Basketball
NBA

Avec 53 points, Warren fait exploser la bulle, Lowry, lui, fait couler les Lakers

Partager avec
Copier
Partager cet article

TJ Warren | Indiana Pacers

Crédit: Eurosport

ParAntoine Pimmel
02/08/2020 à 05:08 | Mis à jour 02/08/2020 à 08:04

NBA – Sensation de la nuit à Disney World, T.J. Warren a inscrit 53 points, son nouveau record en carrière, pour mener Indiana à la victoire contre Philadelphie (127-121). Moins prolifique mais terriblement efficace et précieux, Kyle Lowry (33 points, 14 rebonds) a lui porté les Raptors, champions en titre et vainqueurs des Lakers hier soir (107-92).

Le joueur : T.J. Warren encore plus fort que Joel Embiid

Les compteurs ont tremblé. 53 points d’un côté, 41 points et 21 rebonds de l’autre. Un duel à distance entre T.J. Warren et Joel Embiid. Mais au final, c’est bien l’ailier des Pacers qui a eu le dernier mot avec le succès de son équipe (127-121) contre celle du pivot des Sixers. "Je voulais juste être agressif et faire ce que je fais de mieux", confiait après coup le héros de la soirée. "Je savais que je devais hausser mon niveau de jeu." En effet, la formation d’Indiana a débarqué dans la bulle en effectif réduit : les cadres Malcolm Brogdon et Domantas Sabonis manquaient à l’appel hier soir.

NBA

Antetokounmpo suspendu un match après son coup de tête

IL Y A 10 HEURES

Victor Oladipo, lui, revient à peine de blessure et son temps de jeu est encore limité. Il a tout de même marqué 15 points en 32 minutes hier soir. Assez pour épauler un Warren chaud bouillant et très précis aussi bien de loin (9 sur 12 à trois-points) que de près (11 sur 17 à deux-points). De quoi effacer la performance majuscule d’Embiid, premier joueur de l’Histoire des Sixers à compiler plusieurs matches à plus de 40 points et 20 rebonds depuis Charles Barkley. Mais Philadelphie n’a pas su tenir malgré un avantage de plus de 10 points à l’entame du dernier quart temps. Et avec cette défaite, ils sont désormais dépassés par les Pacers au classement.

Le match : Les Raptors plient (encore) les Lakers

Et de onze ! La série de victoires des Raptors contre les Lakers continue. Avec le nouveau succès engrangé cette nuit (107-92) par les champions en titre, le onzième de suite contre les Californiens, Toronto s’affirme comme la bête noire de la franchise mythique de Los Angeles. L’atmosphère de la "bulle" Disney inspire visiblement Kyle Lowry, bourreau de LeBron James et de ses coéquipiers hier. Le meneur All-Star a compilé 33 points, 14 rebonds et 6 passes tout en faisant preuve d’adresse (5 sur 9 à trois-points).

C’est notamment son tir primé à trois minutes de la sirène qui a enterré les espoirs des Lakers en offrant 11 points d’avance aux Canadiens (97-86). Plus tôt dans la partie, James, auteur de 20 points et 10 rebonds, avait tenté de ranimer les siens en plantant deux paniers lointains successifs pour revenir à quatre points. Mais les joueurs de Frank Vogel ont manqué d’adresse (35% de réussite). Etouffés par la très bonne défense des Raptors. Un peu à l’image d’Anthony Davis, limité à 14 points et 2 sur 7 aux tirs. O.G. Los Angeles n’a plus battu Toronto depuis la saison 2014-2015.

La déception : New Orleans déjà au bord de l’élimination

Les Pelicans sont venus en Floride avec l’objectif de coiffer les Grizzlies au poteau et d’accrocher une qualification en playoffs. Après deux matches, ils se retrouvent dos au mur. Deux rencontres et autant de défaites. Si la première, contre Utah, était très courte (deux points d’écart) la deuxième fut nettement plus brutale. Les Clippers ont écrasé leurs adversaires du soir (126-103).

La défense trop timide de New Orleans a donné de nombreuses opportunités à des Angelenos beaucoup trop adroits derrière l’arc. Après six premières tentatives réussies à trois-points, les Clips menaient déjà 20 à 6. Ils ont déroulé ensuite. 25 paniers extérieurs au total, dont 8 pour le seul Paul George (28 points). L’ailier All-Star était bien accompagné par Kawhi Leonard, auteur de 24 points. En plus de la défaite, les Pelicans se sont fait une frayeur quand Zion Williamson a été contraint de sortir après être retombé sur le pied de Reggie Jackson. Le rookie sensationnel est finalement revenu par la suite, pour finir avec 7 points en 14 minutes.

Le tandem : Jimmy Butler et Bam Adebayo en forme

Battu assez sèchement lors de son dernier match d’entraînement, Miami a bien réagi pour sa première rencontre officielle dans la "bulle". Les Floridiens se sont imposés 125 à 105 contre Denver hier soir. Avec 22 points chacun pour les deux All-Stars de l’équipe, Jimmy Butler et Bam Adebayo. Kelly Olynyk a ajouté 20 pions, tous inscrits dans le quatrième quart temps. Une victoire encourageante pour la suite.

Les Français : Rudy Gobert battu avec le Jazz

Le test positif au COVID-19 de Rudy Gobert juste avant le coup d’envoi de la rencontre entre Utah et Oklahoma City, le 11 mars dernier, avait poussé la NBA à mettre sa saison entre parenthèses. Plusieurs mois après, les deux équipes se retrouvaient cette nuit. Avec le pivot tricolore bel et bien sur le parquet. Mais sa présence n’a pas suffit. Le Jazz s’est incliné 94 à 110. Avec 10 points et 7 rebonds pour Gobert. En face, Shai Gilgeous-Alexander a marqué 19 points et Chris Paul en a ajouté 18.

Autre Français engagé hier, Joakim Noah a compilé 4 points et 4 rebonds en 7 minutes lors du large succès des Clippers contre les Pelicans.

Tous les scores

Nuggets - Heat : 125-105
Thunder - Jazz : 110-94
Clippers - Pelicans : 126-103
Pacers - Sixers : 127-121
Raptors - Lakers : 107-92

NBA

Presque au complet : découvrez le tableau des playoffs qui se dessine

IL Y A 15 HEURES
NBA

Outsiders, blessures... petit tour d'horizon avant le premier tour des play-offs

IL Y A 15 HEURES
Dans le même sujet
BasketballNBA
Partager avec
Copier
Partager cet article