Le joueur : Jayson Tatum héroïque pour les Celtics

47 secondes. La rencontre d’hier soir entre les Wizards et les Celtics a duré 47 secondes de trop pour les joueurs de Washington. Parce qu’ils menaient de cinq points à 47 secondes du buzzer suite à nouveau panier de Bradley Beal, superstar auteur d’une performance monstrueuse (46 points). Mais c’est au cours de ces 47 secondes que Jayson Tatum a enfilé son costume de super héros pour marquer trois paniers de suite et offrir à Boston la victoire sur le fil (111-110). "C’est un talent spécial. Il n’est pas All-Star pour rien", déclarait Beal au sujet de son jeune adversaire.
L’arrière des Wizards avait de quoi être écœurer. Il a encore fait exploser les compteurs mais, comme souvent quand il passe la barre des 40 points, son équipe s’est inclinée. Parce que Tatum a donc été le plus tranchant dans les dernières secondes. Avec trois attaques tranchantes vers le cercle et deux layups acrobatiques – dont le panier pour la gagne – pour renverser la franchise de D.C. Le jeune ailier All-Star des Celtics terminé avec 31 points. Daniel Theis en a ajouté 20 en plus de ses 9 rebonds. Boston décroche là un deuxième succès consécutif, ce qui n’était plus arrivée depuis la fin janvier.
NBA
Kyrie Irving flambe avec les Nets, les Knicks reçus 7 sur 7
IL Y A 20 HEURES

La performance : Devin Booker prend feu

Et dire que Devin Booker n’avait pas été retenu pour le prochain All-Star Game. Il sera finalement de la partie, la NBA l’ayant choisi pour remplacer Anthony Davis, blessé. Et c’est mérité. Parce que le jeune arrière et surtout sa franchise font une saison assez incroyable. Les Suns ont battu les Timberwolves (118-99) avec 43 points de Booker. Sa meilleure performance individuelle cette saison.
Il a surtout fait la différence à la fin du troisième quart temps, alors que l’équipe de Minnesota était revenue à deux longueurs de Phoenix (76-74). Il a alors planté 7 points de suite pour redonner de l’air aux siens. Il termine donc avec 43 points à 15 sur 26 aux tirs mais aussi 5 rebonds et 5 passes. Les Suns ont gagné 14 de leurs 17 derniers matches.

La statistique : 1300

1300, comme le nombre de matches en carrière de LeBron James (en saison régulière). Il égale désormais la marque de son ancien coéquipier Ray Allen et monte au 22ème rang de l’Histoire. Il lui reste plus de 300 matches à jouer pour dépasser Robert Parish (1611). Soit un peu plus de trois saisons une fois celle en cours terminée. Pour son 1300ème match, le King a inscrit 19 points en seulement 24 minutes pour mener les Lakers à un succès facile contre les Warriors (117-91). Les champions en titre ont complètement étouffé l’attaque adverse, limitant notamment Stephen Curry à 16 points.

Le match : Les Kings s'effondrent complètement dans la dernière minute contre les Hornets

Mais comment les Kings ont-ils pu laisser passer ce match ? Ils menaient de 9 points à deux minutes de la fin, de 8 points à une minute et même de 4 points à 23 secondes du buzzer ! Et ils ont quand même perdu contre les Hornets (126-127). Avec un énorme retour tardif des joueurs de Charlotte menés par un PJ Washington en mode record (42 points). Terry Rozier, maladroit toute la partie, a planté un trois-points avant de décrocher trois lancers-francs sur une autre tentative, le tout dans la dernière minute. Mais même ça, ça ne suffisait pas. Il a fallu un Malik Monk décisif sur la toute dernière action. Le remplaçant des frelons a marqué un layup avec la faute pour achever les Kings. 24 points et 12 passes pour le rookie LaMelo Ball et quel comeback pour les Hornets.

La série : 6 de suite pour le Heat

Les finalistes reprennent du poil de la bête. L’intersaison fut très courte pour les joueurs du Heat : à peine 77 jours entre le dernier match des finales NBA perdues dans la bulle et le premier match de la nouvelle saison. Trop courte pour les Floridiens, à la peine pendant les premiers mois. Mais ça va mieux. Et Miami a enchaîné un sixième succès de rang en battant Atlanta hier soir (109-99). Le Heat affiche à nouveau un bilan équilibré (17-17) et remonte désormais à la sixième place de la Conférence Est.

La série (bis) : 11 défaites consécutives pour les Rockets

Pour Houston, c’est tout l’inverse de Miami. Un temps bien lancé après le transfert de James Harden, les Rockets coulent complètement. Ils ont perdu 11 matches de suite, dont le dernier en date contre les Grizzlies hier soir. Un carnage : presque 50 points d’écart (84-133). Les Texans n’y sont plus du tout, surtout en l’absence de Christian Wood, toujours blessé. Cette équipe est en train de sombrer.
Frank Ntilikina a joué 13 minutes lors de la nouvelle victoire des Knicks contre les Pistons. Mais sans marquer le moindre point. Il a juste volé un ballon. Son compatriote Sekou Doumbouya terminait lui avec 3 points et 2 passes. Plus tôt dans la soirée, Nicolas Batum postait 8 points et 6 rebonds lors de la défaite des Clippers contre les Bucks.

Tous les scores

Bucks - Clippers : 105-100
Celtics - Wizards : 111-110
Pistons - Knicks : 90-109
Heat - Hawks : 109-99
Rockets - Grizzlies : 84-133
Lakers - Warriors : 117-91
Timberwolves - Suns : 99-118
Kings - Hornets : 126-127
NBA
Harden indisponible pour une durée "indéterminée"
IL Y A 19 HEURES
NBA
Curry et Jokic étaient sur une autre planète : les résultats de la nuit
HIER À 05:17