Antetokounmpo et les Bucks écrasent le Heat

Heat - Bucks : 98-132
Milwaukee mène 2-0
Après un premier match très disputé et une victoire arrachée sur un panier assassin de Khris Middleton, les Bucks ont lancé la machine lors de ce Game 2 contre le Heat. Un large succès, 132 à 98, pour creuser l’écart avant de se déplacer à Miami pour les deux prochaines rencontres. La franchise du Wisconsin n’a fait aucun cadeau à son adversaire, à l’image d’un Giannis Antetokounmpo auteur de 31 points, 13 rebonds et 6 passes décisives.
NBA
Chris Paul, encore raté... et maintenant l'heure du choix
IL Y A 2 HEURES
S’il a fallu attendre la dernière seconde de jeu pour déterminer un vainqueur lors du premier duel, le sort de la partie semblait déjà décidé après seulement un quart temps lundi soir. En effet, Milwaukee menait déjà 46 à 20 au bout de 12 minutes !
Les Bucks ont fait exploser le Heat en multipliant les paniers lointains. 10 plantés rien que dans le premier quart. Dont 4 pour Bryn Forbes. Le sniper remplaçant a été le facteur X du match avec ses 22 points et 6 tirs extérieurs. Son équipe a converti 22 de ses 53 tentatives derrière l’arc au final. Impossible pour Jimmy Butler (10 points) et ses partenaires de rivaliser. Ils ont fini à 8 sur 28. Les joueurs d’Erik Spoelstra n’auront déjà plus le droit à l’erreur lors de la prochaine rencontre, la première devant leur public.
"Je ne pense pas que nous ayons besoin de nous remotiver. Nous sommes des adultes, nous sommes menés 2-0 et nous savons ce que nous avons à faire", remarquait Bam Adebayo. Les Floridiens savent ce qu’ils doivent faire oui. Mais contrairement à l’an dernier, pas sûr qu’ils aient les moyens de renverser cette équipe des Bucks qui paraît vraiment très solide.

Jokic et les Nuggets solides pour résister à un Lillard déchaîné

Blazers - Nuggets : 109-128
Les deux équipes sont à égalité 1-1
Une réaction était attendue pour les Nuggets après leur défaite à domicile en ouverture de la série contre les Blazers. Et dans une situation déjà délicate, ils se tournent naturellement vers Nikola Jokic. Leur leader. Probablement le MVP de la ligue cette saison. Le Serbe a assumé ses responsabilités lundi soir et son équipe s’est remise sur les bons rails en l’emportant 128 à 109. Avec donc une grande prestation de son meilleur joueur, auteur de 38 points à 15 sur 20 aux tirs. Tout en prenant 8 rebonds et en délivrant 5 passes décisives. Mais il n’était pas la seule superstar à briller.
En face, Damian Lillard a une nouvelle fois marqué les esprits en faisant un match étincelant. 42 points pour le meneur de Portland. Dont 32 en première mi-temps, avec quelques paniers absolument incroyables et très lointains.
Les Blazers ont pu limiter la casse en première période – 12 points de retard à 73-61 – justement grâce à Lillard. Mais les assauts répétés des Nuggets ont fini par faire craquer la superstar esseulée. Parce que si les joueurs de Terry Stotts ont limité l’apport de Jokic à la passe, ils n’ont pas su freiner ses coéquipiers pour autant. C’est la différence entre les deux All-Stars sur cette partie.
Cinq autres joueurs de Denver ont franchi la barre des 10 points. Dont 18 pour Michael Porter Jr et 15 pour Paul Millsap. Seulement deux ont fait de même à Portland : CJ McCollum (21) et Norman Powell (15). C’était la clé de ce Game 2. Les compteurs sont maintenant remis à zéro et la série prend la direction de l’Oregon.
NBA
Willie Green, nouvel entraîneur des Pelicans
IL Y A 19 HEURES
NBA
Giannis, le magnifique
21/07/2021 À 08:57