Le joueur : Chris Paul Héroïque contre les Knicks

Avec la nomination de Leon Rose, l’ancien agent de Chris Paul, à la tête des Knicks, la rumeur d’une arrivée du meneur vétéran du côté de New York se faisait de plus en plus insistante lors de la dernière intersaison. Mais CP3 a finalement été envoyé à Phoenix. Et hier soir, la franchise de Manhattan a pu assister de près à ce qu’elle a raté. Paul a été l’un des grands artisans de la victoire des Suns contre les Knicks (118-110). Mettant ainsi fin à la série de 9 victoires consécutifs des joueurs de la grosse pomme. Très efficace, il a choisi son moment avant de porter le coup de grâce. Il a d’abord laissé le jeune Devin Booker assurer le scoring (33 points) avant de prendre les choses en main en fin de partie.
Le score était alors encore très serré. Déjà parce que les Knicks avaient bien mieux attaqué le match (44-29 au cours du deuxième quart temps) et semblaient se diriger vers un dixième succès de rang. Mais les Suns sont revenus. Et c’est à 111-110, quand les doigts commençaient à se crisper, que Chris Paul a fait la différence. Il a inscrit les 7 derniers points de son équipe pour assurer la victoire. Dont un panier pour la gagne particulièrement acrobatique. Il finit donc avec 20 points à 8 sur 12 aux tirs et permet à Phoenix de rêver de la première place à l’Ouest d’ici la fin de la saison.
NBA
Fournier déjà fantastique avec les Knicks, Gobert déjà dans le bon tempo avec le Jazz
21/10/2021 À 05:33

Le match : DeRozan et les Spurs font tomber les Wizards

Quel match dantesque. Ni les Spurs, ni les Wizards n’avaient envie de défendre cette nuit. Du coup, les deux équipes ont proposé un duel très offensif, finalement conclu en prolongation par la victoire de San Antonio (146-143). "Ils ne pouvaient pas nous arrêter et nous ne nous pouvions pas les arrêter", résumait Gregg Popovich. Pourtant, ses joueurs ont bien stoppé la série de huit victoires consécutives de leurs adversaires. Avec un grand DeMar DeRozan aux commandes. L’arrière All-Star a marqué 37 points et délivré 10 passes décisives pour répondre aux 45 points de Bradley Beal. Russell Westbrook a lui compilé un nouveau triple-double (22-13-14) pour les Wizards tandis que Dejounte Murray cumulait 25 points et 17 rebonds pour les Spurs.
Les deux équipes n’ont cessé d’échanger les paniers, notamment dans les cinq dernières minutes de la partie. Il y a eu 29 changements à la mène et 17 égalités tout au long du match. Jusqu’à ce que Patty Mills fasse enfin la différence pour de bon sur la ligne des lancers-francs à cinq secondes du buzzer de la prolongation.

Le retour : Anthony Davis monte en puissance

Absent pendant neuf semaines en raison de diverses blessures au mollet et au tendon d’Achille, Anthony Davis reprend progressivement le rythme de la compétition. Et hier soir, pour son troisième match depuis son retour, l’intérieur All-Star a montré des flashs du joueur dominant qu’il incarne une fois en bonne santé. Il a compilé 18 points (7 sur 15) et 8 rebonds pour guider les Lakers vers la victoire contre le Magic (114-103). Les Angelenos étaient en difficulté par moment mais ils ont su creuser l’écart dans le dernier quart temps. L’autre grand bonhomme de la soirée s’appelle Denis Schröder, auteur de 21 points et 10 passes décisives. Le meneur allemand a marqué 13 points dans le quatrième quart temps, moment où les champions en titre ont fait la différence. Los Angeles reste cinquième à l’Ouest en attendant le retour de LeBron James.

La performance : Minnesota contre Utah, et 1, et 2, et 3-0

Les Wolves, l’une des pires équipes de la NBA cette saison, ont battu le Jazz, l’une des meilleures, pour la troisième fois en autant de rencontre. Minnesota l’a emporté sur le fil, 105 à 104, avec un excellent D’Angelo Russell. Le meneur remplaçant a marqué 27 points dont 7 paniers primés. Il a surtout inscrit le layup de la victoire sur un oubli défensif de ses adversaires.
Les joueurs d’Utah se sont tiré une balle dans le pied. Ils menaient de 16 points (17-33) après un quart temps et ils se sont relâchés. Ils ont aussi fait preuve d’une terrible maladresse (38% aux tirs). Ils sont désormais menacés par Phoenix en tête de la Conférence Ouest.

La machine : Zion Williamson en mode bulldozer

Les Pelicans ont battu une équipe diminuée des Clippers (120-103) cette nuit. Avec encore un excellent Zion Williamson. L'intérieur surpuissant n'a quasiment rien raté (8 sur 11) et il a terminé avec 23 points sans forcer.

Les Français : Hayes et Doumbouya actifs

Petite nuit au scoring pour les jeunes Français de Detroit. Killian Hayes n’a marqué que 2 points (1 sur 5 aux tirs), même s’il a tout de même ajouté 4 rebonds, 5 passes décisives et 3 interceptions. Son coéquipier Sekou Doumbouya se contentait de 4 points, 4 rebonds et 3 passes décisives. Mais ils ont donc contribué autrement à la victoire des Pistons contre les Hawks. Du côté d’Oklahoma City, Theo Maledon a inscrit 10 points tandis que Jaylen Hoard finissait avec 3 points et 4 rebonds. En revanche, le Thunder a subi sa quatorzième défaite de suite, un triste record pour la franchise. Rudy Gobert a marqué 18 points avec 5 rebonds et 3 blocks mais le Jazz a perdu contre les Wolves.

Tous les scores

Pistons - Hawks : 100-86
Magic - Lakers : 103-114
Sixers - Thunder : 121-90
Wizards - Spurs : 143-146
Knicks - Suns : 110-118
Raptors - Cavaliers : 112-96
Heat - Bulls : 102-110
Timberwolves - Jazz : 105-104
Pelicans - Clippers : 120-103
Nuggets - Grizzlies : 120-96
Kings - Mavericks : 113-106
NBA
Les Bucks en fanfare, ça commence mal pour les Lakers
20/10/2021 À 05:13
NBA
Lakers et LeBron au sommet, Mavericks en embuscade : notre classement des franchises à l'Ouest
19/10/2021 À 09:01