Le match : Les Sixers remportent le choc de la nuit grâce à Embiid

Un point d’exclamation pour mettre fin aux discussions. La performance de Joel Embiid hier soir résume plutôt bien la première moitié de saison du pivot All-Star. Dominant. Différent. Engagé. Le Camerounais a inscrit 40 points en plus de ses 19 rebonds pour mener les Sixers à une victoire convaincante contre le Jazz lors du grand choc entre les deux premiers de chaque Conférence (131-123). L’illustration parfaite de sa maîtrise sur ses adversaires, même les plus réputés.
NBA
Vertigineux et absurde : Westbrook, une carrière qui fait débat
IL Y A 15 HEURES
Double-lauréat du trophée de meilleur défenseur de la saison, Rudy Gobert n’a rien pu faire pour stopper un Embiid trop puissant, trop grand et trop technique. Comme si la démonstration n’était pas déjà assez suffisante, c’est aussi lui qui a arraché la prolongation sur un panier à trois-points à la fin du quatrième quart temps. Tobias Harris a alors pris le relais en marquant 11 de ses 22 points dans le temps supplémentaire pour garantir la victoire à Philly. Les Sixers finissent donc cette première partie de la saison en tête à l’Est avec un Joel Embiid plus que jamais favori pour le MVP jusqu’à présent.

La performance : James Harden fête son retour à Houston avec un triple-double

Il y a des choses qui ne changent pas. Que ce soit sous le maillot des Rockets, ou désormais celui des Nets, James Harden va compiler points, rebonds et passes. Encore 29, 10 et 14 pour le barbu hier soir, lors de son premier retour à Houston depuis son transfert vers Brooklyn. Un nouveau triple-double pour enfoncer son ancienne franchise vers une treizième défaite de suite. Et surtout pour mener les New-yorkais à un dixième succès en onze matches (132-114).
"Il y avait beaucoup d’émotions différentes mais bon, je savais que ça allait arriver. J’ai juste essayé de donner un show aux fans", confiait le héros du soir. Les quelques supporters présents dans l’enceinte du Toyota Center ont sans doute apprécié et se rappelleront au bon souvenir (tout récent) de l’époque où Harden portait leur équipe favorite. Victor Oladipo, débarqué dans le cadre du transfert de l’ancien MVP, a marqué 33 points hier soir. John Wall en a inscrit 36. Mais les néo-Rockets ne trouvent pas encore la solution pour faire gagner leur franchise. Un rôle qui allait si bien à leur prédécesseur. D’ailleurs, Brooklyn affiche déjà 17 victoires en 24 matches depuis l’arrivée de l’arrière All-Star…

Le joueur : Damian Lillard encore héroïque

Les Blazers étaient menés au score et, vu la réussite de Stephen Curry (35 points), ils se dirigeaient sans doute vers une défaite. Mais ça, c’était sans compter sur Damian Lillard. Pas forcément très en vue lors des trois premiers quart temps, le meneur All-Star s’est sublimé dans le quatrième. Comme d’habitude. On a beau le voir venir, ça reste impressionnant à chaque fois. En plus d'avoir planté les 8 derniers points de son équipe, il a donc été l’auteur des deux actions décisives – une en attaque et une en défense – qui ont fait gagner son équipe de justesse (108-106).
Il a inscrit un nouveau panier assassin à trois-points. Un missile à huit mètres à 13 secondes de la sirène pour prendre deux longueurs d’avance alors que son équipe comptait un point de retard. Mais les Warriors avaient encore du temps pour égaliser. Draymond Green l’a fait. Enfin, il croyait. L’intérieur a bel et bien inscrit un layup dans les dernières secondes. Sauf que Lillard s’était interposé entre l’attaquant et le cercle pour provoquer un passage en force. Panier refusé et faute offensive. Et la victoire pour les Blazers.

La statistique : 10

Comme le nombre de ballons volés par TJ McConnell lors de la victoire des Pacers contre les Cavaliers (114-111) hier soir. Le meneur remplaçant d’Indiana a compilé un triple-double assez rare avec 16 points, 13 passes et donc 10 interceptions. Dont 9 en première période, un nouveau record NBA !

Les Français : Les jeunes tricolores se montrent

Toujours titulaire à Oklahoma City, Theo Maledon a marqué 11 points à l’occasion d’une défaite du Thunder contre les Mavericks. Prestation encourageante également pour Sekou Doumbouya, auteur de 9 points lors d’une large victoire des Pistons contre les Raptors (129-105). Rudy Gobert a lui cumulé 12 points et 9 rebonds mais il a souffert contre Joel Embiid hier soir.

Tous les scores

Cavaliers - Pacers : 111-114
Sixers - Jazz : 131-123
Raptors - Pistons : 105-123
Rockets - Nets : 114-132
Magic - Hawks : 112-115
Timberwolves - Hornets : 102-135
Pelicans - Bulls : 124-128
Mavericks - Thunder : 87-78
Trail Blazers - Warriors : 108-106
Kings - Lakers : 123-120
NBA
Un Westbrook monstrueux fait tomber l’incroyable record de Robertson
IL Y A 16 HEURES
NBA
Fournier et Hayes cartonnent, Davis relance les Lakers
HIER À 05:25