Giannis n'est pas rassasié. En voyage à Athènes, sa ville natale, Antetokounmpo a déclaré que lui et son équipe, les Milwaukee Bucks avaient "encore soif de victoire". Ajoutant que "c'est un sentiment addictif d'être champion", lors d'une courte conférence de presse organisée à l'aéroport.
Accompagné de son frère Thanasis, lui aussi basketteur et couronné avec la même franchise, le Greek Freak s'est dit "heureux de ramener la coupe à la maison" et a assuré qu'il irait dans les quartiers populaires de Sepolia et de Zografou, où il a grandi, pour partager cette victoire.
EuroLeague
L'ASVEL peut souffler, les matches annulés à cause du Covid-19 seront bien reprogrammés
19/10/2020 À 15:46

Un parcours étonnant

Fils d'immigrés nigérians arrivés en Grèce en 1991, Giannis est né et a grandi dans la précarité à Sepolia, une banlieue défavorisée d'Athènes, avant de se hisser au sommet du basket mondial. Longtemps victime de racisme en Grèce, Giannis Antetokounmpo n'a obtenu la nationalité grecque qu'en 2013, après sa majorité. "J'ai eu auprès de moi des personnes qui m'ont soutenu et qui ont cru en moi", a confié le basketteur, en évoquant notamment sa famille.
"Toute notre vie nous avons vu nos parents travailler, ils ne s'arrêtaient jamais. Nous aussi nous nous efforçons de devenir toujours meilleurs, nous travaillons dur pour y arriver", a-t-il précisé en regardant son frère. Avec 50 points marqués lors de la finale avec son équipe, l'enfant d'Athènes a fait une prestation digne des 55 points de Michael Jordan lors de la finale 1993 ou du match de titan de LeBron James au Game 7 en 2016. "Je ne sais pas quel est le plafond que je peux atteindre mais je sais que demain je vais retourner au stade, je vais m'entraîner pour donner toujours le meilleur de moi-même", a-t-il aussi ajouté. De quoi déclencher la joie et la fierté des fans, des médias et des responsables politiques et sportifs en Grèce, qui se sont réjouis ces derniers jours de cet exploit.
Jeep Élite
Villeurbanne se reprend à Cholet
11/10/2020 À 22:05
Basketball
Trois joueurs du CSKA Moscou, l'entraîneur et l'adjoint du Barça positifs au Covid-19
03/10/2020 À 20:32