La NBA perd l'une de ses légendes. Ce lundi, dans un tweet, les Lakers ont annoncé le décès d’Elgin Baylor à l'âge de 86 ans "de mort naturelle" et entouré de sa femme et de sa fille. L'Américain, qui a profondément marqué l'histoire de la NBA, a disputé huit finales dans sa carrière, sans jamais remporter le titre suprême.

Onze fois All Star

NBA
Cunningham 1er choix à Detroit, un seul Français retenu : ce qu'il faut retenir de la draft
IL Y A 13 HEURES
Elgin Baylor aura marqué la NBA par ses exceptionnelles qualités physiques et, déjà, une propension à verticaliser le jeu quand celui-ci restait très horizontal. A son actif, le gamin de Washington a sauvé les Lakers, franchise au bord de la banqueroute, en acceptant de zapper sa dernière année universitaire. Alors à Minneapolis, l'ailier a redonné vie aux futurs pensionnaires de Los Angeles. Doté de qualités folles mais aussi sacré scoreur, puisqu'il reste à ce jour le 3e de l'histoire en moyenne de points marqués (27,36), derrière Michael Jordan (30,12) et Wilt Chamberlain (30,07), il n'aura eu qu'un tort : ne jamais remporter un seul titre.
Pourtant, ce ne fut pas faute d'essayer : Baylor a perdu huit finales NBA ! Et lorsque les Lakers ont finalement vaincu la malédiction qu'il portait sur son dos, Elgin avait… pris sa retraite en cours de saison. Onze fois All Star, dix fois dans le premier cinq NBA, Baylor aura tout réussi. Sauf ça. Lui qui devint un jour dirigeant des Clippers a quand même sa statue devant le Staples Center.
NBA
Déjà l'échange de l'été : Westbrook rejoint LeBron et Davis aux Lakers !
IL Y A UN JOUR
NBA
Obama devient partenaire de NBA Africa
27/07/2021 À 22:17