Quel dispositif si un joueur est positif au Covid-19 ?

Si un joueur est diagnostiqué positif au coronavirus, il sera isolé dans la foulée puis de nouveau testé pour s'assurer qu'il ne soit pas un "faux positif". Si le second test confirme le premier, le joueur sera mis au repos et à l'isolement pendant au moins quatorze jours. La NBA mettra aussi l'accent sur les tests cardiaques pour les joueurs ayant été touchés par le Covid-19 avant une éventuelle reprise de la compétition.

NBA
"La ligue a un devoir envers nos communautés" : les réfractaires à la reprise veulent du concret
17/06/2020 À 07:54

Pour que la reprise se déroule dans les meilleures conditions, les joueurs et les staffs pourront être testés quotidiennement. Parallèlement, dans son protocole de reprise, la NBA précise qu'un nombre de cas positifs au Covid-19 supérieur à ce qui était prévu n'entraînera pas directement une nouvelle suspension de la saison. Enfin, chaque joueur "à risque" ne sera pas obligé de se rendre à Orlando et pourra continuer à être payé dans le même temps.

Quiz - Êtes-vous incollable sur la saison 2019/20 de NBA ?

Comment les équipes vont-elles arriver à Disney World ?

Quand les équipes arriveront à Orlando, les joueurs devront s'isoler dans leur chambre d'hôtel pendant 48 heures, après avoir été diagnostiqué négatif au moins deux fois au Covid-19. Ce processus très strict permettra de pouvoir reprendre la saison, interrompue en mars, dans les meilleures conditions possibles. Trois hôtels seront mis à disposition pour les équipes NBA. Jusqu'au 21 juillet, les joueurs n'auront pas le droit de rencontrer certains adversaires pour limiter la propagation du coronavirus. Les équipes n'affronteront que des franchises qui résident dans le même hôtel.

Comment seront composées chaque équipe ?

Chaque équipe pourra compter jusqu'à 37 personnes au sein du campus : entre 15 et 17 joueurs et entre 18 et 20 membres du staff. "Les équipes pourront aussi s'appuyer sur un staff médical, des intendants ou des préparateurs mentals", explique le protocole. Par ailleurs, si un médecin de la Ligue estime qu'un entraîneur ou un membre de l'encadrement présente des risques de santé trop importants, alors elle pourra l'empêcher d'entrer dans le campus.

Comment se déroulera la vie quotidienne dans les hôtels ?

Chaque équipe aura son propre chef et une salle de restauration ouverte jusqu'à minuit. Les joueurs bénéficieront de tables de tennis de table mais aucun double ne sera autorisé. Quant aux jeux de cartes, un nouveau "pack" sera utilisé pour toute nouvelle partie. Par ailleurs, si un joueur décide de quitter le campus sans autorisation puis de revenir, il devra se soumette à au moins dix jours de quarantaine et à un test nasal.

A la fin du premier tour des playsoffs, chacune des huit équipes qualifiées sera autorisée à réserver entre 15 et 17 chambres d'hôtel pour des invités. Ces derniers devront observer une période d'isolement de quatorze jours avant de pouvoir entrer sur le campus. Sur place, ils seront testés au moins tous les deux jours.

Une Hotline anonyme pour dénoncer ceux qui ne respectent pas le protocole

Avant l'arrivée sur le campus, chaque joueur, entraîneur ou membre de staff devra signer le protocole sanitaire. Les équipes sont invitées à informer la NBA de toute violation potentielle des gestes barrières. Ainsi, la ligue mettra également en place une Hotline anonyme permettant de signaler tout non-respect des règles de sécurité. Les sanctions peuvent aller de la simple amende à une expulsion d'Orlando.

Chris Paul

Crédit: Getty Images

NBA
La Saga Bulls : 1984 - 1998, un périple légendaire
01/05/2020 À 08:55
NBA
Le camp d'entraînement avant mieux ? Toupane invité par les Warriors
HIER À 06:38