Washington Wizards @ Boston Celtics : 100-118

Même après une saison galère, des pépins physiques en cascade dont la blessure de Jaylen Brown, indisponible pour les trois prochains mois, les Celtics peuvent toujours compter sur une valeur sûre : Jayson Tatum. C’est désormais acquis, le jeune homme fait partie des grands de cette ligue. Et quand l’enjeu est élevé, quand la tension est à son comble, ces champions savent hausser leur niveau de jeu pour délivrer leur équipe. Exactement comme l’ailier All-Star hier soir. Il a marqué 50 points lors du match le plus important de l’année pour Boston. Les Celtics ont donc battu les Wizards dans son sillage (118-110) pour arracher la septième place de la Conférence Est.
NBA
Chris Paul, encore raté... et maintenant l'heure du choix
IL Y A 2 HEURES
La première mi-temps était pourtant à l’image du dernier mois de la saison pour les joueurs de Brad Stevens – qui ont perdu 10 de leurs 15 dernières rencontres. Ils couraient après le score. Puis tout a changé au retour des vestiaires, quand les coéquipiers d’Evan Fournier (8 points) ont attaqué le troisième quart temps avec un 22-4 pour passer devant (74-58). Russell Westbrook (20 points, 6 sur 18) et Bradley Beal (22) ont fini par ramener les Wizards à 7 longueurs (91-84) mais les Celtics ont alors remis un coup sur l’accélérateur par l’intermédiaire de Tatum et de Kemba Walker (29 points). Au final, Tatum a marqué 32 de ses 50 pions après la pause. Il faudra réitérer ce niveau de performance chaque soir pour espérer battre les Nets, leurs adversaires au premier tour. Mais au moins, Boston est en playoffs.

Charlotte Hornets @ Indiana Pacers : 117-144

Sans pitié. Les Pacers n’ont fait aucun cadeau aux jeunes Hornets. Une victoire sans appel, 144 à 117, dessinée dès les premières minutes de la partie. Indiana menait déjà de 16 points après 12 minutes. L’équipe de Nate Bjorkgren a été mise sur orbite par l’excellent Domantas Sabonis. L’intérieur lituanien était absolument partout et il termine avec 14 points, 21 rebonds et 9 passes. Ses coéquipiers se sont régalés de ses caviars, notamment Doug McDermott derrière l’arc (21 points) et Oshae Brisset (23). C’est donc la fin d’une saison plutôt encourageante pour les Hornets du rookie LaMelo Ball (14 points), qui évoluaient sans leur meilleur joueur, Gordon Hayward. Les Pacers défieront les Wizards avec la dernière place pour les playoffs mise en jeu.
NBA
Willie Green, nouvel entraîneur des Pelicans
IL Y A 19 HEURES
NBA
Giannis, le magnifique
21/07/2021 À 08:57