Le joueur : pas de Harden, pas de problème pour John Wall

James Harden laissé au repos par précaution (cheville), Houston s'en est remis à John Wall pour aller chercher sa deuxième victoire de la saison. Le meneur, arrivé durant l'intersaison en échange de Russell Westbrook, a fait oublier qu'il n'a pas joué pendant deux ans. Percutant, inspiré, l'ancien joueur des Wizards a fait tourner en bourrique la défense de Sacramento toute la soirée pour terminer avec 28 points, 6 passes et 3 interceptions. Pour son deuxième match de la saison, les Rockets se sont à nouveau imposés (102-94).
"J'ai simplement investi beaucoup de travail et de détermination pour me retrouver là, a affirmé l'ancien premier choix de la draft 2010. Je n'aurais pu rêver meilleurs débuts ici." "Quelles que soient les attentes que j'ai eues, il les a évidemment dépassées", s'est félicité le coach de Houston Stephen Silas.
NBA
Vertigineux et absurde : Westbrook, une carrière qui fait débat
IL Y A 14 HEURES

Le match : Toronto, cela devient inquiétant

Mais où sont passés les Raptors ? Le champion 2019, éliminé au match 7 en demi-finale de conférence dans la bulle d'Orlando il y a encore quelques mois, n'est que l'ombre de lui-même depuis le début de saison. La franchise canadienne, délocalisée à Tampa Bay à cause du Covid-19, s'est inclinée chez les New Orleans Pelicans (120-116). A égalité à 111 partout à trois minutes de la fin, les hommes de Nick Nurse n'ont pas su contenir les assauts du duo Brandon Ingram (31 points) – Eric Bledsoe (19 points, 10 passes). Les voilà au fond du classement à l'Est avec une quatrième défaite en cinq matches.

L'équipe en forme : les Sixers déroulent

Cela va bien en revanche pour Philadelphie, au sommet de la Conférence Est. Le début de saison aurait pu être synonyme d'adaptation avec l'arrivée de Doc Rivers sur le banc durant l'été. Mais la greffe semble bien prendre avec un troisième succès de plus de vingt points en cinq victoires. La nuit dernière, Charlotte a été surclassé par la force de frappe offensive des Sixers (127-112), malgré le coup de chaud de Terry Rozier (35 points, 7/11 à trois-points). Avec six joueurs à plus de 13 points, un joli 16/35 de loin et un triple-double pour Ben Simmons (15 points, 12 rebonds, 11 passes), Philly confirme ses belles dispositions. "Quand nous shootons à ce niveau, nous sommes dangereux" prophétise Rivers.

Le dunk où on aurait aimé entendre la foule rugir...

Les Français : Maledon se signale, Nitlikina et Fournier toujours à l'infirmerie

Des quatre Français à l'affiche samedi soir, seul Théo Malédon a joué. Et le rookie d'Oklahoma City en a bien profité ! L'ancien joueur de l'ASVEL continue d'avoir la confiance de son coach Mark Daigneault et il le lui rend bien. En 19 minutes sur le parquet contre Orlando, Maledon a signé son record avec 12 points (à 5/7 au tir), pour accompagner ses 4 passes décisives et 3 rebonds. Cerise sur le gateau, le Thunder a surpris le Magic, toujours privé d'Evan Fournier, touché au dos. Frank Ntilikina était lui aussi insuffisamment remis de son entorse du genou pour prendre part à la victoire des Knicks contre Indiana. Elfrid Payton, concurrent direct du Français au poste de meneur, s'est signalé (19 points, 8 rebonds, 5 passes). En tenue avec Philadelphie, Vincent Poirier n'est pas entré en jeu.

Tous les résultats de la nuit

Atlanta - Cleveland 91 – 96
Indiana - New York 102 – 106
Orlando - Oklahoma City 99 – 108
Philadelphie - Charlotte 127 – 112
La Nouvelle-Orleans - Toronto 120 – 116
Houston - Sacramento 102 - 94
NBA
Un Westbrook monstrueux fait tomber l’incroyable record de Robertson
IL Y A 15 HEURES
NBA
Fournier et Hayes cartonnent, Davis relance les Lakers
HIER À 05:25