Les Bucks résistent à Kevin Durant et sortent les Nets

Brooklyn Nets - Milwaukee Bucks : 111-115
Milwaukee gagne la série 4-3
Un temps décrit comme un joueur qui ne sait que "courir et dunker" par James Harden, Giannis Antetokounmpo s’est finalement offert sa revanche. Présenté parfois comme un basketteur "incapable de faire la différence en playoffs" par ses détracteurs, le double MVP leur a livré une démonstration exceptionnelle lors de la rencontre la plus importante de la saison : un Match 7 ultime contre les Nets de Kevin Durant. Et devant "le meilleur joueur du monde", selon ses mots employés au sujet de KD, le Grec s’est sublimé pour décrocher la victoire (115-111) et qualifier ses Bucks pour le tour suivant. Ça ne s’est pas joué à grand-chose. Durant était à quelques centimètres de donner la gagne au siens avec son dernier tir décisif à la fin du quatrième quart temps. La superstar était proche de la ligne à trois-points mais encore à l’intérieur de l’arc. Du coup, son panier était synonyme de prolongation et non de victoire pour Brooklyn.
NBA
Chris Paul, encore raté... et maintenant l'heure du choix
IL Y A 18 HEURES
La première prolongation dans un Match 7 depuis 15 ans. Durant a joué les 53 minutes pour finir avec 48 points, un nouveau record NBA à ce stade d’une série. Mais il a raté ses deux dernières tentatives. Au final, le héros du soir, c’est donc Giannis Antetokounmpo. Il s’est comporté en patron en compilant 40 points, 13 rebonds et 5 passes décisives. Sans doute la performance la plus déterminante de sa jeune carrière. C’est notamment son retour en force qui a permis aux Bucks de reprendre les devants après une première mi-temps moyenne conclue par 6 longueurs d’avance en faveur des Nets (47-53). Ils sont revenus sous l’impulsion de leur chef de file mais aussi d’un Brook Lopez enfin un peu plus utilisé en attaque (19 points). Jrue Holiday s’est troué (5 sur 23) mais il a défendu avec brio sur Durant. Lui aussi maladroit (9 sur 26), Khris Middleton a marqué le panier qui comptait le plus : celui pour casser la toute dernière égalité de la série à 40 secondes de la fin de la prolongation.
En face, KD était un peu plus esseulé, paradoxalement pour les Nets. James Harden a inscrit 22 points mais à 5 sur 17, dont 2 sur 12 derrière la ligne à trois-points. Aucun joueur du banc n’a marqué et Steve Nash s’est passé de certains éléments intéressants comme Mike James notamment. Brooklyn a finalement aligné sa "super team" pendant seulement… 43 secondes sur ces demi-finales de Conférence. La franchise new-yorkaise termine avec un Harden diminué et un Kyrie Irving à l’infirmerie. Mais elle reviendra l’an dernier, évidemment bien plus forte si elle est en bonne santé.
C’est peut-être simplement l’année des Bucks. Vivement critiqués pour leurs lacunes, Mike Budenholzer et ses hommes restent l’équipe à abattre à l’Est. Et en sortant les Nets, ils ont peut-être fait le plus dur dans leur quête de titre.
NBA
Willie Green, nouvel entraîneur des Pelicans
HIER À 22:04
NBA
Giannis, le magnifique
21/07/2021 À 08:57