Le match : Les Wizards font tomber le Jazz grâce à Beal et Westbrook

Les Wizards sont capables du meilleur comme du pire. Ces dernières années, ils ont surtout habitué leurs supporteurs au pire. Mais avec Russell Westbrook et Bradley Beal réunis sous la même tunique, ils profitent parfois de leurs coups d’éclat. Comme cette nuit. Les deux All-Stars ont fait déjouer le Jazz pour décrocher une belle victoire, 131 à 122. Avec deux performances magistrales des deux patrons de Washington.
NBA
Vertigineux et absurde : Westbrook, une carrière qui fait débat
IL Y A 14 HEURES
43 points pour Beal, le meilleur marqueur du championnat. Soit une unité de plus que Donovan Mitchell. De quoi lui faire gagner le duel à distance entre les deux pistoleros. Beal a fait preuve d’adresse en convertissant 16 de ses 24 tentatives. Il était bien alimenté en ballons par son compère Westbrook, auteur de 13 passes décisives. Mais aussi de 35 points et 15 rebonds. Un nouveau triple-double pour l’expert absolu en la matière. Le treizième de la saison. Le deuxième de suite. Les Wizards ont donc battu l’équipe la mieux classée en NBA à – même si Utah reste sur quatre défaites en six matches – après avoir perdu contre l’une des plus mauvaises, les Kings, la veille. Le meilleur et le pire.
https://i.eurosport.com/2021/03/19/3014201.jpg

Le rookie : Anthony Edwards entre dans l’Histoire

Match après match, les Timberwolves découvrent peu à peu le Anthony Edwards qu’ils espéraient récupérer lorsqu’ils l’ont choisi en premier le soir de la draft. Parce que le jeune arrière est bouillant en ce moment. Et il a battu son record en carrière en plantant 42 points cette nuit ! Il n’a d’ailleurs pas simplement battu son record perso. Il est aussi devenu, à 19 ans et 225 jours, le troisième joueur de le plus jeune de l’Histoire à atteindre la barre des 40 pions. Seuls LeBron James et Carmelo Anthony ont été plus précoces. Charmante compagnie.
Plus fort encore, le carton d’Edwards a permis aux Wolves de décrocher une victoire convaincante contre les Suns (123-119). Avec également 41 points de Karl-Anthony Towns. Le premier coup d’éclat d’un combo censé incarner le futur de la franchise. Une soirée décidément très encourageante et réjouissante.

Le joueur : LeBron James en grande forme

Visiblement reposé par le break du All-Star Weekend, LeBron James enchaîne les performances de haut rang. Il n’a pas compilé un troisième triple-double de suite mais il a tout de même inscrit 37 points hier soir. Avec également 8 rebonds et 6 passes décisives au compteur. Pour une victoire 116 à 105 des Lakers contre les Hornets (26 pts pour le rookie LaMelo Ball). Le King a surtout fait le travail en première période en marquant 22 points à 8 sur 9 aux tirs avant de rentrer au vestiaire. Mais il a aussi fait la différence à la toute fin en convertissant le layup de la gagne à 15 secondes du buzzer.

La performance : Julius Randle porte encore les Knicks

Cela faisait 40 ans qu’un joueur des Knicks n’avait pas compilé 7 triple-doubles sur une saison. En marquant 18 points, en prenant 10 rebonds et en délivrant 17 passes décisives hier soir, Julius Randle a réalisé son… neuvième triple-double. Et il lui reste la moitié de l’exercice pour faire gonfler son total. Il s’agit d’ailleurs d’un record à la passe pour l’intérieur All-Star. Mais le plus important reste la victoire : New York a battu Orlando de justesse (94-93). Avec une dernière action décisive de Reggie Bullock. Ce dernier a détourné une passe d’Evan Fournier sur l’ultime possession de la partie.

La série : Plus personne n’arrête les Hawks

Sept à la suite. Sept à la suite pour Atlanta depuis que le coach Lloyd Pierce a été remercié et remplacé par son assistant Nate McMillan. Les Hawks ont décroché un nouveau succès en battant le Thunder hier soir (116-93). Trae Young et Bogdan Bogdanovic ont chacun inscrit 23 points. Et voilà donc la franchise à nouveau à la tête d’un bilan supérieur à 50% de victoires (21-20).

Les Français : Frank Ntilikina titulaire et performant

Frank Ntilikina a profité des absences de Derrick Rose, Elfrid Payton et Immanuel Quickley pour se retrouver dans le cinq majeur des Knicks et il a su s’illustrer dans ce nouveau rôle. Il a inscrit 13 points tandis que son équipe l’emportait de justesse contre le Magic d’Evan Fournier, auteur de 23 points. 10 points et 5 passes pour Theo Maledon avec le Thunder et 10 points également (plus 13 rebonds) pour Rudy Gobert avec le Jazz.
Tous les scores
Wizards - Jazz : 131-122Hawks - Thunder : 116-93Knicks - Magic : 94-93Suns - Timberwolves : 119-123Trail Blazers - Pelicans : 101-93Lakers - Hornets : 116-105
NBA
Un Westbrook monstrueux fait tomber l’incroyable record de Robertson
IL Y A 14 HEURES
NBA
Fournier et Hayes cartonnent, Davis relance les Lakers
HIER À 05:25