Le Jazz impressionne encore contre les Clippers

Utah Jazz - Los Angeles Clippers : 117-111
Utah mène 2-0
A chaque fois que le Jazz marque au moins 17 paniers à trois-points, le Jazz l’emporte. Jeudi soir, les joueurs de Quin Snyder en ont mis 20. Et, bien évidemment, ils ont décroché une nouvelle victoire contre les Clippers (117-111). Avec une adresse bien trop insolente pour que les Californiens puissent tenir le rythme avec leurs adversaires : 55% aux tirs et 51% derrière l’arc. L’équipe d’Utah est en pleine confiance. Sûre de sa force et de ses capacités à aller au bout cette saison. Ça se ressent sur le terrain. Un peu à l’image d’un Donovan Mitchell déchaîné. Auteur de 37 points – après ses 45 unités passées dans le Match 1 – la star du Jazz a vite mis les siens au contrôle de la partie. Avec donc 13 points d’avance pour Salt Lake City à la pause.
NBA
Boston envoie Walker à Oklahoma City et récupère Horford
IL Y A 6 HEURES
Mais les Clippers n’ont pas lâché. Ils sont revenus en grande partie grâce à Reggie Jackson (29 points). Ses deux paniers primés consécutifs ont même permis à Los Angeles de repasser devant au cours du quatrième quart temps (99-101). Mais Bojan Bogdanovic lui a répondu après un temps mort. Le Jazz a ensuite resserré la vis en défense. Avec un excellent Rudy Gobert, patron dans le domaine. Le Français prouve qu’il peut avoir un impact gigantesque en playoffs. Nommé DPOY pour la troisième fois de sa carrière la veille, il a compilé 13 points, 20 rebonds (son record personnel en playoffs), 2 interceptions et 3 blocks avec une activité dantesque.
Malgré la défaite, les Clippers n’ont pas à baisser la tête. Ils sont dans une situation délicate mais ça fait deux fois qu’ils ne passent pas si loin de la victoire malgré la réussite du Jazz. Utah a presque été contraint de faire deux matches parfaits pour gagner les deux premières manches. A voir si Gobert, Mitchell et leurs coéquipiers peuvent tenir ce rythme sur la suite de la série.

Middleton et Antetokounmpo portent les Bucks

Milwaukee Bucks - Brooklyn Nets : 86-83
Brooklyn mène 2-1
Jrue Holiday est venu à Milwaukee pour apporter sa défense, son punch et son expérience. Autant d’atouts qui devaient aider les Bucks à franchir un cap lors des fins de match serrés en playoffs. Des qualités illustrées sur la dernière possession offensive de son équipe jeudi soir, alors que les Nets menaient d’un point (82-83). Plutôt que de prendre un temps mort alors qu’il ne restait que quelques secondes au chrono, Holiday a accéléré sa remontée de balle pour défier son vis-à-vis en un-contre-un afin de marquer un panier décisif pour donner un dernier avantage aux siens. Et la franchise du Wisconsin a donc décroché sa première victoire contre Brooklyn (86-83) après avoir perdu les deux premiers duels.
Un match très défensif, avec beaucoup de maladresse des deux côtés. Depuis le début de la série, les Bucks ont essayé de ralentir le tempo. Sans succès jusqu’à ce Match 3, où ils ont limité les Nets à 83 points, leur plus petit total cette saison. Le risque en jouant la majorité des possessions sur demi-terrain est de forcer Giannis Antetokounmpo à attaquer des défenses déjà en place, ce qui n’est certainement pas son point fort. Mais le double MVP s’est arraché pendant 43 minutes pour finir avec 33 points (et 14 rebonds). Surtout, Khris Middleton a enfin fait honneur à son statut d’arrière All-Star. Très maladroit sur les deux premiers matches, il a fini avec 35 points et 14 rebonds.
Les Bucks ont compté jusqu’à 21 points d’avance avant de subir le retour des Nets menés par Kevin Durant. La superstar de Brooklyn a marqué 30 points, dont les 9 derniers de son équipe. Mais il a manqué sa dernière tentative, un trois-points qui aurait pu emmener les deux formations en prolongation.
NBA
Middleton et Antetokounmpo combinent 68 points, les Bucks arrachent un Match 7
IL Y A 19 HEURES
NBA
"Je vous l'avais dit" : Après la blessure de Kawhi Leonard, LeBron James pousse un coup de gueule
HIER À 07:03