Le joueur : Andrew Wiggins porte les Warriors contre les Suns

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas Stephen Curry qui a mené les Warriors à une victoire significative contre les Suns dans la nuit de mardi à mercredi (122-116). Le double MVP a évidemment fait sa part du boulot en marquant 21 points (mais à 7 sur 22 et 1 sur 11 à trois-points) et en délivrant 6 passes décisives. Mais il était surtout le lieutenant d’un Andrew Wiggins déchaîné ! Le jeune ailier a été étincelant, avec 38 points au compteur, 17 tentatives réussies sur 24, 7 rebonds et 3 passes en 40 minutes.
Surtout, il a été décisif dans le quatrième quart temps, quand Devin Booker (34 points) et Chris Paul (24) faisaient le forcing pour recoller au score. Ses 13 points dans les 12 dernières minutes ont permis à Golden State de repasser devant. Avec plusieurs paniers très importants dans le lot, dont un tir derrière l’arc pour égaliser à 110-110 à trois minutes de la sirène. Quelques instants plus tard, il creusait l’écart en faveur des Warriors (118-113). Un grand match de sa part et une très belle victoire des Californiens.
NBA
Une fin de match de folie et les Suns arrachent une victoire miraculeuse
IL Y A 13 HEURES

L’affiche : Los Angeles triomphe contre New York en prolongation

Les Lakers peuvent encore croire à une qualification directe pour les playoffs, sans passer par le play in. La tâche s’annonce compliquée – Dallas et Portland gardent une longueur d’avance ainsi que le tie break – mais les Angelenos se sont donnés de l’espoir en battant New York lors de l’affiche de la soirée. Une victoire in-extremis, arrachée en prolongation après avoir couru après le score ! Une belle victoire (101-99) donc. Les Knicks pensaient sans doute avoir fait le plus dur en prenant 7 points d’avance à cinq minutes de la fin du quatrième quart temps (80-87). Ou alors en menant de deux points dans les ultimes secondes, avant qu’une claquette de Wesley Matthews ne force les deux équipes à jouer cinq minutes de plus.
Ils y ont certainement cru quand Julius Randle a planté un panier à trois-points crucial pour refaire passer son équipe devant à un peu plus d’une minute de la fin de la prolongation (98-99). Surtout que Talen Horton-Tucker perdait le ballon dans la foulée. Mais l’ailier remplaçant des Lakers s’est bien rattrapé. En plantant tout simplement le tir le plus important du match ! Un trois-points décisif pour faire gagner son équipe dans les dernières secondes. RJ Barrett a pu tenter sa chance une dernière fois, à plus de neuf mètres, en vain. Les champions en titre ont su très bien défendre par moment et ils n’ont surtout rien lâché.

Le match : Miami vient à bout de Boston et assure sa place en playoffs

Le Heat est plus fort que les Celtics cette saison et les joueurs floridiens l’ont prouvé en battant leur poursuivant direct au classement deux fois de suite. Avec un dernier succès décroché mardi soir (129-121) dans le Massachusetts. Une victoire importante puisqu’elle permet à l’équipe de South Beach de valider au moins la sixième place et donc de se qualifier directement pour les playoffs. Une belle remontée après un début de saison compliqué. Mais Miami est désormais au complet et tourne bien, avec notamment un Tyler Herro à nouveau tranchant en sortie de banc. Le jeune sophomore a inscrit 24 points tout en prenant 11 rebonds contre Boston. Duncan Robinson et Bam Adebayo ont ajouté 22 points. Les Celtics devront donc passer par le play in pour décrocher leur ticket pour le top-huit de la Conférence Est. Ils sont actuellement septièmes.

Le duo : 60 points pour Jokic et Porter Jr

Sans Jamal Murray, les Nuggets se tournent vers un tandem qui fonctionne à merveille en attaque : celui formé par Nikola Jokic et Michael Porter Jr. Les deux joueurs se complètent bien et se trouvent parfaitement sur le terrain. Ils ont chacun inscrit 30 points, dont 60 en cumulé, pour faire tomber les Hornets (117-112) mardi soir. Denver s’accroche à sa quatrième place à l’Ouest et peut toujours espérer finir troisième.

La performance : Domantas Sabonis stoppe les Sixers

Après avoir gagné huit matches de suite, Philadelphie a finalement perdu. Contre Indiana (94-103). Avec un excellent Domantas Sabonis, auteur d’un triple-double pour les Pacers. Le Lituanien a profité de l’absence de Joel Embiid pour poster 16 points, 13 rebonds et 15 passes décisives.

Les Français : Hayes et Doumbouya encore intéressants

Les jeunes tricolores des Pistons ont de nombreuses occasions de se mettre en valeur sur cette fin de saison et ils n’hésitent pas à les saisir. Killian Hayes et Sekou Doumbouya ont une nouvelle fois été très bons mardi soir, même si Detroit s’est incliné contre Minnesota (100-119). Le premier nommé a fini avec 13 points, 6 rebonds et 7 passes tandis que le second postait 12 points et 8 rebonds. Très bon match aussi pour Evan Fournier, qui a compilé 20 points et 8 passes décisives malgré la défaite de Boston. Nicolas Batum a moins marqué (5 points) que ses compatriotes mais il a pris 9 rebonds tout en distribuant 4 caviars et les Clippers ont gagné. Frank Ntilikina s’est lui illustré en inscrivant 9 points (avec aussi 2 rebonds, 2 passes et 2 interceptions) dont un panier à trois-points important dans le quatrième quart. Mais les Knicks ont fini par s’incliner contre les Lakers.

Tous les scores

Hornets - Nuggets : 112-117
Pistons - Timberwolves : 100-119
Celtics - Heat : 121-129
Raptors - Clippers : 96-115
Pacers - Sixers : 104-93
Bulls - Nets : 107-113
Grizzlies - Mavericks : 133-107
Bucks - Magic : 114-102
Warriors - Suns : 122-116
Kings - Thunder : 122-106
Lakers - Knicks : 101-99
NBA
Du spectacle à la franchise : Les Harlem Globetrotters candidats pour intégrer la NBA
IL Y A 21 HEURES
NBA
Comment Booker est devenu un vrai patron en NBA
HIER À 08:26