Trae Young calme un Madison Square Garden chaud bouillant

Hawks @ Knicks : 107-105
Atlanta mène 1-0
On se serait presque cru à la grande époque des Knicks. Spike Lee zonait sur le bord du terrain et sautait de joie à chaque panier des siens. 15 000 personnes avaient pris place dans le mythique Madison Square Garden et donnaient de la voix pour encourager leur équipe favorite, qualifiée pour les Playoffs pour la première fois depuis 2013. Un grand moment. Puis Trae Young est venu faire taire tout ce beau monde à 0,9 seconde de la sirène. Le meneur All-Star des Hawks n’a pas manqué ses grands débuts dans la compétition. Hué, il ne s’est pas laissé impressionner. "Il est petit mais c’est un dur à cuire et il n’a peur de rien", confie son coach, Nate McMillan.
NBA
Durs au mal, les Suns prennent l'avantage face aux Lakers
23/05/2021 À 22:52
Et certainement pas de prendre ses responsabilités quand le match se dirige vers une prolongation. Lancé dans sa course, il a achevé les Knicks avec un petit flotteur à une main, par-dessus Julius Randle. Un panier plein de sang-froid dans une atmosphère bouillante. Quelques instants auparavant, il avait planté deux lancers cruciaux avant que Derrick Rose (17 points) arrache l’égalisation. Les New-yorkais ont bataillé après avoir compté 8 points de retard d’entrée (24-16 pour Atlanta après un quart temps). Si Randle a été maladroit (6 sur 23), ils ont pu compter sur l’apport du banc et notamment Alec Burks, auteur de 27 points. Ils sont donc revenus dans le match avant de subir les coups d’éclat de Bogdan Bogdanovic (18 pts) et Young. Un soir de fête gâchée par le talent d’une jeune star qui ne compte pas se montrer timide pour ses débuts à ce stade de la compétition.

Dillon Brooks fait plier le Jazz

Grizzlies @ Jazz : 109-112
Memphis mène 1-0
Les Grizzlies ont bataillé pour arracher leur qualification en Playoffs. Ils sont passés par le play-in où ils ont écarté coup sur coup les Spurs puis les Warriors. Maintenant qu’ils sont là, ils comptent bien se battre jusqu’au bout. Et le Jazz, tête de série à l’Ouest, en a fait les frais dimanche soir. Memphis l’a emporté (109-112) en s’appuyant sur les 31 points de Dillon Brooks, qui jouait là le premier match de Playoffs de sa carrière. Pourtant, la partie n’avait pas très bien commencé pour la franchise du Tennessee. Ses joueurs ont manqué 14 tirs de suite à cheval sur la fin du premier quart temps et le début du second. Utah en a profité pour passer un 15-0 et prendre le large (29-17) avec notamment deux paniers de suite de Rudy Gobert (11 points, 15 rebonds et 6 fautes en… 25 minutes).
Mais les Grizzlies ont répondu avec un 31-7 sous l’impulsion de Brooks et de Ja Morant (26 pts). Le Jazz, toujours privé de Donovan Mitchell, a alors eu beaucoup de mal à mettre son attaque en place et à générer les angles ouverts à trois-points qui rendent ce groupe si redoutable. Sans adresse, les hommes de Quin Snyder ont subi. Le déficit est même monté à 17 points dans le quatrième quart temps, en faveur de Memphis (94-77). Bojan Bogdanovic a alors inscrit 20 de ses 27 unités dans les douze dernières minutes pour ramener les siens à une petite longueur. Mais Brooks a planté le lay-up pour la gagne dans la foulée tandis que le Croate manquait le tir à trois-points pour arracher la prolongation.
NBA
"Encore soif de victoire" : Antetokounmpo n'est pas rassasié
HIER À 11:52
NBA
Westbrook, LeBron, Davis : la réunion secrète qui a fait basculer l'avenir des Los Angeles Lakers
31/07/2021 À 04:36