Getty Images

Coup dur pour les Lakers et Cousins, grièvement blessé au genou gauche

Coup dur pour les Lakers et Cousins, grièvement blessé au genou gauche

Le 16/08/2019 à 07:07Mis à jour Le 16/08/2019 à 09:05

NBA - Le trio LeBron James - Anthony Davis - DeMarcus Cousins risque de ne jamais se matérialiser à L.A. Les Lakers ont officialisé jeudi soir la rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche dont souffre Cousins, leur pivot. Pour ce dernier, la nouvelle est terrible. Déjà grièvement blessé au tendon d'Achille gauche en janvier 2018, Boogie, 29 ans, ne sera sans doute plus jamais le même.

Pour les fans des Lakers, la flamme de l'espoir de voir Boogie retrouver son niveau de All-Star devait être encore ardente, il y a 24 heures. Elle vivote sans doute à peine maintenant. DeMarcus Cousins souffre d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche, comme l'a confirmé jeudi soir sa franchise, alors que l'information avait fuité dans la presse américaine quelques heures auparavant. C'est peut-être la blessure de trop pour le pivot de 29 ans, dont l'association avec LeBron James et Anthony Davis à L.A. avait de quoi faire saliver.

Drafté en cinquième place par les Kings en 2010, Cousins y a vite assumé son statut de star en devenir. Machine à highlights, et à fautes techniques, il a été le visage de Sacramento jusqu'en 2017, signant en 2015-2016 une saison monstrueuse (26.9 pts et 11.5 rebonds par matches en moyenne). Seul problème, et non des moindres : il a regardé les playoffs à la télévision pendant toutes ces années. Transféré aux Pelicans en février 2017, il rejoint un big man dans une situation similaire : Anthony Davis. L'alchimie prend entre les deux hommes. Le duo est prometteur jusqu'à janvier 2018. Rupture du tendon d'Achille du pied gauche. Déjà, on se demande si Cousins, avec ses 2m11 et ses 122 kilos, peut s'en remettre.

Et maintenant, côté Lakers ?

La suite, c'est une signature à Golden State pour "seulement" 5,3 millions de dollars la saison, à l'été 2018. Objectif : une bague. Un retour sur les parquets corrects à défaut d'être emballant, une blessure à un quadriceps et un titre qui échappe aux Warriors plus tard, et voici Boogie qui répond à l'appel de son compère Davis et de LeBron James et signe pour un an aux Lakers, cet été. Voilà le topo jusqu'à ce lundi, date de l'entraînement fatidique, selon le très bien informé Adrian Wojnarowski.

Cousins risque de ne pas jouer de la saison. Son footwork et ses qualités de playmaking, remarquables pour un joueur de son gabarit, peuvent faire de lui un pivot intéressant, même sans qu'il redevienne ultra-athlétique comme il l'a été. Mais la question de sa capacité à retrouver une condition physique ne serait-ce que compatible avec la NBA va se poser dans les semaines à venir. Les Los Angeles Lakers, quant à eux, devraient bénéficier d'une exception leur permettant de recruter. Mais la multitude d'options stratégiques que le triumvirat James-Davis-Cousins proposait paraît difficilement égalable.

LeBron James (Los Angeles Lakers)

LeBron James (Los Angeles Lakers) Getty Images

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0