La règle de trois s’applique finalement toujours en NBA. Il faut trois joueurs majeurs de premier plan pour aller au bout. Les Bucks tiennent justement leur "Big Three" depuis l’arrivée de Jrue Holiday dans le Wisconsin lors de la dernière intersaison. Mais leur trio de stars, complété par Giannis Antetokounmpo et Khris Middleton, est évidemment moins prestigieux que ceux des Warriors ou des Cavaliers ces dernières années. Ça reste une association entre trois All-Stars qui, pour le coup, se complètent bien sur le terrain. Et quand ils évoluent tous à leur meilleur niveau, l’équipe de Milwaukee devient (presque) injouable.

Jrue Holiday a tout changé

Sauf que ce n’était pas vraiment le cas depuis le début des finales NBA 2021. Les cadres des Bucks ont surtout brillé par intermittence, même si le plus fort d’entre eux, Antetokounmpo, s’est montré régulier à chaque match. Avec même deux pointes au-dessus des 40 pions. Mais pour une seule victoire. Justement parce que ses deux lieutenants n’avaient pas su se montrer à la hauteur lors du Match 2. Middleton a bien eu son moment, à savoir ses 40 points lors du Match 4, mais ils n’avaient pas vraiment réussi à hausser leur niveau de jeu tous en même temps. Jusqu’à ce samedi soir. 32 points pour Antetokounmpo, 29 pour Middleton et 27 pour Holiday. Ça commence d’ailleurs avec le dernier nommé. Parce qu’en plus de son apport au scoring, le meneur a réalisé l’interception la plus importante de ces finales. Il a arraché le ballon des mains de Devin Booker alors que la jeune star des Suns avait l’opportunité de remettre ses coéquipiers au contrôle à moins de vingt secondes de la sirène. Une action défensive de grande classe qui a mené à une contre-attaque finalement conclue par un alley-oop (avec la faute) du MVP grec.
NBA
Chris Paul, encore raté... et maintenant l'heure du choix
23/07/2021 À 14:33
"Cette passe, c’est une question de confiance. Il aurait pu reculer, manger le chrono et se trouver un bon tir. Il m’a passé le ballon parce qu’il croyait en ma capacité à aller marquer", explique d’ailleurs la superstar des Bucks. Holiday, lui, racontait sobrement son interception décisive en se contentant de dire qu’il avait été "là au bon moment au bon endroit." Le timing idéal, c’était surtout celui de son réveil en attaque.

Jrue Holiday

Crédit: Getty Images

Le vétéran a impacté la série en défense depuis le début, en étouffant notamment Chris Paul et en le forçant à perdre des ballons. Mais sa maladresse aux tirs posait aussi problème. Il a finalement repris le dessus, comme on pouvait s’y attendre. Holiday a converti 12 de ses 20 tentatives dans le Match 5 après avoir terminé à 4 sur 20 dans le Game 4. 27 points mais aussi 13 passes caviars. Un match plein des deux côtés du terrain. Et forcément, ça fait la différence ! Les Bucks gagnaient déjà quand il ratait des tirs. Alors quand il les met, la franchise prend évidemment une autre dimension.

Trois de suite pour Milwaukee

Khris Middleton a lui aussi été intéressant dans les dernières minutes. Bien que fatigué, il a planté deux paniers cruciaux coup sur coup. D’abord un tir à mi-distance avec la faute puis un trois-points précieux. Dans le money time, quand Phoenix cherchait à recoller au score. Dans ces moments-là, la balle lui revient. Ainsi que les responsabilités. Parce qu’il est le plus à même à se créer son propre tir. Un rôle qu’il assume. La preuve, il a encore su délivrer les siens, tout en compensant les lancers-francs ratés par Giannis Antetokounmpo sur la fin. Le natif d’Athènes s’est peut-être troué sur la ligne mais sa présence s’est fait ressentir tout au long du match. Il a d’ailleurs fini avec 32 points, 9 rebonds et 6 passes. Pour l’instant, il est le meilleur joueur de cette série. Celui qui n’est passé au travers d’aucune rencontre, à l’inverse de Booker ou Paul par exemple.
Mais pour valider cette nouvelle récompense individuelle, celle du MVP des finales, il faudra évidemment décrocher un trophée bien plus important. Celui de champion NBA. En remontant un 0-2, en gagnant trois matches de suite, les Bucks se sont mis en position pour décrocher le titre devant leur public. Ce qui serait le deuxième sacre de l’Histoire de la franchise. Une bague que Giannis Antetokounmpo, Khris Middleton et Jrue Holiday devront aller chercher ensemble lors du Match 6, mardi prochain.

Les Bucks célèbrent leur victoire

Crédit: Getty Images

NBA
Willie Green, nouvel entraîneur des Pelicans
22/07/2021 À 22:04
NBA
Giannis, le magnifique
21/07/2021 À 08:57