Leur accolade respectueuse en fin de match a montré toute la classe des deux phénomènes. Dans la nuit de samedi à dimanche, Celtics et Warriors ont livré un beau combat, personnifié par les deux performances majuscules de Jayson Tatum d'un côté, et Stephen Curry de l'autre. Les deux "franchise player" ont sorti le grand jeu dans cette affiche de gala, qui a finalement tourné à l'avantage de Boston (119-114).
D'un côté Stephen Curry, qui réalise un mois d'avril incroyable et proche de son niveau de 2016, saison où il avait été récompensé du trophée de MVP, a de nouveau mis la barre très haut en empilant 47 points, à 11/19 à 3 points. Le duel promettait un combat titanesque, et le plus jeune des deux a répondu présent. Tatum a en effet compilé 44 points à 16/25, en étant décisif dans les derniers instants. Bien aidé par un Kemba Walker à 26 points et la nouvelle recrue Jabari Parker à 11 points, les Celtics ont été plus "clutch" et remportent leur sixième succès consécutif, capital dans la course au Top 4 à l'Est.

Nouveau triple-double pour Westbrook, Bucks et Suns surpris à domicile

NBA
Westbrook se rapproche du record ultime, les Nets sur une pente glissante
IL Y A UN JOUR
Dans les autres résultats de la nuit, les Bucks de Milwaukee, 3es à l'Est, ont été surpris par des étonnant Memphis Grizzlies (115-128), et ce malgré les 28 points de Giannis Antetokounmpo. Dauphins à l'Ouest, les Suns de Phoenix ont également chuté sur leur parquet (85-111), défaits par des Spurs de San Antonio emmenés par les 19 points de Rudy Gay. Washington a un peu plus enfoncé Detroit (121-100) grâce aux 37 points de Bradley Beal et au nouveau triple-double de Russell Westbrook, et les Bulls ont pris le dessus sur les Cleveland Cavaliers au United Center (106-96).
NBA
Qui dit tanking, dit temps de jeu pour eux... Mais Maledon et Hayes en profitent-ils vraiment ?
HIER À 08:53
NBA
Hachimura reçoit des messages racistes "presque chaque jour" sur les réseaux sociaux
HIER À 08:35