de gala ont dû "se contenter" d'un statut de remplaçant. Mais cette année, Gobert pourrait marquer un peu plus l'histoire du basket français s'il était désigné titulaire.
Si on s'arrête au vote du public qui s'est clôturé le 22 janvier, c'est impossible. Lors du dernier décompte, le pivot français et ses 2,16m pointaient à la 17e place des votes au total, avec 583 976 voix. Soit à la 9e place des joueurs sélectionnés pour le "frontcourt" à l'Ouest. Il est donc très loin du cinq de départ alors que pour rappel, deux arrières et trois joueurs du "frontcourt" sont retenus dans les deux cinq de départ.
NBA
Boston sort le champion : Milwaukee a explosé en vol
15/05/2022 À 22:10

Le public n'est pas le seul à voter....

Alors comment imaginer une présence de Rudy Gobert dans le cinq majeur à l'Ouest, puisqu'il part de si loin ? Tout simplement car le public n'est pas le seul à voter. Pour les titulaires, les médias et les joueurs ont aussi leur mot à dire, alors que les remplaçants sont toujours choisis par les coachs. Avec la répartition suivante : 50% des votes des fans, 25% des votes des médias et 25% des votes des joueurs. Et Gobert pourrait s'offrir une belle remontée notamment grâce aux votes des médias.
S'il ne fait pas forcément l'unanimité chez les joueurs pour diverses raisons, les journalistes pourraient récompenser son excellente saison (16 pts, 15,1 rbds, 2,3 contres en 42 matches) alors que son impact sur Utah est plus important que jamais, comme l'ont démontré son absence les dernières semaines. Pour accompagner LeBron James et Nikola Jokic qui sont intouchables pour le "frontcourt" à l'Ouest, il y a en effet de la place car certains de ceux qui sont devant lui au vote du public ont quelques pépins.
Paul George, actuellement blessé et possiblement opéré, n'a joué que 26 matches. A peine revenu, Anthony Davis a probablement été absent trop longtemps (28 rencontres jouées). Et pour équilibrer le cinq, Andrew Wiggins et Carmelo Anthony ne semblent pas être des options vraiment crédibles. Reste donc Karl-Anthony Towns ou Draymond Green.

Rudy Gobert avec le Jazz face aux Hornets, le 20 décembre 2021

Crédit: Getty Images

Une revanche après avoir été pris en dernier en 2021 ?

Fort des résultats de sa franchise qui plaident pour lui, l'intérieur de Golden State, qui est blessé avec un doute sur la date de son retour, est la véritable pierre angulaire du jeu des Warriors aussi bien pour sa défense que son jeu de passes (7,9 pts, 7,6 rbds, 7,4 pds). Huitième des votes du public, Karl-Anthony Towns possède lui des statistiques flatteuses (24.1 pts, 9.4 rbds) mais Minnesota n'a pas un aussi bon bilan que le Jazz, encore moins que celui des Warriors (ndlr : 7e contre respectivement 4e et 2e à l'Ouest). Et aux yeux des médias, l'impact collectif pèse de tout son poids.
Alors pourquoi pas pour Rudy Gobert ? Ce serait une belle consécration pour le natif de Saint-Quentin. Et une petite revanche. Un temps snobé au All-Star Game malgré son statut de meilleur défenseur de la Ligue, l'ancien Choletais, très en vue pour sa première sélection en 2020 (21 pts, 11 rbds en 18 minutes), avait été choisi en dernier par LeBron James en 2021. "Vous devez comprendre, les gars : dans les jeux vidéo, quand on était gamins, on n'a jamais joué avec Utah", avait alors lancé la star des Lakers, un brin moqueuse, sur le plateau de TNT, pour se justifier.
Être dans le cinq un an après serait un beau pied de nez. Et une nouvelle étape très symbolique pour celui qui vise un quatrième sacre de défenseur de l'année en NBA, histoire de rejoindre les légendes Dikembe Mutombo et Ben Wallace. S'il n'est pas titulaire, il aura de toute manière de grandes chances d'être ensuite sélectionné pour ce match de prestige par les entraîneurs pour la troisième fois en tant que remplaçant étant donné sa saison. Ce ne serait déjà pas si anodin pour la tour du contrôle des Bleus.
NBA
Milwaukee annonce la couleur
01/05/2022 À 19:47
NBA
Les Sixers sans Embiid à Miami
01/05/2022 À 19:08