Donovan Mitchell mène le comeback électrique du Jazz

Utah Jazz - Los Angeles Clippers : 112-109
Utah mène 1-0
Après avoir compté 10 points d’avance à deux minutes de la fin, le Jazz s’est mis à trembler. Au point de presque laisser filer une victoire acquise dans une atmosphère bouillante. Les Clippers sont revenus sur le fil et avaient même une opportunité d’arracher la prolongation en cas de panier à trois points sur l’ultime possession de la partie. Ni Paul George, ni Kawhi Leonard n’ont été en mesure de prendre leurs chances et le ballon est finalement arrivé jusqu’à Marcus Morris. Ce dernier a feinté une première fois Rudy Gobert, pour le faire sauter, avant de dégainer. Mais le pivot français a rebondi dans la foulée pour étirer ses longs bras afin de contrer l’éventuelle balle d’égalisation, assurant ainsi la victoire d’Utah (112-109).
NBA
Une fin de match de folie et les Suns arrachent une victoire miraculeuse
IL Y A UN JOUR
Un très beau succès à domicile après une remontée fantastique en deuxième mi-temps. Le Jazz était à l’image de Donovan Mitchell, son meilleur joueur : amorphe avant la pause, déchaîné au retour des vestiaires. L’arrière All-Star a fini avec 45 points, la très large majorité inscrite en deuxième mi-temps, en agressant constamment la défense adverse. Le réveil des joueurs de Quin Snyder leur a permis d’égaliser au cours du troisième quart temps puis de passer devant. Les Clippers souffraient alors de la maladresse de Paul George (20 points mais à 4 sur 17) et Marcus Morris (4 sur 14). Plus globalement, ils semblaient un peu fatigués après une septième manche héroïque contre les Mavericks le weekend dernier. Ils n’ont pas su répondre à l’intensité du Jazz. Mais ce n’était que le premier match d’une série qui s’annonce palpitante.

Joel Embiid domine, les Sixers se reprennent

Philadelphie Sixers - Atlanta Hawks : 118-102
Les deux équipes sont à égalité 1-1
Joel Embiid a marqué 40 points tout en prenant 13 rebonds mais il n’était peut-être même pas l’homme le plus important de la victoire de Philadelphie contre Atlanta (118-102) mardi soir. Parce que c’est après avoir gaspillé une avance de 21 points que les Sixers se sont trouvé un facteur X surprenant. Shake Milton n’avait pas joué une seule minute en première mi-temps. Le meneur était cantonné sur le banc tout en assistant à la débâcle des autres remplaçants de son équipe, incapable de marquer un panier. Alors Doc Rivers s’est décidé à le lancer dans le troisième quart alors que les Hawks venaient de repasser devant (79-80).
Milton a été le premier joueur du banc à marquer pour les Sixers. En claquant un panier derrière l’arc pour reprendre de suite l’avantage. Puis encore un autre à la sirène, juste avant l’entame du quatrième quart temps, donnant 7 points d’avance aux siens (91-84). Il n’a jamais lâché le rythme ensuite. Au total, il a terminé avec 14 points en 14 minutes. Les 14 minutes pendant lesquelles la franchise de la Pennsylvanie a creusé l’écart pour aller chercher ce deuxième match et égaliser à une manche partout dans la série. Au-delà de ça, Joel Embiid a donc dominé, une fois de plus, en convertissant 13 de ses 25 tentatives tout en provoquant de nombreuses fautes.
NBA
Du spectacle à la franchise : Les Harlem Globetrotters candidats pour intégrer la NBA
HIER À 21:37
NBA
Comment Booker est devenu un vrai patron en NBA
HIER À 08:26